lundi 26 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > NM1 : Les enjeux de la fin de saison

NM1 : Les enjeux de la fin de saison

samedi 17 mars 2012, par Christophe Zymbairoh

Saint-Quentin, qui croyait avoir tout gagné, il y a 15 jours, sans jouer (défaite conjointe de Charleville et Orchies en déplacement, a été ramené à la réalité du terrain lors de la dernière journée (défaite contre liévin 76-81).
Ceci prouve bien que rien n’est acquis dans ce championnat apportant son lot de surprises chaque week-end. Nous vous proposons ici un coup de projecteur sur la fin de saison, les matchs (très) importants et les virages à ne pas manquer à chacun des étages !

Le titre

Le titre, synonyme d’accession directe, semble promis à Charleville, Orchies ou Saint-Quentin.

Comme nous l’évoquons dans le préambule, Saint-Quentin n’a pas réussi à profiter des résultats de la journée 25 et se voit maintenant dos au mur avec devant lui deux matchs très importants ! Trois matchs qui sentent la poudre, un déplacement à Blois (7ème, 16V 9D) puis la réception d’un autre ténor Orchies (3ème, 18V 7D)et enfin déplacement à Cognac (5eme 16V 9D). Une défaite sur un de ces trois matchs et la fin de saison risque d’être morose et plus compliquée vu les objectifs annoncés d’autant plus qu’il restera la réception de Charleville à bien négocier lors de la 31ème journée.

Charleville, rétrogradé de Pro B, ne fait pas de bruit, gagne ses matchs tranquillement dans son coin sans faire trop parler de lui, avance timidement des objectifs montant crescendo à la façon Guy Roux, mais ils sont toujours dans les hauteurs du classement ! Malgré tout, leur fin de saison ressemble plutôt au parcours du combattant. Réception de 3 équipes du Top8 actuel (Saint Etienne à la 28ème, Blois à la 32ème et Cognac à la 34ème), déplacement chez les deux concurrents actuels (Saint Quentin à la 31ème et Orchies à la 33ème). Et comme cela ne suffisait pas un déplacement en Vendée, où beaucoup sont tombés, pour se mettre en jambe lors de la 27ème journée.

Orchies, qui reste sur des bases impressionnantes depuis début 2012 (10V, 1D) est à une longueur des deux premiers. L’équipe va aborder une période charnière qui, si elle est plutôt bien négociée (équilibre ou plus), risque d’amener beaucoup de joie dans la cité nordiste en fin de saison ! Jugez plutôt : Déplacement à Saint-Quentin lors de la 27ème journée, réception de Blois et Liévin lors des deux journées suivantes et pour finir un déplacement à Cognac à la 30ème journée. Après ça, il faudra également bien négocier la réception de Charleville et déplacement final dans le Vaucluse à Sorgues pour clôturer une saison qui risque d’être belle.

Pronostic : 1-Saint-Quentin 2- Orchies 3- Charleville

Le Top 5

A moins que Souffelweyersheim (4ème, 17V 8D) ne s’invite à la bagarre. Les Alsaciens sont en embuscade depuis fort longtemps et se verraient bien semer la zizanie dans le tiercé même si de l’aveu même des dirigeants, une place dans le Top 5 suffirait au bonheur de tout le club ! Souffel a clairement le calendrier le plus favorable de toutes les équipes se bagarrant pour le Top 8. Un seul match contre les équipes luttant pour les play-offs avec la réception de Saint Etienne à la 32ème journée. Attention aux Alsaciens ! Sauf surprise la place dans le Top5 semble dèjà acquise !

Cognac aura un rôle fort important à jouer dans l’attribution des tickets gagnants de fin de saison ! En effet, ils reçoivent deux gros poissons (Saint Quentin à la 28ème journée puis Orchies à la 30ème journée) et se déplacent chez deux autres concurrents (Blois à la 29ème journée et Charleville à l’ultime journée). Coach Maucourant le répète souvent, les cognaçais perdent souvent de peu chez les concurrents directs, ils auront certainement à cœur de se reprendre à domicile et espèrent bien enfin décrocher une victoire chez une équipe du Top 8 !

Pronostic : 4- Souffelweyersheim 5- Cognac

Le Top 8

Saint-Etienne, malgré un effectif constamment décimé par les pépins physiques n’a jamais quitté le Top 8 de la saison et la fin de saison leur permettra très certainement d’atteindre cet objectif. Le Top 5 semble hors de portée à moins qu’une des équipes citées précédemment ne se loupe sur la dernière ligne droite. Le calendrier est abordable avec juste deux déplacements périlleux à Charleville (28ème journée) puis à Souffelwweyersheim (32ème journée), ce qui permettra certainement aux stéphanois d’être à l’affut.

Derrière, l’ADA Blois qui réalise une bonne saison devrait, en toute logique, rapidement assurer sa place dans le Top 8 ! Une performance contre Saint Quentin, Cognac ou à Orchies ou à Charleville pourrait même les propulser dans le Top 5. Autant à domicile, une performance de cet ordre paraît réaliste tant la salle est hostile, autant une performance à Orchies ou Charleville semble moins crédible. Mais la vérité des matchs est sur le terrain pas dans le classement.

Sorgues, les promus de la saison dernière avaient fait une sacrée saison ! Cette année, il n’est plus question d’effet de surprise, les vauclusiens veulent à tout prix confirmer ! Après une première partie de saison bien négociée (10V, 4D), l’équipe dégringole au classement et à la vue de leur calendrier, ils ne pourront espérer mieux que le dernier ticket qualification ! Dans cette optique la fin du calendrier sera décisive avec la réception de Saint Quentin et Orchies et un déplacement à Blois.

Liévin, dont l’objectif est d’accrocher la 8ème place, vient de se donner les moyens de ses ambitions, grosse performance chez le leader de la poule puis recrue d’un joueur en vue de la fin de saison. Malgré tout l’objectif semble trop ambitieux et il passe par un sans faute à domicile et un autre exploit à l’extérieur à Orchies ou à Cognac. La dernière journée, déplacement à Challans, pourrait alors décider du dernier ticket ! Malheureusement, la cinglante défaite d’hier met à mal toute la stratégie en vue du Top 8.

Brest, après un début de saison raté marqué notamment par la blessure de Camille Eleka et l’erreur de casting sur la recrue US, reste sur une très bonne série bien illustrée par la victoire en terre liévinoise hier soir (5V, 1D). Malgré les problèmes financiers, le sportif survit et va même plutôt bien ! La fin de saison n’est pas simple mais semble abordable avec des confrontations capitales (réception de Challans et déplacement à Saint Etienne lors des 30 et 31ème journées, une qualification serait un petit miracle tant la saison a été semée d’embuches dans le finistère !

Challans, est une équipe mystérieuse cette saison. Une équipe branchée sur courant alternatif, quasiment intraitable à domicile et inexistante loin de ses terres (10V 2D à domicile - 3V 10D à l’extérieur). S’ils veulent encore croire au Top 8, ils devront, en plus de continuer à alimenter le bilan à la maison, nettement redorer le bilan comptable hors de leurs bases. Leur calendrier peut légitiment le laisser espérer avec deux déplacements chez les reléguables (Montbrison et Le Puy) mais une victoire à Sorgues ou Brest (28 et 30ème journée) semble indispensable !

Pronostic : 6- Saint-Etienne 7-Blois 8-Challans 9-Sorgues 10- Brest 11-Liévin

La lutte pour le maintien

Angers, bien qu’ayant pris quelques longueurs d’avance, ne semble pas tiré d’affaire et se doit de jouer jusqu’au bout une saison qui risque de laisser un goût très amer ! 2 victoires d’avance certes mais un mois d’avril démentiel avec 4 rencontres contre des équipes du Top 8 au programme (2 réceptions et 2 déplacements) : à Saint Quentin, contre Blois, à Orchies contre Cognac. Plus encore que ces véritables tests, les matchs contre Clermont et Liévin (28ème et 33ème journée) pourraient amener un gros danger s’ils ne se soldent pas par une victoire !

Chartres, promu de nationale 2, pouvait croire à un maintien tranquille lors de la phase aller mais une très nette baisse de régime (2V, 9D en 2012 ; pire que le bilan de Montbrison) les obligent désormais à regarder dans le rétroviseur jusqu’à l’ultime journée ! Le maintien pourrait se jouer uniquement lors des réceptions de Rueil et Clermont (28ème et 32ème journée). Deux victoires et le maintien sera acquis sauf surprise.

Rueil, également promu, vit une saison compliquée mais peut encore croire au maintien. Dans cet optique, le déplacement à Chartres sera décisif et devra passer absolument par une victoire (si possible reprendre le goal average) mais les franciliens devront également réaliser un coup à l’extérieur pour garder toutes les cartes en mains et éviter de tout jouer sur cette confrontation. Leur calendrier est comparable à celui des chartrains, ils risquent d’être départagés au goal average !

Pronostic : 12-Angers 13-Chartres 14-Rueil

Les condamnés

Clermont, n’en finit plus de décevoir ! La deuxième descente consécutive semble presque acquise ! Rueil possède 2 victoires de plus et le goal average, le déplacement à Chartres et Angers de la 28ème et 32ème journée devra absolument se solder par une victoire mais ne sera pas suffisant pour entretenir la flamme. Le maintien passe par un exploit lors des quatre confrontations contre les équipes jouant le Top 8 (à Orchies, à Charleville, à Souffel et contre Sorgues). L’objectif semble trop élevé pour cette équipe !

Montbrison, malgré un regain de forme depuis l’arrivée de Marc Borjean, aura passé toute la saison dans la zone rouge ! Equipe capable de perdre de 25 unités au Centre Fédéral et de ramener une victoire de Charleville... Allez comprendre ! Malgré tout, gageons sur la combativité jusqu’en fin de championnat et souhaitons leur de remporter les 3 matchs à leur portée (réception du Centre Fédéral, Angers et déplacement à Clermont. A moins qu’ils ne réalisent un nouvel exploit ?

Le Puy, aura vécu une saison cauchemardesque, budget limité, fuites de joueurs, blessures, rien n’a échappé à cette équipe très faiblarde sur le papier mais qui aura fait preuve de courage tout au long de la saison. Souhaitons qu’ils puissent à nouveau apporter une victoire pour clôturer une saison à oublier !

Le Centre Fédéral terminera, comme souvent, en position de reléguable mais attention, les jeunes ont prouvé qu’il faut les respecter. Le moindre excès de confiance peut se payer cash. 5 défaites de moins de 10 points depuis janvier ! Ils gouteront, tres certainement, de nouveau à la victoire d’ici la 34ème journée.