samedi 21 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2D - 20e Journée : Coulommiers première !

N2D - 20e Journée : Coulommiers première !

mercredi 3 mars 2004, par Niko

Gries est l’équipe qui a les résultats les plus surprenants. Non mécontents d’être pour le moment les seuls à avoir battus Liévin, ils ont maintenant été stoppés une série de 5 victoires à Coulommiers qui n’avait encore jamais gagné en championnat cette saison. Sinon Liévin continue son chemin vers la N1 et est venu à bout d’Ormes à domicile. Lille a eu la lourde tache de battre Mirecourt dans les Vosges tandis que Dijon remportait son duel face au Mée. Jura Salins retrouve le chemin de la victoire en 2004 face à Prissé. Enfin dans un duel de milieu de tableau, Kettler confirmait son regain en disposant de Lagnieu. Dans le combat des relégués, Denain a pris l’ascendant sur l’OLB mais l’OLB conserve le point-average (+32 à l’aller et -19 au retour).


EB Mirecourt vs Lille MB : 57-69 (15-17) (14-12) (11-13) (17-27)

Le LMB qui a squatté le haut de tableau depuis le début de saison venait rendre visite à Mirecourt qui lui n’est jamais sortie de ce bas de tableau. Un match qui sur le papier paraissait donc déséquilibré mais le désir de revanche des vosgiens par rapport au match aller (-48) allait niveler le début de match. Coté lillois c’est Barthélemy, décidément l’homme en forme cette fin de saison, qui se mettait en valeur avec 10 points d’affilée sur les 17 de Lille. La volonté des locaux permet donc à Mirecourt de compenser le déficit de taille et les Lillois très appliqués pourtant, ne creusent pas l’écart (23-25, 18e). Dadolle, coté Mirecurtien, trouve la mire à 3pts et c’est Jeanpierre qui égalise à l’ultime seconde.29-29 à la mi-temps, les défenses ont pris le dessus et chaque panier marqué est un exploit.

La deuxième mi-temps débute et les tireurs vosgiens semblent déréglés. Cela va profiter aux lillois qui par Koenig et Denisot se donnent un petit peu d’air (31-36, 23e). Le match est toujours aussi serré, le repli défensif va légèrement se relâcher pour les Lillois, Mirecourt en profite et Martin à 3pts donnes l’avantage aux locaux (40-38, 28e). Les Lillois ne tremblent pas et enfile un 6-0 annonciateur du 4e QT. Mirecourt a moins de jus, Blondelle et Dadolle tiennent la baraque (49-52, 34e) mais l’adresse aux lancers francs des lillois et les contre attaques font mal…Lille engrange et se donne un écart pas forcément mérité au vu de l’ensemble du match. Les hommes de Franck Renard n’ont pas été récompensés de leur effort mais peuvent se satisfaire d’avoir tenu 3 QT face à des Lillois qui ont décidé de ne rien lâcher jusqu’à la fin de saison.

EBM : Jarrige 0, Martin 12, Marquaire 2, Jeanpierre 6, Dadolle 20, Marandel 2, Antoine 10, Blondelle 5. .

LMB : Barthelemy 21, Seigneur 13, Cleante 10, Denisot 9, Hensel 8, Koenig 4, Barbry 4.


USA Liévin vs ES Ormes : 96-77 (22-17) (24-16) (26-21) (24-23)

Liévin a dominé des Ormois volontaires, qui malgré les différents écarts creuser ont toujours paru mobilisé. Liévin va s’appuyer sur une bonne défense et sur les inspirations offensives de Pichierri pour se lancer dans le match (7-1, 4e). En face Ormes ne panique pas, tranquillement ils vont se mettre en place et jouer sur leurs atouts. Ils repassent même devant à la 9e (14-15 puis 19-17). Lamothe et Pichierri vont donc enfiler le bleu de chauffe pour remettre leur équipe sur les rails avant le premier buzzer. La zone liévinoise empêche les infiltrations ormoises et les visiteurs commencent à s’impatienter. Les contre attaques nordistes sont nombreuses, Dudouet et Robinson vont valoir leur rapidité pour créer un premier trou (32-23, 15e). Liévin prend un net avantage suite aux nombreuses fautes des visiteurs, 46-33 à la mi-temps. Le plus gros est fait.

Les Ormois sont très loin de liévinois cependant ils ne baissent pas les bras et l’écart reste le même (60-45, 25e). Le 3e QT est donc marqué par les réponses incessantes des liévinois sur chaque tentative de retour, l’espoir ormois est tué dans l’œuf…le dernier QT laissera libre cours au spectacle, Giraut-Dudouet combine tandis qu’en face Haznadar et Dauloir tentent de limiter les dégâts. Belle victoire de Liévin qui va bientôt mathématiquement concrétiser son accession en N1. La fête se prépare !

ESOB : Haznadar 25, Dauloir 18, Houdas 6, Bourdin 6, Langlois 6, Jousset 6, Schmit 4, Gacko 4, Manym 2, Ly.

USAL : Pichierri 18, Dudouet 17, Lamothe 17, Robinson 21, Morand 5, Giraut 10, Delye 5, Leroy 2, Bayart 1.


Denain ASCV vs Ouest Lyonnais Basket : 81-62 (19-20) (18-19) (17-10) (27-13)

Un match qui démarrait calmement entre deux équipes sous pression. L’ombre de la N3 a longtemps plané sur le match et aucune équipe n’a vraiment réussi à prendre le dessus. A l’intérieur Macquet et Hergott pilonne et au début du 2e QT l’OLB provoque une bonne série : 10-0 (19-30, 13e). Le trou est fait mais le gruyère-time de l’OLB va relancer les Denaisiens. La révolte vient des ailes, elle a un nom : Klek ! La tornade rouge refait son retard et même s’il elle est toujours mené à la mi-temps (37-39) le moral a changé de camp.

Le 3e QT va repartir doucement puis Claude « C’est moi qui régale ce soir ! » Abdallah va se mettre en marche. A la fois au four et au moulin il va amener un 12-0 salutaire. A 70-56 (37e) les visiteurs sont compléments abasourdis. Malgré Chavance et les grand intérieurs…l’OLB coule ! Mayima démarre son show et explose tout sur son passage notamment grâce à une série de 3 dunks consécutifs. La défense lyonnaise a disparu et c’est donc Denain qui se relance mais il faudra plus que cette victoire pour les maintenir en N2 d’autant qu’en cas d’ex-aecquo final l’OLB bénéficie envers du Denain du point average.

DASCV : Desforges 5, Abdallah 20, Klek 13, Mayima 28, Hinfray 13, Simon 2.

OLB : Ronat 4, Audier 4, Buisson 4, Macquet 13, Leroy 6, Hergott 6, Chavance 16, Marchal 9.


CSL Dijonnais vs Le Mée MVS : 101-80 (20-24) (22-18) (32-13) (27-25)

Le match démarre sur un faux rythme, les Dijonnais semblent chloroformés par l’ambiance et se laisse distancer par les visiteurs. 2-7 puis 6-10 à la 4e pour les seine et marnais. M.Traoré pilonne à 3pts et en face leur arme favorite, le tir extérieure, est absente...0/4. Tadic est bien bloqué par Y.Traoré et c’est Mathieu et Kaboré qui prennent leur responsabilité. Le Mée mène 8-13 à la 6e et G.Richard prend un temps mort. Le coup de gueule de l’entraîneur dijonnais ne suffit pas, Le Mée fait tourner le ballon et trouve des espaces jusqu’a la 8e minute. Les Dijonnais sont menés 13-22 mais trouve la force dans les 2 dernières minutes de revenir à 4 longueurs. Le 2e QT est la copie du 1er, M.Traoré domine les débats tandis que les shoots de Noto La Diega ne trouvent toujours pas preneur. A 36-42, le coach dijonnais prend un 2e temps mort et ça sera celui du réveil. Le Mée se précipite et veut achever trop vite la bête, Tadic marque enfin et le voilà qui égalise au buzzer sur un 6-0 des jaunes et bleus. 42-42

La fin de mi-temps sera le tournant du match, le mée a laissé filé le match et a relancé Dijon. Le 3e QT sera à sens unique. Noto La Diega plante à 8m de l’arceau...c’est sans commentaires et ça casse le moral des seine et marnais. 2pts en 6 minutes pour des visiteurs totalement déboussolés. Tadic et Kaboré dominent enfin la raquette et les voilà qui envoient un 32-13 dans le 3e QT. Le suspense est partie, il est déjà loin...pendant ce temps là Tadic se rattrape de la 1ere mi-temps et se paie même le luxe d’inscrire un 3ptsn, à croire qu’il a attrapé le virus de Noto La Diega qui aura finalement planté 5 tirs à 3pts. Nesmith n’est pour une fois pas au rendez-vous et c’est Le Mée qui ne sait plus à quel saint se vouer. De Sousa a beau essayé de calmer le jeu, rien n’y fait...ce n’est pas le retour en confiance d’Aggoun et Diallo qui va changer quelque chose. L’écart montera même à +28 à la 37e (94-66), il faudra un rush d’honneur des méens face à des locaux fatigués pour réduire un écart trop flatteur.

CSLD : Tadic (32), Kabore (21), Mathieu (22), Troisgros (3), Noto La Diega (15) puis Richard (0), Cazenave (8)

Le Mée : Mosengo (5), Y.Traoré (8), Nesmith (13), De Sousa (9), M.Traoré (26), Thill (0), Aggoun (8), Diallo (5), Jacquart (6) et Mouaha.


BCS Kettler vs AS St Sorlin Lagnieu : 79-72 (21-23) (25-13) (19-23) (15-13)

Avec Vidot et Laforce de blessé, Eberlin grippé puis Renaux qui quitte ses partenaires au bout de 7 minutes tout était réuni pour que ce match se finisse en fiasco pour les Alsaciens. Devant tout ces coups dures ce sont d’ailleurs les locaux qui prirent l’avantage en début de match. Les Alsaciens manquent d’engagement physique et ils paraissent crispés. Traineau et Tressieres engrangent 15pts a eux deux en 10 minutes. Malgré tout l’écart n’est pas fait et Petitjean, Obernesser et Syda réveillent les locaux, défensivement ils arrivent enfin a bloquer leur raquette et en face on sort l’artillerie extérieure pour réagir. Le 2e QT est facilement remporté par le BCSK et ils comptent 10pts d’avance à la mi-temps.

Desmaris auteur de 3 tirs primés consécutifs remet l’ASSL dans le bain bien aidé par Hemmerlin. Citadelle, énorme tant par son adresse que sa vision du jeu, permet aux locaux de garder une tête d’avance. 6pts d’avance à la 30e...Eberlin malgré la grippe montre sa volonté et lance les contre attaques. St Sorlin n’a pas fait un grand match, ils ont su profiter de chaque errance de Souffel mais elles n’étaient pas assez nombreuses pour pouvoir l’emporter.

ASSL : Desmaris 17, Hemmerlin 17, Node 6, Traineau 17, Tressieres 12, Jacques 3, Jourdan.

BCSK : Eberlin 13, Syda 6, Renaux 5, Petitjean 17, Citadelle 19, Obernesser 13, Occansey 6.


Coulommiers BB vs BC Gries Oberhoffen : 81-70 (29-20) (18-8) (7-19) (27-23)

C’est la surprise de la journée ! Certains (dont je faisais partie, je l’avoue !) pensaient que cette victoire tant attendue ne viendrait jamais. Ils ont attendu de recevoir Gries, 5 victoires consécutives et 4e au classement avant ce match pour débloquer le compteur. Une première victoire et un premier match de N2 pour le nouveau coach columérin, Tony Cardoso. Un baptême de feu après avoir battu Le Mée en coupe de Paris dans la semaine. Laforce avec un 3/4 à 3pts répond aux attaques de Simon bien relayé par Mégy et Wadoux. C’est ce trio qui va donner 9pts d’avance à la fin du 1er QT. Devant la super défense des derniers, Gries perd son basket et se laisse avoir. Le 2e QT sera complètement renversant...18-8 pour les Columérins et le public se régale sans vraiment y croire. En effet combien de fois Coulommiers a lutté, lutté puis baisser pavillon. Mais cette fois les Columérins ne laissent rien passer en défense et font preuve d’une rigueur nouvelle. 47-28 à la mi-temps, incroyable mais vrai.

La mi-temps va remettre les visiteurs sur le chemin, ils sont décidés à en finir avec cette mascarade et là on se dit que comme d’habitude Coulommiers a mené mais au final va perdre. 7pts seulement seront inscrits pour le CBB en 3e QT. Huttel est exemplaire et relance les verts..54-47 et le match est relancé. Finalement le 4e QT, Coulommiers par l’adresse et la roublardise de Simon va prouver qu’ils peuvent gagner un match, les défenses se relâchent avec la fatigue et finalement les seine et marnais peuvent exulter. La meilleure manière de préparer la saison prochaine pour Coulommiers et son nouvel encadrement (Cardoso et Josse). Gries a donc la particularité d’être la seule équipe à avoir battu Liévin et la seule pour le moment à avoir perdu face à Coulommiers. Mais si les locaux jouent de la même manière la suite de la saison il pourrait ne pas en rester là. Pourquoi pas être le trouble fête de la fin de saison...

CBB : Simon 23, Wadoux 8, Kamwa 14, De Mocy 2, Megy 18, Rancinangue 16.

BCGO : Mary 10, Roeckel 9, Lazarus 10, Laforce 12, Baechtel 4, Villemin 2, Curl 2, Mignard 2, Huttel 19.


Jura Salins BC vs ES Prissé Macon : 77 - 69

Salins devait réagir et c’est chose faite. Un match plein entre deux équipes volontaires, devant un public nombreux et tout acquis à la cause des Jurassiens malgré la série de défaites. Ouattara, Moundy et surtout Fournié (19pts et 9 rbds) ont réalisé un gros match à l’intérieur. Guedegbe a pris ses responsabilités et emmené son équipe sur le chemin du renouveau. Sinon pas grand chose sur ce match…malheureusement !

JSBC : Stats non disponibles

ESPM : Stats non disponibles


CLASSEMENT après la 18e Journée

Rg Equipe Pts
1 USA Liévin 37
2 Lille MB 34
3 CSL Dijon 31
4 ES Prissé Macon 31
5 BC Gries Oberhoffen 29
6 Jura Salins BC 29
7 BCS Kettler 29
8 ES Ormes 28
9 AS St Sorlin Lagnieu 28
10 Le Mée MVS 26
11 Ouest Lyonnais Basket 26
12 Denain ASCV 25
13 EB Mirecourt 25
14 Coulommiers 19

Classement du meilleur marqueur après 17 journées

Rg Nom + Equipe Moy. Matchs joués
1 TADIC (CSL Dijon) 24.77 pts 13
2 NESMITH (Le Mée) 20.62 pts 13
3 DUDOUET (USAL) 18.63 pts 16
4 KOENIG (Lille MB) 18.53 pts 19
5 MOUNDY (JSBC) 17.74 pts 19
6 HAZNADAR (Ormes) 17.67 pts 18
7 M.SIMON (CBB) 17.53 pts 17
8 ANTOINE (Mirecourt) 16.53 pts 19
9 OUATTARA (JSBC) 16.50 pts 18
10 DAULOIR (Ormes) 16.47 pts 19
11 JOBERT (ESPM) 16.12 pts 17
12 ROBINSON (USAL) 16.05 pts 19
13 CITADELLE (BCSK) 16.00 pts 19
14 VIDAL (ESPM) 15.59 pts 17
15 HINFRAY (DASCV) 15.42 pts 19
16 MATHIEU (CSLD) 15.16 pts 19
17 AGGOUN (Le Mée) 15.08 pts 12
18 DADOLLE (Mirecourt) 14.89 pts 19
19 M.TRAORE (Le Mée) 14.88 pts 8
20 TRAINEAU (ASSL) 14.42 pts 19

TOP 20 : 2 entrées et 2 sorties cette semaine ! Renaux (BCSK) et Klek (DASCV), le premier a été victime d’une blessure dès le 1er QT. M.Traoré rentre pour la 1ere fois de la saison dans le TOP 20 grâce à sa performance à Dijon (26pts). Le deuxième à rentré n’est pas à sa première tentative, Traineau revient donc une nouvelle fois à la 20e position.

Dijon - Le Mée c’était l’occasion de voir les 2 meilleurs marqueurs s’affronter et Tadic malgré un 1er TQ vierge a conforter sa place de meilleur marqueur. Plus grosse chute du TOP 20, c’est Aggoun qui est maintenant 17e. Plus forte progression de la semaine c’est donc M.Traoré qui gagne 9 places pour se hisser à la 19e place.

A noter que Tadic est dans une série de 5 matchs à plus de 20pts et ne devrait pas sauf grosse baisse de régime laisser passer la couronne de meilleur marqueur. Haznadar lui est à 3 matchs de suite avec plus de 22pts…il pourrait être un sérieux prétendant au podium.


La prochaine journée se déroulera donc samedi 06 mars et elle opposera :

St Sorlin Lagnieu à USA Liévin
Ormes à Jura Salins
Le Mée MVS à Mirecourt
Ouest Lyonnais à Lille MB
Denain ASCV à Coulommiers
Gries Oberhoffen à BCS Kettler
Prissé Macon à CSL Dijonnais

Cette 20e journée nous offrira donc 2 derbys puisqu’en Alsace les deux villages presque voisins de Souffelweyersheim et celui d’Oberhoffen vont se rencontrer. Ambiance et spectacle seront aux rendez-vous. En Bourgogne Prissé et Dijon, la revanche pour Prissé battus de 10pts à l’aller. Dans le bas du tableau Le Mée et Mirecourt joueront un match décisif tandis que Denain recevra Coulommiers et OLB accueillera Lille. Liévin qui est à 3 victoires de la N1 tentera donc de se rapprocher encore un peu plus de l’accession qui leur est promis.

Bonne chance à tous et à bientôt !


Sources : DNA (Mr Gitta, vous m’avez oublié ?), La Voix des Sports, Le Progrès….et plein de gens que je tiens à saluer car ils me donnent de précieuses infos chaque semaine. Merci