lundi 18 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA : Les Spurs éliminent les Lakers !

NBA : Les Spurs éliminent les Lakers !

vendredi 16 mai 2003, par Christophe Blandin

Emmenés par un exceptionnel Tim Duncan auteur de 37 pts et 16 rbs, les Spurs de San Antonio ont éliminé les Lakers de Los Angeles en leur imposant une sévère défaite (110-86) lors du 6ème match au Staples Center.

image 321 x 410 Avec 27 pts (9 sur 19 tirs) et 5 pds, Tony Parker a réalisé son meilleur match de la série. Auteur de quelques erreurs lors du premier quart-temps (lay up contré par O’Neal puis faute sur Fisher sur un shoot réussi à 3 pts), TP devait laisser sa place à son remplaçant Speedy Claxton et se faisait remonter les pendules par coach Popovich. L’ancien du Paris Basket Racing faisait cependant son retour en milieu de second quart-temps et se montrait plus efficace.

Au bout de 2 quarts-temps, les Spurs possédaient ainsi une légère avance de 4 pts. C’est en augmentant notamment leur aggressivité en défense que les Spurs allaient faire la différence à l’image d’un Kevin Willis qui abattait un énorme boulot pour contenir Big Shaq ou d’un Bruce Bowen qui parvenait à limiter l’apport offensif de Kobe Bryant. Comme les coéquipiers des 2 stars des Lakers ne réussissaient pas à élever leur niveau de jeu si ce n’est Stanislav Medvedenko auteur de 12 pts, les Spurs pouvaient creuser l’écart au tableau d’affichage. D’autant plus qu’aucun Laker ne pouvait stopper Tim Duncan... L’ailier fort des Spurs enchaînait les paniers dans la raquette et provoquait les fautes de Shaquille O’Neal qui devait rejoindre le banc là 3 min de la fin du 3ème quart-temps. On peut d’aileurs considérer la sortie de Big Shaq comme le tournant du match.

TP continuait quant à lui son show inscrivant notamment un coast to coast pour terminer le 3ème quart-temps. Durant le 4ème quart-temps, l’international français signait plusieurs lay up grâce à sa vitesse et gérait bien le tempo tout en offrant quelques bonnes passes à ses coéquipiers. Le duo Parker-Duncan inscrivait ainsi les 20 derniers points du 3ème quart-temps puis les 4 permiers du dernier quart-temps !!

Rien ne pouvait alors empêcher les Spurs d’emporter le match et les Lakers devaient logiquement céder face à des Texans ultra motivés.

image 409 x 285 Les triples champions en titre quittaient le parquet naturellement très déçus à l’image d’un Kobe Bryant qui versait quelques larmes. Les Spurs pouvaient fêter leur prestigieuse victoire dans les vestiaires et attendre la fin de la série opposant les Dallas Mavericks aux Sacramento Kings pour connaître l’adversaire qui leur sera opposé lors des finales de conférence. Quoiqu’il en soit, les Spurs se positionnent désormais comme les grands favoris pour le titre tant Tim Duncan paraît inarrêtable dans la raquette d’autant plus que ses coéquipiers ne sont pas en reste.