lundi 16 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2D / 24 J. : Une fin de saison palpitante

N2D / 24 J. : Une fin de saison palpitante

mardi 20 avril 2004, par Niko

Mais qu’est ce qui se passe dans cette poule ? Autant le suspense pour la montée puis la 2e place s’est vite estompé, autant les interrogations pour la relégation sont toujours là. Il fallait sortir les calculatrices pour se retrouver dans tous ces ex-aecquo. Une chose est sure maintenant, pour la 1ere fois en N2, un club à 10 victoires va descendre, il en faudra même peut-être 12 pour se sauver ! ! ! Dans le cadre de cette lutte, Ouest Lyonnais et Le Mée ont tiré Lagnieu et Ormes en plein de cœur de cette bataille. Denain lui peut toujours y croire grâce à sa victoire face à Salins. Mirecourt n’a rien pu faire face à Gries et rentre dans le rang. Pendant ce temps, Liévin battait Coulommiers, Prissé battait Lille et Kettler après avoir fait exploser Prissé prenait le meilleur sur Dijon.


CLASSEMENT après la 24e Journée

Rg Equipe Pts
1 USA Liévin 47
2 Lille MB 41
3 BCS Kettler 38
4 ES Prissé Macon 38
5 CSL Dijon 38
6 BC Gries Oberhoffen 37
7 Jura Salins BC 36
8 EB Mirecourt 34
9 Le Mée MVS 34
10 Ouest Lyonnais Basket 34
11 AS St Sorlin Lagnieu 34
12 ES Ormes 34
13 Denain ASCV 33
14 Coulommiers 25

Dans le haut, Kettler chipe la 3e place à Dijon et signe une remarquable fin de saison. Pour le bas, 5 équipes sont à égalité. L’article 34-2, si je ne m’abuse, prévoit donc un mini-championnat entre ces 5 équipes, en cas de nouvelle égalité c’est le point-average particulier qui rentre en jeu.

Mirecourt face à ses 4 rivaux a enregistré 6 victoires et 2 défaites, Le Mée 5 v. et 3 d. puis OLB et ASSL sont une nouvelle fois à égalité avec 3 v. et 4 d. mais au point-average particulier (-4) et (+7), OLB passe donc devant. Ormes quant à lui est à 1 v. pour 5 défaites face à ses rivaux ce qui explique sa 12e position.

Peu de gens voulaient croire que St Sorlin et Ormes étaient menacés mais force est de constater aujourd’hui que leur rencontre, prévue pour samedi, fera du perdant un reléguable en puissance.


BC Souffel Kettler vs CSL Dijonnais : 103-72 (29-17) (23-15) (35-20) (16-20)

Les locaux finissent cette fin de saison en boulet de canon. Après un probant +29 face à Prissé, ils ont offert à leur public le scalp de Dijon (+31). Le 1er QT démarra sur de bonnes bases, l’on vit Occansey et Vidot occuper à bloquer Tadic et les ailiers alsaciens en bonne forme. Dès que Souffel, en individuelle, resserra sa défense, Dijon ne put suivre le rythme. Ce fut le début du show Citadelle tant par ses 3pts que ses contres-attaques monopolisait l’attention. Eberlin et Petitjean n’étaient pas en reste et les paniers à 3pts qui sont la marque de fabrique dijonnaise changeait d’amant. 29-17 à la 10e puis sur un nouveau missile extérieur l’écart montait à 25 unités à la pause.

Le 3e QT allait être celui de la démonstration, Tadic fait de la résistance aux rebonds mais c’est surtout Citadelle qui sera l’homme du match avec 30pts, 12rbds, 7 interceptions et 8 passes décisives ! ! ! Renaux vole un ballon et s’en va réaliser un dunk retourné qui met le public en ébullition, Citadelle encore lui fait de même sur l’action suivante…Dijon ne peut rien faire et l’écart monte à +40. Le 4e QT sera d’un tout autre rythme, Troisgros tente de sauver les meubles mais sans Mathieu ni Kaboré le suspense est absent et les Alsaciens gèrent. Vidot est à doter d’une remarquable prestation défensive sur Tadic. Kettler souffle la 3e place à leurs hôtes d’un soir…dommage que la saison s’arrête bientôt pour les Alsaciens.

BCSK : Eberlin 11, Renaux 22, Petitjean 20, Citadelle 30, Vidot 9, Obernesser 2, Occansey 9, Syda.

CSLD : Cazenave 3, Troisgros 22, Noto la Diega 8, Lignier 2, Hoc 8, Tadic 27.

-------------------------------------------

BC Gries Oberhoffen vs EB Mirecourt  : 78-69 (23-23) (19-23) (16-5) (20-18)

Restant sur 4 victoires, série en cours, les Vosgiens se présentait en Alsace pour leur plus court déplacement avec une envie folle de faire un pas de plus vers le maintien. La 1ere mi-temps allait confirmer cette envie, les Mirecurtiens proposent une zone solide à des Alsaciens qui eux évoluent en individuelle…les 2 équipes semblent se craindre et personne n’arrive à prendre le dessus. Marquaire et Mary alimentent le panneau d’affichage. Mirecourt prend un léger avantage en fin de mi-temps et rentre au vestiaire avec 4pts d’avance.

Ait-Tabassir, très en forme samedi, continue à user les défenseurs vosgiens…la défense locale se fait encore plus dure et Mirecourt ne semble plus pouvoir inquiéter leur adversaire. Usé par la première mi-temps ils sont moins tranchants et abusent des tirs extérieurs sans réussite. De l’autre coté Roeckel distille les passes comme Huggy les bons tuyaux ! Mignard prend le dessus dans la raquette et Gries signe un superbe 16-5. Le 4e QT, les visiteurs ne trouvent pas les ressources d’inquiéter les verts, les rotations ne changeront rien…Mirecourt devra donc continuer à batailler ferme tandis que Gries peut fêter tranquillement la meilleure saison de N2 de leur histoire.

BCGO : Mary 16, Roeckel 14, Lazarus 2, Laforce 3, Baechtel 9, Villemin 4, Curl 1, Ait-Tabassir 12, Mignard 9, Huttel 8.

EBM : Jarrige 10, Martin 12, Marquaire 17, Jeanpierre 9, Dadolle 9, Antoine 3, Blondelle 9.

-------------------------

Denain ASCV vs Jura Salins BC : 71-56 (22-21) (22-9) (5-13) (22-13)

Denain a gagné mais ne s’est pas rassuré pour autant…mal parti (2-8) les nordistes se reprenaient sous la conduite de Klek. Bien épaulés par Mayima il revenait et passait devant à la fin du 1er QT (22-20). Moundy et Laguerre étaient bien seul et le 2e QT allait être à sens unique…Denain rentrait au vestiaire avec un avantage non négligeable (44-30).

La 2e mi-temps allait être un festival de maladresse, les 2 équipes ne sont visiblement pas au mieux et malgré un 11-0 en faveur de Salins…le QT se termine par un 5-13 incroyable. Les nerfs sont à fleur de peau et le basket est relégué au second plan. Une triste rencontre qui se terminera par un 4e QT à l’avantage des nordistes. Salins semble vraiment perdu et ce collectif si impressionnant en milieu de saison semble déjà avoir la tête ailleurs.

DASCV : Simon 4, Ortega 2, Abdallah 6, Klek 26, Mayima 18, Fulchery 2, Hinfray 13

JSBC : Guedegbe 5, Raho 5, Moundy 15, Ouattara 10, Fournié 4, Sylla 2, Laguerre 15.

---------------------------

Coulommiers BB vs USA Liévin : 74-100 (12-24) (19-30) (18-18) (25-28)

Les nordistes ne vont rien lâcher, c’est en tout cas ce qu’ils promettent et ils n’ont pas menti samedi soir. Après 1 premier QT à sens unique les nordistes se sont contentés de gérer mais toujours avec la manière. L’effectif a ainsi beaucoup tourné mais toujours avec autant de talent…la preuve en est avec ce 2e QT bien emmené par Girault.

Les Columérins ont bien tenté de semer la révolte mais ils n’ont jamais réussi à faire jeu égal avec les leaders. Ainsi le 3e et le 4e QT ont semblé être une formalité pour Liévin. Malgré le fait qu’ils doivent avoir la tête à Challans pour les demi-finale ils semblent vouloir finir la saison en rouleau compresseur. Kettler est prévenu, Liévin n’est pas en roue libre !

USAL : Bayart 9, Delye 13, Morand 4, Dudouet 20, Pichierri 3, Girault 23, Lamothe 7, Atamna 6, Robinson 15, Leroy.

CBB : Cruel 2, Garcin 10, Rakoto 7, Megy 10, Rancinangue 15, Sanctussy 2, Simon 13, Wadoux 15.

------------------

ES Prissé Macon vs Lille MB : 92-80 (21-18) (20-14) (23-18) (28-30)

Lille commença bien la partie, 2 fautes sifflés contre Jobert et un 10-0 grâce à l’excellent Barthelemy. Mais la défense priséenne a eu raison des velléités nordistes. Kodjo-Sitchi et Sanchez relance les locaux et passent devant juste avant le premier break. Le 2e QT sera à l’image du 1er Vidal sous le cercle et Albisua à 6,25m confirmèrent leur avantage et la mi-temps sera sifflé à 41-32.

Les Lillois semblent armés de bonne volonté mais ne peuvent rien, à l’image de ces 5 minutes sans aucun panier…tout juste un lancer franc. Jobert prend ses aises dans la raquette et l’écart monte à +15. Seigneur réalise une bonne deuxième mi-temps mais ne suffit pas, les intérieurs lillois handicapés par les fautes abandonnent défensivement et les contre-attaques bourguignonnes font mouche.

ESPM : Albisua 6, R.Sanchez 11, Vidal 18, Kodjo-Sitchi 16, Jobert 18, Lafarge 2, Elisa 6, Gaudiau 8, F.Sanchez 3.

LMB : Verbeke 4, Barbry 11, Branlant 6, Koenig 11, Denisot 5, Hensel 10, Barthelemy 20, Seigneur 16.

-----------------------

ES Ormes vs Le Mée MVS : 96-97 (27-22) (20-26) (29-22) (20-27)

Le match à enjeu n’a pas accouché d’une souris. Les 400 bruyants spectateurs Ormois ont assisté à un excellent match avec un final intense. Le 1er QT voyait la triplette Schmit-Gacko-Haznadar prendre le dessus sur les Méens, les mouvements incessants dans la raquette déstabilisait les visiteurs, Ormes prend un avantage de 5pts grâce à un shoot primé au buzzer de l’omniprésent Schmit. Le 2e QT se signale par les 5 fautes ormoises en 1’30..à la mi-temps ils en seront à 17 ! Preuve de la grosse défense orchestrée par Kowalik. Mais avec un 14/14 au LF dans le second quart, les fautes ormoises ne servent donc à rien et Le Mée reprend les devants juste avant la pause. Cependant Ormes marquent trop de paniers faciles et ce léger avantage n’offre aucune garantie. 47-48.

Le 3e QT verra encore Schmit et Haznadar à la fête, Nesmith ne suffit pas et Le Mée prend l’eau…sur un ballon perdu Aggoun cède à la pression et commet une anti-sportive (63-56, 23e). Ormes domine les visiteurs et les rebonds sont pour les verts. 66-65 puis 76-65 à la 29e et c’est le tournant du match, il reste 30 secondes et dans un sursaut d’orgueil Aggoun puis Nesmith à 6,25 redonne de l’espoir aux méens, l’écart n’est plus que de 6pts. Le dernier QT sera d’une intensité folle, dès le début du QT grâce à des 2+1 de Nesmith, Le Mée a effacé son retard. Mieux ils prennent l’avantage et font sortir Schmit pour 5 fautes. 8-0 pour Le Mée grâce aux rebonds et aux interceptions de M.Traoré et de Damien Jacquart. C’est Ly qui va relancer le match car les intérieurs Ormois ne passent plus. Par 2 shoots primés ils ramènent son équipe à 92-94. 2 balles perdues par les Ormois vont sceller le sort de la rencontre…Ly met tout ses lancers francs mais cela ne changera rien, Le Mée a gagné d’un tout petit point et garde tout espoir pour le maintien.

Le Mée : Aggoun 11, Nesmith 37, M.Traoré 18, Y.Traoré 13, Jacquart 8, Diallo 0, Thill 6, Mosengo 4.

ESOB : Langlois 11, Houdas 3, Gacko 19, Schmit 19, Haznadar 22, Ly 11, Jousset 9, Bourdin 2.

-------------------

Ouest Lyonnais Basket vs AS St Sorlin Lagnieu : 75-68 (21-20) (17-16) (14-22) (23-10)

Dans un match d’une grande intensité physique, les deux équipes se sont livrés un duel qui laissera sûrement des traces. C’est l’équipe la moins maladroite qui l’a emporté, en effet ce match n’a pas été d’une grande technicité. Pour témoins les 29 balles perdues de Lagnieu, les 19 de l’Ouest Lyonnais…25/62 au tirs pour les Lyonnais ! 7/18 à 3pts pour les locaux contre 3/13 aux Lagnolans. Le match était parti sur des bases très défensifs. Arrivé à la mi-temps avec 2 points d’avance, les absences d’Hergott et de Merlin étaient compensés par l’activité de Buisson, Chavance et Macquet. Coté visiteurs, Hemmerlin à l’aile et Tressières jouaient au pompier de service dans une équipe qui a du mal à finir la saison. En regardant leur bilan sur les matchs retour on s’aperçoit que Lagnieu présente un bilan de 4 victoires pour 7 défaites.

La deuxième mi-temps va commencer par une révolte des visiteurs, ils profitent à fond du coup de pompe lyonnais pour s’échapper et prendre 6pts à la 30e (52-58). Le dernier QT sera celui de Macquet et de Buisson, le super Macquet emmène les siens vers un 13-0 incroyable (65-58, 35e). L’abnégation défensive des Lyonnais fait plaisir à voir mais il ne va pas durer. L’ASSL revient à 71-68 (39e) pour essayer de garder le point-average de l’aller (+4). Macquet est au LF et peut tuer le suspense…il rate ses 2 LF mais Buisson va chercher un rebond offensif énorme et permet aux siens de fêter une victoire importante ! L’activité de Buisson et de Chavance sur les ailes a vraiment été déterminante pour les joueurs de Limonest plus connu pour leur paire intérieur que pour leur jeu sur les ailes.

ASSL : Hemmerlin 17, Tressieres 16, Desmaris 7, Jourdan 6, Traineau 6, Node 5, Vilain 5, Chebance 6

OLB : Buisson 20, Chavance 17, Macquet 15, Ronat 15, Audier 3, Marchal 2, Refas 2, Leroy 1.


Classement du meilleur marqueur après 24 journées

| Rg | Nom + Equipe | Moy. |
| 1 | TADIC (CSL Dijon) | 25.56 pts |
| 2 | NESMITH (Le Mée) | 21.22 pts |
| 3 | MOUNDY (JSBC) | 18.13 pts |
| = | KOENIG (Lille MB) | 18.13 pts |
| 5 | DUDOUET (USAL) | 17.95 pts |
| 6 | M.SIMON (CBB) | 17.86 pts |
| 7 | HAZNADAR (Ormes) | 17.57 pts |
| 8 | JOBERT (ESPM) | 17.21 pts |
| 9 | CITADELLE (BCSK) | 17.13 pts |
| 10 | ROBINSON (USAL) | 15.96 pts |
| = | MATHIEU (CSLD) | 15.96 pts |
| 12 | DAULOIR (Ormes) | 15.81 pts |
| 13 | ANTOINE (Mirecourt) | 15.71 pts |
| 14 | OUATTARA (JSBC) | 15.70 pts |
| 15 | VIDAL (ESPM) | 15.43 pts |
| 16 | HINFRAY (DASCV) | 14.96 pts |
| 17 | MAYIMA (DASCV) | 14.83 pts |
| 18 | KLEK (DASCV) | 14,74 pts |
| 19 | MARY (BCGO) | 14.58 pts |
| 20 | RENAUX (ASSL) | 14.55 pts |

TOP 20 : Voilà 2 entrées ou plutôt 2 retours car ce sont des habitués du top 20 : Klek et Renaux. Denain amène donc son trio à la 16e, 17e et 18e place du classement. A noter les sorties de Dadolle et d’Hemmerlin (21e et 22e position).

Plus que 2 journées mais ce classement ne devrait pas évoluer en ce qui concerne les 2 premiers. Reste la 3e place qui va se jouer entre Simon, Moundy et Koenig. Pour ce qui est des prétendants au TOP 20 Aggoun (13,94 de moyenne), Traineau (13,71), Chavance (13,46) et M.Traoré (13,38) sont les seuls à pouvoir espérer une apparition avant la fin du championnat.


La prochaine journée se déroulera le samedi 24 Avril et elle opposera :

- St Sorlin-Lagnieu à Ormes, dans un nouveau match de la mort. Les deux équipes ont perdu un duel samedi dernier face à deux autres concurrents. Malheur aux perdants !

- Le Mée MVS à Prissé-Macon, Le Mée n’a plus le choix et ils devront gagner face à une valeur sure du championnat pour croire encore au maintien.

- Lille à Gries-Oberhoffen, le second contre le troisième…

- Mirecourt-Denain, en cas de victoire Mirecourt aurait quasiment les 2 pieds en N2 et Denain doit vaincre absolument…un match qui sent la poudre.

- Dijon à Coulommiers, match sans intérêt pour les Dijonnais si ce n’est récupérer la 3e place à Gries.

- Liévin à Souffel, le leader reçoit l’équipe en forme du moment. Un beau duel en perspective.

- Jura Salins à OLB, Lyon toujours en fâcheuse posture malgré sa victoire face à Lagnieu devra battre Salins chez eux.

Bonne chance à tous et à bientôt !


Sources : La Voix du Nord, DNA, La République de Seine et Marne,.