dimanche 26 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA : Une finale Spurs - Pistons

NBA : Une finale Spurs - Pistons

mardi 7 juin 2005, par Dr Naoun

Ainsi que basketinfo.com l’avait pronostiqué, les Pistons de Joe Dumars et Larry Brown ont eu raison des Heat de Pat Riley et Stan Van Gundy, dans leur salle et malgré un retour courageux de Dwyane Wade, handicapé par des douleurs intercostales, et une partie solide du Shaq.

Au cours de la première mi-temps, les Pistons ont compté jusqu’à 10 points d’avance, sous l’impulsion de Hamilton et du duo de bad boys, Ben Wallace et Rasheed Wallace qui firent face au défi physique imposé par O’Neal. A la pause, Miami avait remonté une partie de son déficit : 45-40 pour les Pistons.

En seconde mi-temps, les deux équipes se rendirent coup pour coup : 66-64 pour Miami à la fin du 3° quart temps. Les Pistons, solidaires, volontaires et remontés comme des pendules, grappillèrent les points si bien que les Heat en furent réduits, dans le money-time, à faire une kyrielle de fautes volontaires pour essayer de profiter d’un tir à 3 points de Wade. Les Pistons, tout heureux de l’aubaine (large sourire de Billups et sourire plus contenu de Larry Brown), enfilèrent les lancers francs comme des perles pour finir à 88-82 !

Au rayon des performances individuelles et collectives pour Miami, le Shaq (27 points, 9 rebonds, 2 interceptions, 3 contres, 5 balles perdues et 3 lancers francs sur 6) tint son rang. Wade (20 points, 1 rebond, 1 interception, 4 passes décisives) fut en-deça de son rendement habituel.
Les autres ont apporté une contribution plus modeste : 10 points pour Eddie Jones, 6 points pour Keyon Dooling et 5 points, 4 rebonds pour Alonzo Mourning. L’adresse globale des Heats a été honnête sans plus : 66.7% aux lancers francs (16/24), 18.2% aux tirs à 3 points, 46.4% aux tirs à deux points, 35 rebonds, 9 interceptions, 6 contres, 12 passes décisives, 15 balles perdues et 22 fautes personnelles.

Pour Detroit, Hamilton (22 points, 3 rebonds, 1 interception, 7 passes décisives, 2 balles perdues), Rasheed Wallace (20 points, 7 rebonds, 1 interception, 3 balles perdues), Billups (18 points, 4 rebonds, 1 interception, 8 passes décisives, 1 balle perdue), Prince (13 points, 8 rebonds, 2 interceptions, 2 passes décisives, 2 balles perdues), Ben Wallace (8 points, 9 rebonds, 1 interception, 1 passe décisive, 2 balles perdues) ont fait leur match habituel. Mc Dyess (6 points, 1 rebond, 1 interception, 1 balle perdue) complète le tableau. Collectivement, les Pistons ont affiché : 73.3% aux lancers francs, 38.5% aux tirs à 3 points, 45.6% aux tirs à 2 points, 41 rebonds, 7 interceptions, 0 contre, 21 passes décisives, 12 balles perdues et 23 fautes personnelles.

Cette équipe des Pistons est très solide : collective, solidaire, bonne en défense, polyvalente en attaque et tout cela avec l’expérience du champion et un moral d’acier. Les Spurs de Parker, Duncan, Ginobili et consorts devront se surpasser pour espérer remporter le championnat. Au cours de la saison régulière, chaque équipe l’a emporté dan sa salle, les Pistons plus largement que les Spurs. San Antonio - Detroit : 80 / 77 (+3) et Detroit - San Antonio : 110 / 101 (+9)

Pronostic : Pistons mais la présence de Tony Parker nous fait souhaiter bien sûr la victoire des Spurs... Que le meilleur gagne !