jeudi 20 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > NBA : Boris Diaw et les Suns arrachent la première manche face aux (...)

NBA : Boris Diaw et les Suns arrachent la première manche face aux Clip’s

mardi 9 mai 2006, par patnba

Arrachent, en effet, est le mot qui convient le mieux pour qualifier cette victoire acquise de haute lutte par les Suns de Boris Diaw, Nash et consorts... (130-123).

JPEG - 30.9 ko
Boris Diaw
...au dunk

Les Suns, après leur premier tour remporté de justesse face à Kobe Bryant et les Lakers, ne partaient pas favoris malgré leur rang d’équipe mieux classée à la fin de la saison régulière face aux Clippers d’Elton Brand, Sam Cassell. Mais ils ont déjoué les pronostics. En effet, lorsque l’on voit comment Mike d’Antoni a utilisé ses joueurs toute la saison en se servant au maximum de ses titulaires, on se demande si la franchise de l’Arizona peut aller au bout, au moins jusqu’à la finale de conférence Ouest. Mais les Suns ont répondu présents. Le retour de l’enfer lors du premier tour les a même stimulés dirait-on encore plus. L’année dernière, après une magnifique saison régulière, ils avaient coincé en play-offs. Certains leur prédisent encore un sort identique. De surcroît, ils sont encore privés d’Amare Stoudemire, blessé à l’autre genou maintenant et qui ne reviendra pas cette saison.

Cette première manche face aux Clip’s a été magnifique. Lors de la première mi-temps, les joueurs de l’Arizona ont réussi à maintenir la deuxième équipe de LA à distance. Mais le troisième quart allait voir ceux-ci prendre l’avantage (plus 4 ou 5 points). Mais Boris et ses coéquipiers n’ont jamais lâché, enlevant même le morceau à coups de paniers à trois points (Bell, Nash) et de pénétrations judicieuses. Le tout orchestré par Boris Diaw et Nash encore. La quarantaine de points enquillée par Elton Brand se révélait insuffisante face au collectif de l’Arizona. Mais qu’en sera-t-il pour les matches à venir si l’adresse n’est pas au rendez-vous ? Car à l’intérieur, c’est le désert aux Suns et Brand se régale. Marion bien que toujours productif est un peu en retrait, marquant un peu moins ; heureusement, il est toujours là au rebond. Et quand les shooteurs (Bell, Nash... et Diaw) seront un peu moins en vue, qui prendra le relais. Mais, qui sait, le meilleur est peut-être à venir et les Suns vont peut-être nous surprendre l’année où ils sont moins attendus... Qu’est-ce qu’on aimerait voir une finale de conf Spurs - Suns. Est-ce utopique ? Les Spurs eux-mêmes ne sont pas sûrs de se qualifier face à des Mavs qui sont tout feu tout flamme cette saison, alors... A suivre.