vendredi 23 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 Poule C - 13ème journée : Tours Joué Basket Champion d’Automne

N2 Poule C - 13ème journée : Tours Joué Basket Champion d’Automne

mercredi 14 décembre 2005

A la fin des matchs aller, le titre de honorifique de champion d’automne a été décerné à Tours Joué Basket, qui termine cette première phase avec un impeccable 11- 1, l’Aurore de Vitré n’a rien lâché dans son déplacement périlleux à Caen qui a vu très certainement ses ambitions de montée stoppées , Lille Métropole et le SOM Boulogne restent à portée des leaders. Sainte Luce a réalisé le hold-up de la semaine et s’est repositionné au classement, tandis que l’AS Cherbourg, le CA Lisieux et Marne la Vallée sont rentrés dans le rang. L’ ES Ormes et la JALT Le Mans se sont rapprochés de la zone dangereuse.

JALT LE MANS - TOURS JOUE BASKET 70 / 79

Les Manceaux ont sans doute réalisé leur meilleure prestation de la saison, mais malheureusement pour eux, ils sont tombés face au leader nullement décidé à abandonner son titre de Champion d’automne. D’entrée de jeu Sébastien Vanacker avait donné le ton par un shoot primé au-delà des 6.25m, inaugurant une série de chassés-croisés (13-17,10’ ), imité au début du 2éme quart temps par son coéquipier Laout. La bataille autour du cercle faisait rage (20-20,13’ ) ; (23-22,14’ ) C’est à ce moment que Baykam allait permettre à son équipe de faire un mini break (23-30,15’ ) Les Tourangeaux maintenaient à distance les hommes d’ Abdou Bal (31-37, 20’ ) Au retour des vestiaires les visiteurs semblaient vouloir s’envoler, mais c’était sans compter sur la volonté des Manceaux (60-65, 34éme ) De nouveau Tours renforçait sa défense pour rester maître du jeu (70-79, 40’ )

Jalt Le Mans : P. Vallejo 11, Laout 22, Godin 17, Huneau 3, Vanacker 11, F. Vallejo 3.

Tours Joué : Tschamber 15, Cravenaud 13, Seke 4, Baykam 12, Lorry 11, Martin 11, Fofana 8, Simic 5.

CAEN BC - AURORE DE VITRE 80 / 86

GIF - 75.4 ko
Faustin Jardry

Les deux intérieurs caennais Christophe Oyié et Faustin Jardry mettaient Caen sur les rails dans ce premier quart temps face à un leader à côté de son sujet (27-14, 10’) Zaknoun le coach Vitréen recadrait son équipe, et il n’en fallait pas plus à Smagge et Donnard pour faire fondre l’avance caennaise, la zone mise en place n’y était pas étrangère. A la pause les caennais conservaient 3 petits points d’avance (35-32). A la reprise Vincent Margueritte se chargeait de relancer Vitré (35-36, 22’)Les caennais par l’intermédiaire de Budzinauskas repartaient de l’avant à la fin du 3éme quart temps (58-54 ;30’). Darnauzan le meneur de l’Aurore faisait fondre l’avance, et un chassé croisé allait s’instaurer entre les 2 équipes (78-79,39’). Une faute offensive caennaise, et une technique à suivre, Brazil jusque là assez discret ne se faisait pas prier pour transformer les lancers francs. La montée en N1 venait vraisemblablement de s’envoler pour les caennais.

CAEN : Delcombel 2, Mar 6, Budzinauskas 29, Jardry 25, Oyié 12, puis Hébert 2, Brekiesz 3, , Eleka 1,

VITRE : Fadier 10, Brazil 17, Margueritte 12, Bocquet 5, puis Donnard 10, Ebaka, Smagge 22, Damauzan 10

ESCAUDAIN HAINAUT BASKET - ES ORMES 70/64

Escaudain imposait une défense de fer, prenait assez rapidement la tête (12-2, 4e). Les visiteurs calmaient le jeu et plaçaient leurs ailiers sur orbite pour ne pas sombrer (18-9, 8e). Sans rien changer à ses intentions et à sa façon de jouer, Escaudain poursuivait sa marche en avant avec son joker Paul Richard (27-14, 12e). Une trop grande confiance des locaux les amenait à connaître des instants de relâchement ; ce dont profitait Walczuk pour réduire le score (30-24, 15e). C’est là que Canivez et Carpentier remettaient le groupe sur les bons rails (44-34, 20e).
De retour des vestiaires, Ormes reprenait espoir semant le doute dans la défense locale et la rencontre prenait une autre tournure (55-50, 25e).
Dans la foulée, les joueurs du Loiret égalisaient à 55 partout : tout était à refaire. Personne ne voulait lâcher du lest et l’indécision régnait sur le parquet avec un paquet de maladresses (61-57, 25e). Escaudain, qui désirait tant cette première victoire, sortait les crocs pour s’imposer (70-64).

ESCAUDAIN : Carpentier 19, Specq 2, Richard 10, Canivez 24, Morin 8, Dikoumé 7.

ORMES : Kabengelé 8, Langlois 5, Polycarpe 2, Balikouzou 12, Walczuk 15, Schmit 12, Houdas 1, Belhimeur 9.

AS CHERBOURG - LILLE METROPOLE 72 / 81

Dès le début de la partie il était clair que les Lillois n’étaient pas venus pour faire de la figuration, imposant un jeu collectif et rapide, ils ne durent qu’à la prestation de Parker de ne pas tuer le match d’entrée (13-13, 6’ ). Parker avec 21pts en 12 ‘ permettait à son équipe de ne pas sombrer (27-30, 12 ‘ ), malgré les 3 fautes de Parker, Cherbourg tenait bon (33-34 , 14’ ). Les Lillois atteignaient la pause sur le score de 40-45. A la reprise toujours sur l’impulsion de Parker les maritimes faisaient encore illusion (49-52 , 26’ ). C’est à ce moment là que Mickaël Bole allait propulser son équipe en avant (49-63 , 29’) pour ne plus être inquiété

CHERBOURG : Monrocq 9 , Trochon 2 , Gregorieff 4, Capitaine 4 , Lerouxel 10 , Giard 2 , Médina 1 , Jandia 2 , Dielundama 8, Parker 31

LILLE : Defoé 15 , Barbry 3 , El K’hdar 13 , Bolé 29 , Latiou 4 , N’Dour 12 , Seigneur 6

SAINTE LUCE DOULON - CA LISIEUX 68 / 67

Lisieux a vu un succès mérité s’envoler par la faute de Ibrici qui dans une position difficile, décalé sur l’aile envoyait un missile qui faisait mouche alors que son équipe était menée (66-67 , 40’ ). Il restait à ce moment là 2 secondes à jouer, c’était trop peu pour une équipe Lexovienne privée ainsi d’un succès qui n’aurait pas été usurpé (68-67 score final).
Ce dénouement à la Hitchcock n’aura pas résumé ce match à sens unique (23-36 , 17’) et (43-52 , 29’ ), mais dans lequel les augerons ont eu le grand tort de ne pas tuer le match définitivement.

SAINTE LUCE : M.Ouattara 8 , Collet 16 , Gacko 7 , Dreano 1 , Vergnol 7 , Ibricic 17 , B.Ouattara 4 , Samy 8

LISIEUX : Urie 20 , Chougar 2, Scoffenecher 6 , Théophile 18 , Léger 7 , Mendy 6 , Djasnabaille 2 , Cavor 6

SOM BOULOGNE - MARNE LA VALLEE 88 / 69

Une première mi-temps sans problème pour les hommes de Olivier Bourgain, en tête à l’issue du premier quart temps (26-13). Les banlieusards tente bien de résister, par Nandin et Malfleury, mais ils ne peuvent rien faire contre un Szymkowiak de feu. A la pause, (48-30). De retour des vestiaires les coéquipiers du « Polonais Volant » sont à côté de leur sujet, passes manquées, réussite aux abonnés absents... les visiteurs en profitent pour recoller (53-42 à la 24e). Les locaux reprennent l’ascendant (75-53 au troisième), et terminent en roue libre (score final 88-69).

SOMB.- Miller 13, Bigote 3, Szymkowiak 18, Fleury 13, Ba 8, Edou 5, Ragland 12, N’Senga 6, Sahraoui 10.

Marne-la-Vallée.- Broudic 2, Cisse 9, Avez 7, Nandin 15, Malfleury 15, Bambara 3, Nunandi 13, Houedessou 5.