samedi 21 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > Nationale 2 : Bilan après 11 journées

Nationale 2 : Bilan après 11 journées

mercredi 11 décembre 2002, par Patrice Duchampt

Après 11 journées, les premiers de poule ont tous changé. Toulouges, La Rochelle, Caen et Dijon ont ainsi cédé la place à St-Vallier, Boulazac, Liévin et Charleville-Mézières (leaders après 5 journées)...

Mais la lutte fait rage dans toutes les poules. Dans la poule du Midi, St-Vallier (10-1) a donc repris la tête à Toulouges, mais les banlieusards Perpignanais restent en embuscade avec Salon et Golfe-Juan (tous à 9-2). Par contre, Grenoble (6-5) semble marquer le pas malgré une ambition dévorante.

Dans le Sud-Ouest, Boulazac, seule N2 invaincue, a repris la tête à La Rochelle, deuxième avec 10-1. Bordeaux, 3ème avec 3 défaites semble déjà largué !
Dans la poule Nord-Ouest, trois équipes sont pour l’heure ex-aequo avec 9 victoires et 2 défaites : Liévin, Caen et Calais. Mais Le Portel et Vitré, juste un point derrière (8-3), n’ont pas dit leur dernier mot.
Enfin, la poule de l’Est voit Charleville prendre le large (10-1), deux points devant Prissé et Dijon.

Tendance

- Ils pètent le feu (6 victoires d’affilée) : Golfe-Juan ; Boulazac ; Charleville.

- Ils sont en grande forme (bilan de 5-1 sur les 6 dernières journées) : St-Vallier ; La Rochelle ; Challans ; Caen ; Calais ; Liévin ; Vitré ; La Mélantoise ; Prissé.

- Ils baissent dangereusement (bilan de 1-5 sur les 6 dernières journées) : Aix-les-Bains ; Meilhan-sur-Garonne ; Monségur ; Fougères ; Denain ; Ormes.

- Ils coulent (6 défaites d’affilée) : Cergy-Osny-Pontoise ; Longueau ; Charenton.

La poule la plus offensive reste la poule D (score moyen 82,31), suivie de la poule C (81,49), de la A (80,10), la poule B restant aussi la moins offensive (79,69).
Le score moyen des 4 poules réunies est de 80,90 (presque pareil qu’en 2001-2002 (80,93)).

Commentaires sur le classement attaque :

Boulazac (poule B) a pris la tête du classement attaque avec 96,91 points marqués par match, et est suivi de peu par Charleville (94,55).

La moins bonne attaque revient à Charenton (poule D) avec 67,36 points.

Ormes est toujours le meilleur promu en attaque avec 88,09 points inscrits par match (12ème attaque), le meilleur relégué de N1 étant encore Prissé (90,64 ; 6ème attaque).

Commentaires sur le classement défense :

La Rochelle s’est fait détrôner par St-Vallier dans ce classement défense. Les Drômois n’encaissent en effet que 70,27 points par match, alors que tout en bas, Ormes a ouvert les vannes pour doubler Griès (94,55 points encaissés par match pour les Orléanais). Derrière St-Vallier, on trouve 4 équipes de la poule B : Boulazac, Bordeaux, La Rochelle et Challans, les Challandais devenant de fait le meilleur promu en défense (73,09). Chez les relégués de N1, c’est toujours Golfe Juan qui défend le mieux (14ème défense, 77,91).

Commentaires sur le classement écart :

Meilleure attaque, 2ème défense, c’est tout logiquement Boulazac qui inflige les meilleurs cartons (+26,2 en moyenne). La Rochelle vient juste derrière avec +18,36. Tout en bas, c’est Charenton qui hérite du plus mauvais goal-average général, avec –161 (soit –14,63 en moyenne).

Commentaires sur le classement scratch :

S’il y avait 6 équipes invaincues après 5 matches (Toulouges, Salon, St-Vallier, La Rochelle, Boulazac et Dijon), seul Boulazac a survécu et reste invaincu.
Avec une seule défaite, on trouve 3 équipes : La Rochelle, Charleville et St-Vallier ; et 6 équipes présentent un bilan de 9-2.

Le meilleur des promus est maintenant Challans (20ème place, 6-5), suivi de peu par Frontignan, Serres-Gaston, Mirecourt et le SMUC. Quant aux promus de N3 en général, ils se portent plutôt bien puisque seuls Charenton et Joeuf figurent pour l’instant dans les potentiels relégués en N3.

Les relégués de N1 se sont très bien repris après une entrée en matière médiocre. Golfe Juan est ainsi 8ème avec 9-2, Prissé 11ème avec 8-3 et Vitré 15ème avec 8-3 aussi.

Les 12 relégables sont, pour l’instant, Vanves, Monaco, Joeuf, Cergy-Osny-Pontoise, Longueau, Monségur, Charenton, Carquefou, Le Pontet Avignon, Chatellerault, Griès et Lorgues.

Rendez-vous début janvier pour l’analyse à la fin des matches allers...