dimanche 26 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 - Poule C : Premiers enseignements

N2 - Poule C : Premiers enseignements

mercredi 20 septembre 2006

Cette première journée est déjà riche en enseignements, si la déroute de l’Aurore de Vitré en surprendra plus d’un, la confirmation de la valeur des équipes nordistes ne surprendra personne, le CA Lisieux a déjà hypothèqué sa saison par une première défaite dans sa salle devant l’ESL Angers qui devrait en surprendre plus d’un, alors que l’AS Cherbourg et le le Caen BC, tous les deux en déplacement ont emmagasiné de la confiance pour les joutes suivantes. Le SOM Boulogne a déjà annoncé la couleur en ne laissant aucune chance au promu, le Drapeau de Fougères.

U.BASKET FLANDRES - CHESNAY VERSAILLES 92 - 77
(18-15, 38-30, 62-46).

Premier match de la saison pour deux promus qui voulaient la victoire dans une enceinte qui n’affichait pas complet malgré le retour a ce niveau...
Début de match brouillon, les deux équipes se tenaient tête. Versailles était vite pénalisé avec leur fixation intérieur Blévin qui prit sa troisième faute et devant utilisé plus rapidement le géant (2m12) Slavica sans succés. Malgré tout Bournay à 3 points et Abdallah en pénétration limitait la casse, à noter l’entorse du meneur local Hannequin à la fin du premier quart temps ; cependant avec Manier et le duo intérieur Ayivi et Camara, l’UBFL passait de huit points à la mi temps (38-30).
Une bonne entame des locaux à la sortie des vestiaires permettait de faire le premier vrai break.
Au dernier quart temps les deux équipes se rendent coup pour coup et Versailles donne même des suées aux locaux avec leur tir primés mais ne parviendront jamais a recoller.

UBFL : Hannequin 6, Verstraet 8, Manier 14, Camara 14, Hensel 7, Laurent 1, Ayivi 33, Delplanque 9.

VERSAILLES : Driss 8, Dubos 7, Bouchy 4, Abdallah 11, Guyon 9, Burnay 13, Blevin 9, Mingé 10, Milojica 6.

SC CHARENTON - AS CHERBOURG 62 - 66
(11-13) (22-20) (17-20) (12-13)

Serge Gregorieff avait annoncé la couleur, l’AS Cherbourg a parfaitement rempli son contrat en s’imposant à Charenton pourtant superbement armé cette année à l’intérieur. Dès la 8éme minute les Maritimes pointaient leur nez (7-11) en partie gràce à Macohé PARKER. Charenton revenait dans le match (11-11, 9éme). Le secteur intérieur de Charenton faisait feu de tous bois et permettaient aux banlieusards de mener (21-16, 14’).
Maxime Begards l’ancien nouveau de l’ASC, bien soutenu par Capitaine allaient permettrent par des tirs lointains à leur équipe de reprendre la tête (27-29, 18’), mais il était dit que les deux équipes n’allaient plus se quitter (33-33) à la pause.
Au retour des vestiaires, les joueurs de Gregorieff n’avaient toujours pas résolus le problème posé par les intérieurs Parisiens (39-33 , 23’), mais c’était sans compter sur les tirs primés de Bégards (39-44 , 25’). L’adresse extérieur des Manchois, associé à l’activité de Parker allaient permettre à l’AS Cherbourg de repousser les parisiens bien médiocres aux lancers francs (35% de réussite). A 17 secondes du buzzer final Cherbourg tient toujours le match et ne lâchera plus rien remportant ainsi une première victoire très importante

CHARENTON : Sejor (15) - Priso (12) - Mbida-Ekani (11) -T. Brunet (8) - Ngui (6) - Carré (5) - E.Brunet (5)

CHERBOURG : Begards (17) - Parker (16) - Capitaine (12) - Medina (7) - B.Gregorieff (5) - Kittar (4) - Monrocq (3) - Edou (2)

CA LISIEUX - ESL ANGERS 72 - 76
(17-24) - (19-13) - (13-23) (23-17)

Certainement par un manque collectif les Lexoviens combatifs à souhait ont bien failli réussir le hold-up.......dans leur salle. En entrant timidement dans la partie, ils allaient rester longtemps au contact de leurs visiteurs (8-8, 4’) et (17-17 , 8’), les coéquipiers d’Alinéï allaient en réussissant leurs lancers-francs faire un mini-break (17-24 , 20’). Didier Godefroy le coach Augeron devait recadrer sa défense en coupant les ligne de passes et principalement par la présence impérial de Rodolph Hebert au rebond, et comme Thomas Léger retrouvait son adresse, les jaunes et noir allaient revenir dans le match (36-37 ,20’).
Le retour des vestiaires s’annonçait difficile pour les locaux avec les intérieurs qui pointaient à trois fautes au tableau lumineux, ce qui n’était pas sans poser quelques problèmes au secteur défensif, aussi les Angevins par Boulin et Yatera allaient donner aux coéquipiers d’Alinéï un break important (42-52 , 25’) et (49-60 , 30’)
A l’entame du dernier quart temps Thomas Léger encore lui allait redonner le moral au public en alignant 7 points d’affilé (57-60 , 32’). Il fallait un temps mort d’Henry le coach Angevins pour freiner les ardeurs augeronne pour permettre à Crasnier et Alinéï d’artiller à trois points (63-68 , 36’). Le manque de lucidité, les balles perdues, et les fautes allaient sonner le glas des joueurs de Godefroy (63-71 , 38’), Yatéra n’avait plus qu’à assurer le score en transformant ses lancers francs, Lisieux pouvait être déçu du résultat.

LISIEUX : Léger (17) - Urie (5) - Kindoki (8) - Hébert (14) - Gueye (15) - Jeannin (5) - Remy (6)

ANGERS :Alinéï (10) - Crasnier (6) - Bracq (6) - Gautier (8) - Aubert (8) - Yatera (20) - Mourier (5) - Boulin (10) - Meignan (3)

SAINTE LUCE DOULON - CAEN BC 75 - 78
(21-21) - (36-39) - (59-55) - (75-78)

GIF - 40.3 ko
Camille Eleka (Caen BC)

Quelques ballons mal négociés ont fait perdre à St Luce le gain du match face à une équipe caennaise bien meilleure dans la gestion du « money time ». Pourtant dès le début du match les hommes de Lebon-Barré avaient donnés le ton (7-0, 2’). Le jeu s’équilibrait avec d’une part une domination de Ste Luce dans le secteur intérieur, qui se trouvait contre balancé par l’adresse extérieure de Belhimeur (17-17 , 9’), un coup d’accélérateur des hommes de Patrick Haquet (23-38 , 16’) n’allait pas permettre aux caennais de s’envoler, le chassé-croisé allait présider à l’ensemble des débats (50-51 , 27’) puis (61-57 , 32’) et (65-65 , 32’). La fin de match allait être très tendue derrière la ligne des lancers francs, et Camille Eleka à 5 secondes du Buzzer allait donner le coup de grâce d’un super shoot à 3pts, permettant ainsi aux Caennais de s’imposer en déplacement.

ST LUCE : B.Ouattara (8) - M.Ouattara (11) - Collet (7) - Gacko (16) - Vergnol (7) - Gomez (9) - Appel (7) - Ibricic (8) - Verdan (2)

CAEN : Novak (8) - Oyié (18) - Eleka (22) - Leuly (8) - Belhimeur (15) - Vrel (2) - Renaux (1) - G.Pitard (4)

DRAPEAU FOUGERES - SOM BOULOGNE 58-79

La saison commence fort pour les hommes d’Olivier Bourgain qui se déplaçaient, hier soir, à Fougères.
Ce sont deux jeunes du club, Alexis BUTEL et Guillaume LANVIN (moins de 20 ans), qui ont fait le déplacement aux côtés de Diamory SYLLA, Hervé JALCE, Aude PIERRE-JOSEPH, Jérémy JEANNE, Cédric MILLER, Matthieu SZYMKOWIAK, Romain BA et Fayçal SAHRAOUI.
Le premier quart-temps montre deux équipes aux coudes à coudes ! Au bout de 10 minutes de jeu, le tableau de marques affiche un petit point de plus du côté des locaux (13-12).
Alors que chacun a pris ses marques sur le terrain breton, le SOMB déploie sa rude défense et reprend le contrôle du jeu. Les jaunes et noirs creusent l’écart en marquant plus de 20 points à chaque autre quart-temps (18 - 23 ; 11 - 23 ; 16 - 21).
Fougères est dépassé... Score final : 58 - 79.

Pierre-Joseph 16 points ; Sahraoui 14 points ; Miller 14 points ; Jeanne 12 points ; Szymkowiak 9 points ; Jalce 8 points ; Sylla 4 points ; Butel 2 points.

JALT LE MANS - DENAIN AS 65-77
( 12-14 ; 31-42 ; 46-60 )

Le début de rencontre était quelque peu brouillon :
les défenses agressives prenaient le pas sur les attaques ( 8-5 >5° )
Denain prenait un léger ascendant (12-14 > 10° ).

Des tirs primés d’Hinfray et Simon mettaient la machine nordiste sur orbite
à l’entame du deuxième quart (12-23 > 11° )
La défense mancelle peinait à contenir les assauts d’un adversaire euphorique
à l’image de Samuel Latioui intenable sous les panneaux (14-28 > 13° ).
Les Nordistes, plus mordants dans la raquette,
gardaient la mainmise sur les débats jusqu’à la pause ( 31-42 > 20° )

Après le repos, Hinfray et Belabre avaient la main
toujours aussi chaude à longue distance ( 39-58 > 27° ).
Les Manceaux reprenaient espoir sur un tir primé de Bourdon ( 51-60 > 32° ).
Ils revenaient même à six longueurs ( 62-68 > 38° ), mais
les Denaisiens haussaient le ton pour arracher un succès mérité ( 65-77 ).
LE MANS : Vallejo 5 - Charles 11- Sagadin 13- M’Baki 6- Bourdon 14 - Vanacker 7 - Karaoglan 9.

DENAIN : Belabre 12 - N’Senga 11 - Latioui 20 - Hinfray 16 - Simon 3 - Gosset 15.

ENTENTE DES 2 CAPS - AURORE DE VITRE 83 - 62
(21-13, 36-24, 59-38)

A l’issue de 40 minutes de jeu intense, les bretons sont repartis chez eux avec un déficite mémorable de - 21pts : (83-62). « On n’a pas joué au basket » commentera amèrement Laurent Zaknoun, le coach des visiteurs, à l’issue de la rencontre. Un constat qui amène rapidement une question : est-ce Vitré qui n’a pas joué au basket, ou est ce l’Entente qui a su rapidement étouffer ses adversaires du jour Bruno Merlin avait choisi de faire confiance aux nouvelles recrues dans le cinq de départ. Bien vu ! Diamory Diakité et Yasine Makhoukh s’imposaient au rebond, et mettaient sur orbite le héros de la soirée, Mathieu Bigote. Un peu brouillon dans les premières minutes, Abdelhamid Selmani se reprenait rapidement pour amener l’affolement dans la défense des visiteurs. Au premier repos, Vitré était à 9 longueurs derrière (21-12). Un écart qui devait encore croître par la suite, le score à la pause étant de 36 à 24.
Le retour des vestiaires n’y changera rien : Abdelhamid Selmani et un Ludo Blauwart des grands soirs marquaient la seconde mi-temps de leur empreinte, tandis que Mathieu Bigote continuait son festival. Souffrant d’une maladresse chronique, les visiteurs ne feront jeu égal qu’au cours du dernier quart. Mais il y avait belle lurette que la messe était dite.

ENTENTE 2 CAPS : Feutry, Vanderlinden, Cuvillier, 6, Blauwart 7, Bigote 30, Makhoukh 14, Selmani 8, Diakité 8, Basta 7, Szymkowiak 3

AURORE DE VITRE : Bouvier 7, Claude 9, Hardy, Boquet 6, Druktenis 9, Ribotta 9, Donnard 3, Petit, Smagge 15, Francin 4

Avec la participation de : Timax11