samedi 21 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA - Draft 2005 : Présentation des joueurs non-américains

NBA - Draft 2005 : Présentation des joueurs non-américains

lundi 13 décembre 2004

Dans 200 jours se déroulera comme chaque année à New York la draft NBA. Depuis plusieurs années le nombre de joueurs non américains retenu lors du marché des joueurs ne cesse d’augmenter. En 2002 Yao Ming devenait le premier étranger à être retenu comme 1er choix de la draft et lors de cette même année la défaite au championnat du monde de la Team USA faisait office de preuve du rapprochement de niveau entre les Etats-Unis et le reste du monde. En 2003, 8 joueurs sur 29 draftés étaient originaire d’un pays autre que celui de l’oncle SAM. Cette année selon la Mock Draft du site nbadraft.net, 11 joueurs étrangers seront choisis au 1er tour. Voici une présentation de ces 11 joueurs, futur Tony Parker, Pau Gasol ou Frédéric Weis

1er choix : Martynas Andriuskevicius. Ce jeune Lituanien (je le précise malgré le nom) évoluant à Kaunas -le club d’Arvydas Sabonis- possède tous les arguments pour être Le potentiel Européen du moment. 2m17, une bonne coordination dans l’espace, une nationalité qui n’a plus rien à prouver. S’il veut se faire une place au soleil en NBA il devra bien sur passer du temps en salle de musculation et travailler son jeu de un contre un.

4e choix : Nemanja Aleksandrov. Serbe pouvant évoluer au poste de pivot ou d’intérieur. Il a gagné l’Adriatique League 2004 avec le Partizan Belgrade et joue cette année au KK Reflex (5,9 points, 6,1 d’évaluation en 17 minutes)

5e choix : Tiaggo Splitter. Le brésilien est comparé à Pau Gasol, grand (2m11), rapide et doté de bonne main, le jeune joueur arrivé à Vitoria en 2000 s’est déjà retiré 2 fois de la draft. Cette année semble la bonne, auteur de bonnes performances en Euroleague, il doit encore progresser au shoot et durcir sa défense.

6e choix : Johan Petro. L’espoir n°1 Français. Elève de l’INSEP, il signa avec Pau-Othez en 2003, club formateur reconnu. Il joua cet été avec l’équipe de France espoir au championnat d’Europe concrétisé par une médaille de bronze et le titre de meilleur pivot du tournoi (devant Martynas Andriuskevicius). Cette année avec Pau il peut et doit faire ses preuves en Euroleague, objectif qu’il atteint depuis quelques temps (10 points face à Trévise devant le général manager des Spurs, Mr Buford). Il doit aussi essayer de ne pas virer "Jérôme Moiso" car les scouts sont prévenus et se méfie de la "french’s lazy attitude".

7e choix : Andrea Bargnani. Un pur produit de la filière formation Benetton Trévise. Joueur de 2m09 capable de jouer à l’aile ou à l’intérieur. Seul joueur Italien de cette taille à pouvoir shooter à trois points avec une certaine réussite (j’oublie Galanda bien sur mais il n’y croit plus trop à la NBA le grand Giacomo). Ne jouant que 6 minutes par match en Euroleague avec Trévise il a du mal à montrer son talent au grand public mais les scouts l’on repéré, c’est l’essentiel.

11e choix : Francisco Vasquez. Très fort avec Malaga cette année après un passage à Canaria, le joueur qui à passé 3 ans à l’INSEP Espagnole est un pivot très robuste de 2m09. Coéquipier de Florent Pietrus, il joue 22 minutes par match pour 9 points, 5 rebonds et 10 d’évaluation.

12e choix : Ronny Turiaf. En NCAA, cette année Ronny cartonne et c’est le moins que l’on puisse dire. Avec 15 points de moyenne en 2003/2004, l’ancien pensionnaire de l’INSEP s’était retiré de la draft 2004 préférant finir son cursus universitaire. Cette année avec Gonzaga il fait partie des meilleurs, avec 20,8 points, 9,5 rebonds en 31 minutes. Dernièrement il marqua 40 points face à Idaho, nulle doute que ces performances lui promet une place dans la lottery pick (13 premières places).

17e choix : Rudy Fernandez. MVP de la coupe du roi l’année dernière, révélation du championnat Espagnole. Le joueur de DKV Joventut tourne cette année à 12,4 points pour 15 d’évaluation en 30 minutes. Il a aussi participé au Jeux Olympiques cet été avec l’Espagne (10 minutes, 5,1 points). Arrière/allier possédant de très bon fondamentaux, il excelle dans la prise de shoots très importants et choisit toujours la meilleur solution. A seulement 19 ans il a toutes les chances de rejoindre Pau Gasol et Raul Lopez dans la grande ligue.

19e choix : Vladimir Veremeeko. Plus rapide qu’un power forward, plus grand qu’un small forward (2m09), il joue cette année dans la « dollar team » Russe du Dynamo St Petersbourg. Lors du choc Russe, face au CSKA Moscou il compila 18 points et 9 rebonds.

20e choix : Andrew Bogut. Le boomer, leader de la sélection Australienne aux derniers Jeux Olympiques (13 points, 9 rebonds) semble prêt pour la NBA. Avec son Université Utah Utes il cumule 16,3 rebonds et 9,9 rebonds ce qui le classe parmi les meilleurs intérieurs de la NCAA.

25e choix : Roko Ukic. Ce jeune Croate est comparé à Tony Parker. Très rapide, scoreur et doté d’une bonne lecture du jeu, il évolue pour le moment en Adriatique League (17 points en 34 minutes par match) mais son avenir est en NBA.

Au deuxième tour, on peut noter que Mickaël Gelabale est prévu seulement en 54e position, mais son excellent début de saison avec le Real de Madrid jouera très certainement en sa faveur. Erazem Lorbek, le pivot fictif du Mans de cette intersaison finalement resté à la Fortitudo Bologne semble promis à la première place du second tour. En dernière position de cette Mock Draft on retrouve Moussa Badiane, l’ancien de Nancy qui a traversé l’Atlantique pour aller jouer dans l’université de East Carolina a de très bonnes stat cette année (14 points, 7 rebonds) et a donc une bonne chance de voir en juin, son nom apparaître à coté d’une franchise NBA.

Retrouver les mises à jours de la Mock Draft 2005 sur nbadraft.net et même celle de 2006. Mais là, la justesse des prédictions est à prendre très à la légère.