samedi 21 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA : La Chronique du 24 décembre

NBA : La Chronique du 24 décembre

dimanche 24 décembre 2006, par Vianney Pannet

Et trois de plus...

Décidément, c’est l’hécatombe chez les stars de la NBA ! On a appris hier que Krstic, seul intérieur digne de ce nom des Nets serait indisponible pour le reste de la saison en raison rupture ligamentaire au genou.
Cette nuit, ce sont deux nouveaux joueurs qui ont rejoint leurs petits camarades à l’infirmerie bien chargée de la ligue. Il s’agit de Yao et de Ellis.
Le chinois en a pour 6 semaines au moins,si l’on prend en compte la blessure récurrente de McGrady, on se demande comment les Rockets vont pouvoir s’en sortir sans dommages...
Ellis a certes un impact moindre chez les Warriors, mais il est tout de même de la colonie arrivée l’an passée en NBA le deuxième scoreur derrière un certain Chris Paul.
Pour rappel, quelques noms de blessés ou de joueurs qui ont eu une absence de plusieurs semaines :Ray Allen (qui a signé son retour cette nuit), McGrady, Rashard Lewis, Yao, Shaquille O’Neal, Pierce, Krstic, Szczerbiak, Ellis, Francis (lui aussi de retour cette nuit), Quentin Richardson, Murphy, Knight, May, Gasol, Bosh, Stojakovic.
Ce ne sont pas des noms inconnus, il s’agit pour la plupart d’entre eux de All Stars et pour les autres, de probables futurs All Stars.
Cette saison fait du dégât parmi les joueurs, et si l’on a les habitués de la blessure (Shaq, McGrady, Szczerbiak), on a aussi des joueurs qui n’ont pas à leur suite la casserole du joueur cassé (Pierce par exemple en 8 années en NBA a raté 17 matches...).
Evidemment, une question vient à l’esprit, est ce que la saison est trop intense ?
Peut être que les hautes instances de la ligue devraient y réfléchir car financièrement parlant (pour réfléchir à la manière de M.Stern...) si les blessures des role players ne pose pas problème, il est probable qu’il n’en soit pas de même pour les stars...

La nuit des français

Bonne nuit pour nos Frenchies. Trois en jeu pour deux matches et deux victoires.
Gelabale a établi son record en carrière au niveau du rebond en captant 9 ballons, il a aussi marqué 6 points.
Petro lui a été auteur d’un 10 points 2 rebonds honorable lors de la victoire face à Toronto.
Tony Parker n’a pas eu à forcer son talent face aux Hornets il est non seulement l’homme du match ,mais il a aussi surclassé Paul, un concurrent direct pour le All Star Game. 19 points (8-11) 9 passes et 5 rebonds en seulement 28 minutes pour le français et 20 points (9-18) 3 passes, 1 rebond pour son adversaire.
Les Warriors étaient du côté de Miami cette nuit mais Pietrus n’a pas joué.

La performance du soir.

T-Wolves-Pacers

Elle est à mettre à l’actif des Pacers, qui se sont surpassés en seconde période et qui après maints efforts, sont parvenus à scorer 21 points (8 dans le troisième, 13 dans le quatrième)
Pourtant, on ne peut pas dire qu’ils n’étaient pas dans un bon soir puisqu’ils ont entamé le match en passant un 32-20 lors à leurs visiteurs lors des 12 premières minutes.
C’est après que cela s’est gâté, le tout pour finir la partie sur une défaite 78-71. A 5 points près, la moitié de leurs points étaient marqués au premier quart temps...
Moralité de l’histoire : rien ne sert de courir, il faut partir à point...
Tout de même, notons la vraie bonne partie de Kevin Garnett, auteur de 29 points et 19 rebonds à 14-26 aux shoots.

Les jolis cadeaux de Noël

Hawks-Pistons

Les Pistons, Bulls et Spurs ont offert de jolies petites valises surprise à leurs adversaires cette nuit, c’est très attentionné, mais je doute que tout le monde ait apprécié...
Les Pistons on passé 27 points aux Hawks dans un match mené de bout en bout et où les Hawks n’ont pas remporté un seul quart temps. Et cela malgré toutes les secondes chances laissées par les hommes du Michigan. 24 rebonds offensifs pour Atlanta contre 27 rebonds défensifs aux Pistons, soit presque 50% de prises pour les Hawks, c’est énorme, mais apparemment pas suffisant pour l’emporter...

Spurs-Hornets

On passe un cap dans la punition en parlant du match des Spurs. 112-77 score final, 35 points au final. San Antonio humilié la veille à domicile par une autre franchise texane, s’est vengé face aux pauvres Hornets, on le redoutait pour les frelons, c’est arrivé... qui s’y frotte s’y pique... Une nouvelle fois, Pop’ a ouvert son banc en très grand, pas un joueur n’a joué plus de 28 minutes et 9 ont joué plus de 13. Mention spéciale à Matt Bonner qui réalise son match de la saison avec 14 points à 6-8 et qui ajoute 4 rebonds. Respect à Jack Vaughn également qui en 19 minutes distribue 11 caviars...
Pour finir, le top de la soirée à Chicago où les Bobcats en ont encore pris une belle... 115-76, +39 au final pour les Bulls. Avec encore du grand Morrison qui décidément peine à trouver le rythme en NBA, lui le scoreur fou de la NCAA, à plus de 28 points par matches, lui sur lequel beaucoup d’attentes étaient fondées, lui qui était seul candidat au titre de ROY ne fait désormais plus partie du 5 de départ des Bobcats et a été auteur d’un épouvantable 3-13 hier soir. Je ne vois plus qu’une seule solution, il faut raser la moustache et trouver une autre coupe de cheveux Adam...

Bobcats-Bulls

Coté Chicago, en revanche, on a utilisé la méthode San Antonio, aucun joueur au dessus de 30 minutes, ce qui a profité à Sefolosha, auteur d’un très bon match, avec 14 points, 9 rebonds, 2 passes, 2 interceptions, 1 contre et aucune balle perdue. Il avait montré de très belles dispositions en pré saison et lors des premiers matches, mais les résultats ne suivant pas, Skyles avait décidé d’assigner les rookies à des taches plus habituelles pour eux, à savoir acheter les donuts, presser les citrons et autres subtilités. Cette nuit, la victoire s’étant très vite dessinée (+15 à la mi temps), les jeunes ont pu tâter du cuir (façon de parler car l’ancien ballon ne revient que dans une semaine).


Une victoire inquiétante.

Clippers-Rockets

Je faisais état hier d’une inquiétante sixième défait de rang pour les Clippers, accompagnée d’une peu rassurante treizième place à l’Ouest. Ce n’est malheureusement pas la victoire de la nuit qui va les rassurer.
En effet, avec McGrady en spectateur et Yao qui se blesse au bout de 5 minutes de jeu, le match aurait du devenir facile pour les Clippers, mais il se sont péniblement imposés de 5 points 98-93
Pour les Rockets, c’était peut être la fin des espoirs de bien figurer en fin de saison. T-Mac toujours sur le flanc et Yao absent 6 semaines, cela nuira forcément aux Rockets, et s’il est trop tôt pour dire si cela leur coûtera leur place promise en playoffs, il est certain désormais que s’ils se qualifient, ils n’auront pas une premier tour aisé et sûrement pas l’avantage du terrain...

Le paradoxe New-Yorkais

Knicks-Sixers

Hier ils s’imposaient sans trop de problèmes, aujourd’hui ils en prennent 21 face aux Sixers, équipe la plus pauvre de la ligue. Et pour ne rien arranger, cette défaite coïncide avec le retour sur le terrain de Francis.
Ambiance détestable à New York, attitude sur le terrain inadmissible ( voir le match face aux Nuggets), coach que de plus en plus de monde trouve incompétent, joueurs au melon surdimensionné, il devient de plus en plus compliqué de trouver une bonne raison d’aimer les Knicks. Même Eddy Curry, grosse satisfaction du dernier mois est retombé dans sa torpeur.
Heureusement, Spike Lee est toujours là... et même si Reggie Miller s’est retiré et qu’on ne le verra plus jamais assassiner les Knicks au MSG, même si Michael Jordan ne ridiculisera plus jamais John Starks et ne dunkera plus sur la tête de Pat Ewing, cette franchise nous reste sympathique du fait de ce que ces deux là lui ont fait subir...
Alors Monsieur Thomas, il ne faut pas pousser le bouchon trop loin. Après avoir été l’auteur des échanges les plus ridicules de l’histoire de la ligue, après avoir signé des contrats gigantesques à des role players, essayez au moins de garder l’esprit du basket, un sport collectif et sympathique où l’on ne demande pas à ses joueurs de n’accorder aucun panier facile alors qu’il reste 1 minute à jouer et qu’on perd de 20 points !!!