mardi 22 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 Poule C - 16ème journée : La mauvaise affaire pour Boulogne

N2 Poule C - 16ème journée : La mauvaise affaire pour Boulogne

mardi 24 janvier 2006

La bonne opération de la journée est à mettre au crédit de LILLE METROPOLE, qui par sa victoire, contre VITRE, se replace confortablement, à contrario la mauvaise affaire du jour c’est la défaite surprise de BOULOGNE à CHARENTON, dans le derby Normand, les hommes de Serge Grégorieff ont fait ce qu’il fallait, dans le bas du classement, il va être très difficile à ORMES de revenir à une position de non relégable après leur pénalité.

SAINTE LUCE DOULON - HAINAUT ESCAUDAIN BASKET 89-85 AP

Les Nordistes ont subi un scenario catastrophique, samedi, dans la banlieue nantaise. Menant de 19 pts dans le troisième quart-temps, ils ont vu SAINTE-LUCE revenir à leur portée, puis l’emporter en prolongation... ESCAUDAIN prit confiance en se montrant plus patient que STE-LUCE. À vouloir forcer la décision individuellement, les Lucéens confondirent vitesse et précipitation, et l’écart était créé à la mi-temps ( 33-45 ).

La révolte lucéenne vint de Samy, joueur le plus actif du match. Les Escaudinois, médusés devant un tel retour, accrochaient la prolongation après que le Lucéen Collet eut manqué la balle de match à 3 pts. Les cinq minutes supplémentaires étaient fatales.

STE-LUCE : Ertas 6 • B. Ouattara 7 • M. Ouattara 12 • Collet 4 • Samy 18 - Gacko 20 • Ibridic 4 • Dréano 3 • Jihana 2 • Vergnol 13 •

ESCAUDAIN :Mokoteemaba 18 • Andoh 5 • Plogaerts 6 • Carpentier 13 - Dikoumé 13 • Montuelle 2 • Morin 10 • Richard 18 •

CAEN BASKET CALVADOS - ES ORMES 95 - 71

GIF - 32.5 ko
Guye (Ormes) en difficultés

Il n’a pas fallu longtemps pour se rendre compte que les joueurs de Ormes n’auraient pas beaucoup d’armes à leur disposition pour contrarier les initiatives du Caen BC, après 4 minutes d’observation (6-6), dominateurs aux rebonds par Jardry et Oyié, le 1er quart temps voyait déjà les caennais avec 12pts d’avance (24-12 , 10’). Une baisse de régime des blancs et bleus profitais aux Ormois pour revenir dans le match, ne pouvant s’imposer à l’intérieur, ces derniers par l’intermédiaire de Walczuk et principalement Balikouzou replaçaient leur équipe en dessous des 10pts à la pause (42-33 , 20’). Mais la différence allait très vite se faire à l’entame du 3éme quart temps par Budzinauskas, trop vite sanctionné par les fautes, Jardry, Oyié, et Mar allaient réaliser un festival offensif (76-79 , 30’) dont les Ormois n’allaient pas se remettre (95-71, 40’)

ORMES : Belhimer (14) - Balikouzou (15) - Walczuk (16) - Dieujuste (11) - Gueye (11) - Kabengele (2) - Langlois (3) - Houdas (6)

CAEN : Delcombel (6) - Oyié (23) - Eleka (DNP) - Mar (15) - Vidal (2) - Hébert (5) -Jardry (30) - Budzinauskas (10) - Diesnis (2)

SC CHARENTON - SOM BOULOGNE 83 - 69

BOULOGNE a raté l’occasion de prendre seul la tête de la poule.
Face à CHARENTON, les hommes d’Olivier Bourgain ne se sont pas donné les moyens d’y parvenir. Pourtant BOULOGNE prenait résolument le match à son compte et menait 19-8 à l’issue du premier quart-temps. Mais, dans le second, les Parisiens revenaient dans la rencontre et les deux formations atteignaient le repos sur un score de parité ( 31-31 ).
Les Boulonnais perdaient pied dans le troisième quart-temps. CHARENTON emballait la rencontre et comptait alors 12 pts d’avance ( 61-49 > 30° ) BOULOGNE essayait de rattraper la coup en fin de rencontre, mais le handicap était trop important à surmonter.
"Je n’ai pas retrouvé mon équipe ce soir. Nous avons joué en reculant. Nous avons réalisé un non-match" confiait Olivier Bourgain...

CHARENTON : Brunet 21 • Noha 3 • Haif 12 • Hassen 10 • Reghaissia 8
Mahboub 6 • Sejor 6 • Mgui 14 • Carré 2 •

BOULOGNE : Miller 11 - Symkowiak 26 - Fleury 5 - Ragland18 - Sahraoui 15

JALT LE MANS - MARNE LA VALLE 89 - 75

NC

AS CHERBOURG - CA LISIEUX 80 - 90

Tout oréolé de sa victoire à Tours les Ascistes entendaient bien faire plier le CA Lisieux, le début de match était conforme aux espérances des hommes de Grégorieff, qui par l’intermédiaire de Hugo Giard avaient déjà réalisé un premier break (7-0 , 2’)Les Calistes refaisaient pourtant leur retard (7-10) et continuaient sur leur lancée (21-22, 8’)Il allait s’en suivre un chassé croisé permanent (25-22) puis (28-24), la défense tout terrain mise en place par les manchots allait leur permettre de repasser en tête (34-28, 12’) ? Parker et LeRouxel avaient beau se démener, à la pause Lisieux était toujours présent (46-46).Aurélien LeRouxel enfonçait le clou en début de 3éme quart temps (56-50,24’), les joueurs de Didier Godefroy commençaient à sentir la fatigue (63-53), puis (82-70,35’) plus riche en effectif les Cherbourgeois allaient terminer en trombe un match qu’ils ne pouvaient plus perdre.

AS CHERBOURG : Monrocq (9) - Trochon (4) - Gregorieff (14) - Capitaine (15) - Lerouxel (11) - Giard (4) - Médina (14) - Jandia (2) - Dieulendama (4) - Parker (18)

LISIEUX : Urie (15) - Leger (11) - Chougar (7) - Mendy () - Djasnabaille () - Cavor (6) - Scroffenecher (30) - Théophile (11)

LILLE METROPOLE BASKET - AURORE VITRE 66 - 63

À 8 secondes de la fin, Defoe portait l’avance de son équipe à 3 pts ;
dans la foulée, les Lillois récupéraient le ballon, cafouillaient sous la raquette
et Defoe finissait par marquer au buzzer .Après plusieurs minutes, les arbitres annulaient le panier, à la grande colère de Christian Cléante et pour le plus grand soulagement des Vitréens. La déception gagna quelques instants Barbry et ses copains
qui venaient de laisser échapper le point-average particulier pour vite laisser place au bonheur, le temps de se rappeler qu’ils venaient de remporter un des matches les plus importants du club.
Et là était l’essentiel, car les Bretons étaient conscients qu’en gagnant dans la capitale des Flandres, ils écarteraient de la lutte à la première place un de leurs principaux adversaires. En cas de défaite, les Lillois auraient dû attendre trois faux-pas de Vitré
ce qui aurait tenu du rêve tant cette équipe performante possède de joueurs de talent,
au premier rang desquels un impressionnant Nehemiah Brazil.

L’Américain a fait souffrir les Lillois samedi soir en marquant 25 pts dans un match défensif. Les Vitréens ont d’ailleurs réussi un joli exploit en "obligeant" les Nordistes
à marquer quarante points de moins qu’à leur habitude.
C’était sans compter sur le courage et la solidarité des équipiers de Barbry qui,
pendant la rencontre, ont rendu coup pour coup, chaque panier relevant de l’exploit.
L’exploit du LMBC est d’autant plus méritoire qu’il présentait une équipe diminuée,
N’Dour, Bole et surtout El Khdar étant loin d’être à 100%.

LILLE : Defoe 15 • Barbry 10 • Bole 8 • Latioui 17 •
N’Dour 9 • Dauloir 4 • Seigneur 3 •

VITRÉ : Fadier 3 • Brazil 25 • Boquet 2 • Francin 12 • Smagge 8
Marguerite 1 • Ebaka 5 • Hardy 2 • Darnauzan 3 • Donnart 2 •