jeudi 20 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA : La Chronique des 20 et 21 décembre

NBA : La Chronique des 20 et 21 décembre

jeudi 21 décembre 2006, par Vianney Pannet

AI : The game is over

And the winner is... Denver !
Le feuilleton s’est achevé dans la nuit de mardi à mercredi, les Sixers ayant trouvé un pré accord avec les Nuggets. Celui-ci convenant d’envoyer Iverson à Denver en échange d’Andre Miller et de Joe Smith ainsi que deux tours de draft et quelques joueurs anecdotiques pour faire le nombre.
L’échange ayant été officialisé, le monde du basket s’interroge donc sur les effets bénéfiques ou non pour les deux franchises.
Assurément, il doit y avoir erreur, le GM des Sixers a du croire que c’etait l’autre Smith qu’on lui proposait. Il aura la bonne surprise quand il verra débarquer les joueurs à Philadelphie...
En revanche, côté Nuggets, on doit bien rigoler d’avoir joué ce tour malicieux à une franchise à l’agonie.
Les rumeurs font également état d’un Andre Miller ayant demandé à l’annonce de l’accord s’il pouvait jouer avec Oden dès son arrivée chez les Sixers ou s’il serait obligé d’attendre le début de la saison prochaine.
Le seul point positif pour lui, c’est qu’il peut maintenant prétendre au All Star Game car question meneurs, l’Est, c’est très pauvre... (D’un autre côté, le poste de SG est riche. 2 meneurs dans la sélection de l’Est et il n’a aucune chance, 3 et il peut être du voyage à Las Vegas).
Essayons d’imaginer la suite pour les Nuggets, a priori gagnants dans cette transaction.
Des arrières de folie, c’est la première chose qui vient à l’esprit lorsque l’on regarde l’effectif.
Melo/Smith est à l’heure de l’arrivée d’AI le duo le plus prolifique de la ligue. La Réponse apport 31 points et 7 passes par match à tout cela, ça va flamber de tous les côtés dans le Colorado !
Cependant, on peut se poser la question de la compatibilité de ces trois joueurs.
Miller, c’était 10 shoots par match, Iverson, c’est 25. Or, jusqu’à preuve du contraire, il n’est pas question de laisser deux ballons sur le terrain pendant le match. Il faudra alors partager et un des trois finira certainement frustré...
Alors il est vrai, sur le papier, cette équipe devient assurément un prétendant, mais la vérité du terrain est parfois tout autre.
Quelles seront les conséquences pour notre Frenchie de Denver ?
Aucunes sûrement. Il est le backup de Melo en poste 3 physique. A priori, donc, aucune crainte après l’arrivée de AI qui jouera sans doute 1 afin de garder Boykins en sixième homme de luxe. Qui plus est, Anthony et Smith sont encore suspendus pour 14 et 9 rencontres.
Le Yak a donc une possibilité énorme de se mettre en avant et de gagner définitivement sa place dans la rotation.

AI est arrivé, la tempête aussi...

Suns-Nuggets

Bon certes, ce n’etait pas la tempête, mais le match opposant les Suns aux Nuggets a été reporté en raisons de mauvaises conditions météo au dessus de Denver ayant empêché l’avion de Phoenix de se poser.
La première (et hypothétique) prestation d’Iverson sous ses nouvelles couleurs est ajournée (Il est plus que probable qu’il ne jouera qu’à partir du match suivant).

La nuit des français

Seuls quatre des sept français ont joué cette nuit alors qu’ils devaient tous être de sortie.
En effet, Turiaf n’est pas entré en jeu et le match Phoenix-Denver n’a pas eu lieu.
Gelabale a encore bénéficié d’un gros temps de jeu cette nuit du fait de l’absence de Ray Allen. 41 minutes de jeu pour lui et 10 points 2 rebonds au compteur dans la défaite face à Dallas.
Dans le même match, Petro a joué 25 minutes pour 7 points, 1 rebond mais aussi 3 balles perdues.
Tony Parker une nouvelle fois a été le principal artisan de la victoire des siens avec 18 points et 10 passes en 37 minutes.
Il en va de même pour Pietrus, auteur de 16 points 5 rebonds, 3 passes et 2 interceptions lors d’une victoire à l’arraché au Boston Garden.

Dallas passe, Nowitzki casse...

Mavs-Sonics

Les Mavericks ont gagné aisément face aux Sonics et continuent donc sur leur lancée, mais ont subi un gros coup dur au milieu du premier quart temps avec la blessure à la cheville de l’allemand magique.
Le géant a donc été terrassé mais pas son équipe. Il n’a pas pu rentrer de nouveau dans la partie, on espère du côté du Texas que son indisponibilité ne soit pas trop longue...

Le quatrième quart temps est il mystique ?

Cette nuit, on a vu quelques retournements de situation lors du quatrième quart temps.
Le Jazz a détruit les espoirs des Hawks lors de ce dernier quart temps primordial en l’emportant 40-13 pour un écart final de 6 points en faveur des Mormons.
Même combat dans le Minnesota où les T-Wolves étaient bien partis mais ont du plier sous les coups des Lakers. Les angelinos ont passé un 34-7 aux loups dans le quatrième quart temps pour finalement l’emporter 111-94. Tout laisse à penser dans ce match qu’on n’a prévenu les joueurs de Minneapolis qu’au bout de 36 minutes de jeu que finalement Iverson ne viendrait pas chez eux...
Dans un autre style mais tout aussi improbable, le dernier quart temps entre Knicks et Bobcats s’est achevé sur l’incroyable score de 16-9 en faveur des New Yorkais. Finalement, les New York l’emportera de 2 points après deux prolongations.

Les joueurs changent, les résultats restent

Pacers-Sixers

Et oui, l’effectif des Sixers a beau avoir été modifié, ce n’est pas pour autant qu’ils se mettent à gagner. Juste deux phrases pour dire qu’ils ont perdu cette nuit leur douzième match consécutif. Au fait, il est à combien le record ?

Houston dans la tourmente

Rockets-Blazers

Placés tout près du podium à l’Ouest (et par conséquent de la ligue, compte tenu des résultats de l’EST), les Rockets sont en chute libre du fait de la blessure de McGrady.
On le redoutait, ça s’est produit. Comme l’an passé, sans T-Mac, les Rockets sont beaucoup moins imposants.
Si Yao fait tout ce qu’il peut pour permettre à l’équipe de garder la tête hors de l’eau, ce fut une nouvelle fois insuffisant cette nuit.
Malgré ses 39 points, 9 rebonds et 5 contres (39 points sur 87 de son équipe !!!), il n’a pu éviter la défaite face à Portland.
Malheureusement, cela risque de durer pour les Rockets...