lundi 26 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA : Ze chronique quotidienne de tous les jours !

NBA : Ze chronique quotidienne de tous les jours !

jeudi 7 décembre 2006, par Vianney Pannet

Dans la nuit du 6 au 7 décembre...

Les duettistes de la maison blanche

Knicks-Wizzards

Bienvenue dans le monde de Jamison, Arenas... et des autres...
début du 3eme 1/4 et face à NY, les 2 fers de lance de la franchise de la capitale fédérale en sont respectivement à 28 et 29pts, inutile de dire que la performance de leurs coéquipiers est inversement proportionnelle à celle des 2 compères....

La perf incroyable du soir

Indiana-Orlando

Incroyable Jeff Foster lors du match face à Orlando, en effet, s’il ne brille pas par son jeu offensif (un modeste 4-8 aux shoots), en ce début de 4eme 1/4, il a déjà capté 17 rebonds, quand on sait qu’en face il y a la machine Howard, monstre de puissance par excellence, cette performance relève de l’exploit !

Le rêveur de la nuit

Boston-Memphis

Je ne sais pas ce qui est passé par la tête de Jefferson en cette fin de 2eme 1/4, il s’est pris pour un potentiel vainqueur du concours à 3pts... Il devrait savoir que même avec le temps de boire un café, d’aller remettre de l’argent pour le parking et de passer souhaiter bonne nuit aux enfants, il a autant de chance de le rentrer qu’Olowokandi de devenir un jour MVP...

Le roucmout’ du jour

Boston-Memphis

Bon match de l’incroyable roucmout’, j’ai nommé Scalabrine qui à 4-5 aux shoots apporte 10pts et surtout 7rbds en un 1/4h passé sur le parquet.

Les Spurs en ballade

Bobcats-Spurs

Les Spurs continuent sur leur lancée d’il y a 3 jours, après avoir passé 40 points aux Warriors, ils se sont encore amusés cette nuit face à Charlotte. Si lors du dernier match, les Spurs avaient décidé de ne pas plaisanter avec une entame de match de guerriers, hier ils ont adopté la tactique du chat, toujours en accord avec leurs adversaires ces farceurs. En effet, après un début de rencontre passé à jouer avec sa proie, l’equipe en a eu assez et a enclenché la seconde sous l’impulsion d’un très bon Duncan, coach Pop a ainsi pu, et pour la 2ème fois de la semaine, ouvrir son banc dans les grandes largeurs. Des performances qui, si elles se reproduisent régulièrement, vont commencer à marquer leurs concurrents potentiels à la course au titre...