lundi 25 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA : La Chronique du 22 février

NBA : La Chronique du 22 février

jeudi 22 février 2007, par Vianney Pannet

Miami encore touché

Heat-Rockets

Alors que Pat Riley est revenu aux affaires, le Heat doit faire face à un nouveau coup dur. En effet, Wade s’est blessé à l’épaule et on attend toujours la durée de l’indisponibilité qui pourrait être relativement longue. Les trois parties de l’âme de cette équipe n’auront travaillé ensemble que de manière très épisodique. O’Neal blessé dès le début de saison, puis la nouvelle vraie fausse retraite de Riley et maintenant que tout semble rentrer dans l’ordre, que Miami a trouvé la bonne formule, c’est Wade, dernier MVP des finales qui se blesse.
Résultat des opérations, Miami a perdu (112-102) face à Houston.

La nuit des français

Diaw, toujours blessé n’a pas joué lors de la victoire des siens face aux Celtics.
Parker est passé à coté de son match lors de la victoire des Spurs à Atlanta, en 34 minutes, il marque 6 points avec un très faible 3-14 et distribue 4 passes, match plutôt moyen également pour Pietrus qui retrouvait le 5 majeur à la suite du All Star Week End, 4 points et 5 rebonds en 25 minutes et une victoire face aux Grizzlies.
Seul français défait cette nuit, Turiaf a bénéficié d’un temps de jeu assez conséquent (19 minutes) qu’il a mis à profit, 6 points (100%), 2 rebonds et 1 passe mais aussi beaucoup de fautes personnelles (5).

Performances similaires, résultats opposés...

Grizzlies-Warriors

Spurs-Hawks

Cette nuit, deux gros cartons sont à noter, celui de Ginobili, capable de d’enflammer n’importe quel match et celui de Mike Miller, qui, quand il prend feu à longue distance, devient une arme fatale.
L’argentin nous a gratifié de 40 points, dont une exceptionnel 14-15 sur la ligne de réparation, 8 rebonds et 4 passes, pour celui qui a participé au concours de shoots ce week end, c’est 45 points avec tout simplement 9-17 à longue distance mais aussi 6 passes et 5 rebonds.
Les Spurs se sont, suite à cette performance, imposés de manière plutôt aisée, du fait de leur défense qui devrait être une référence pour toutes les autres franchises.
En revanche, si Miller a permis aux siens de ne pas prendre l’eau plus tôt et les a emmenés jusqu’en prolongations, l’absence de défense des Grizzlies aussi fameuse que la rigueur texane a fait que sa performance, la meilleure de sa carrière, fut vaine, Memphis concédant une nouvelle défaite, la 42ème de la saison.

Crise chez les Lakers

Blazers-Lakers

Si le début de saison de la bande à Kobe fut parfait, il faut avouer que depuis quelques temps, rien ne va plus. Cette nuit, les Lakers ont contracté leur sixième défaite de rang face aux très faibles Blazers et à domicile qui plus est. Il y a un mois, ils étaient dans le top4 à l’Ouest, ce matin, ils pointaient à la sixième place et si pour l’instant ils naviguent entre deux eaux, 4 victoires derrière le cinquième et 4 victoires devant le premier non qualifié pour la post saison, il en faudrait peu pour que la situation devienne alarmante car derrière eux, il n’y a pas 2 équipes qui luttent pour une place en playoffs mais 5. Kobe MVP du All Star Game nous a rappelé qu’il savait lors d’un match faire abstraction de ses coéquipiers, espérons pour les Lakers qu’il continuera à jouer comme il le faisait en début de saison et non pour ses stats comme il l’a fait l’année dernière.

Et si les Bobcats décollaient enfin ?

Bobcats-T-Wolves

Mauvais élève de la ligue depuis sa création, la franchise de Charlotte semblait suivre le même chemin que les années précédentes jusqu’à janvier, mais ils semblent depuis quelques temps avoir trouvé la clef du succès, et ont pris leurs distances avec les mauvais élèves de la ligue. Si les Playoffs sont encore loin, ils ne sont désormais plus ridicules, en atteste la troisième victoire de rang cette nuit sur le terrain des T-Wolves, avec une nouvelle fois un Okafor décisif (12pts, 19rbds) et cette nuit, un très bon Morrison, le Patrick Dewaere de la NBA a compilé 26pts (10-19) et 4 rebonds en 29 minutes, s’il reste très inconstant, il y a fort à parier que la réussite de la franchise passera lors des prochaines saisons par une stabilisation de ses performances.

Le flop de la nuit

Knicks-Sixers

Si côté Sixers, Korver a été presque parfait avec son 6-7 à longue distance pour 31 points, en face, certains ont tout fait pour plomber l’ambiance. La palme revient à Richardson, auteur d’un magnifique 1-9 au shoot, bien imité par Crawford et Frye, respectivement auteurs de 3-12 et 2-7, au final, les Knicks s’inclinent facilement, 104-84.