jeudi 19 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 - Poule B : La puissance de feu d’un croiseur, et des flingues de (...)

N2 - Poule B : La puissance de feu d’un croiseur, et des flingues de concours...

lundi 4 décembre 2006, par DS

S’il est un garagiste qui doit se faire du souci en France, c’est bien celui de Christian "D’Artagnan" Andorin. Victime d’une panne de voiture sur la route -à cause d’une pièce changée une semaine auparavant-, le coach Maugeois manquait à l’appel au moment de faire les entrées en jeu. Qu’à cela ne tienne, l’effectif expérimenté des rouges et blancs, en plein renouveau depuis les arrivées ou retours de Ouattara, John et Baddi, se prendra en mains.

JPEG - 46.8 ko
Maizeroi face à Anderson
Photo : Tuan Nguyen

Dès les premiers instants, on comprend que la rencontre part encore sur de bonnes bases. Tournant à un peu plus de 93 points de moyenne, les Blésois ne font pas dans la dentelle à domicile. Seuls les Cognaçais ont véritablement tenu le choc dans le Loir-Et-Cher.

Seulement, et malgré la bonne impression laissée par Baddi lors du 1er 1/4 temps, peu d’espoir pour la Seg... Un 5 de départ Maizeroi-Brazil-Calvez-N’Dour-Mercier étouffera dans l’oeuf toute envie de rebellion. Anderson muselé par Mercier, John permettra aux siens de rester en vie jusqu’à l’arrivée du coach. L’écart sur la seconde période sera sensiblement le même (30-22), avec un tableau affichant 61-42 à la mi-temps. La messe est dite. Mais pas de relachement pour autant.

41 à 2... Ce n’est pas la série mais la différence d’évaluation statistique entre les 2 équipes après la reprise. 27-8 au score. Le dernier acte, lors duquel Nicolas Faure ouvrira son banc, sera remporté par La Séguinière, 30 à 18. Pour l’honneur. Score final 106-81.

Blois dépasse la barre des 100 points à domicile pour la 4ème fois en 6 rencontres, dans un palais des sports toujours bien rempli. Les rouges et blancs n’auront pas été des faire-valoir pour autant, n’abdiquant jamais, à l’image de Baddi ou Biotteau. Comme le reconnaissait C. Andorin après le match, "on ne joue pas dans la même cour, c’est sur, mais au moins le match se joue du début à la fin, dans un bon esprit, et entre 2 équipes qui se respectent". A coup sûr, son équipe en fera tomber d’autres cette saison, et mérite sans doute un peu mieux que cette actuelle 10e place. On ne tombe pas toutes les semaines sur un Brazil des grands soirs (27 points), un monstrueux N’Dour (19 points à 100%, 11 rebonds, 2 dunks sauvages, et 3 contres pour le moins dissuasifs), un Mercier actif des 2 côtés du terrain, un Calvez ou un Maizeroi qui font jouer (10 et 8 assists)... Et une équipe qui se fait plaisir sur le terrain, finalement, à l’image de N’Dir ou du jeune Gana participant à la fête lors des 6 dernières minutes.

Les photos de la rencontre sont disponibles sur le site de Tuan Nguyen

Pour le reste de la poule :

La Rochelle, après son revers à domicile, s’est fait surprendre en prolongation dans les Landes. Le couperêt était déjà passé très près lors de la victoire en prolongation à La Seg le 18/11. Le Coach Rochelais a eu beau dire dans les colonnes de Sud-Ouest que "le match contre Blois était oublié depuis longtemps, et qu’il fallait vite passer au match suivant", on ne peut s’empêcher de croire que les choses ne sont pas si simples. Toujours est-il que, dans la lutte au 2 premières places, les choses se compliquent pour des Rochelais, qui se doivent de réagir à domicile samedi prochain contre Valence. Une 3e défaite de rang serait alors plus que difficile à surmonter, surtout vu le calendrier de la phase retour : déplacements, entre autres, à Cognac, Blois et Valence, excusez du peu !

Valence, attendant toujours la décision de la FFBB concernant son infraction à la règle des 4 mutés, a, dans le même temps, disposé de Monségur à domicile, s’adjugeant une place de 1er ex-aequo, avec 2 victoires d’avance sur Rupella. Avec la potentielle pénalité de 2 points, Valence et Rupella seraient à égalité à 21 points. C’est dire tout l’enjeu du choc de samedi !

Le HDC continue sa quête au maintien, et réalise une bonne sortie à domicile contre Auch. L’objectif se rapporche pour les hommes de Robert Bialé.

Cognac dispose d’un Tours-Joué convalescent, mais toujours pas convainquant, et se cale à une victoire du podium, derrière le prétendant Rochelais. Là encore, le derby régional d’avant Noël va valoir cher !

Le P3L remporte son 3e succès de la saison et enfonce un peu l’ASH. Entre les maillots Rouges des joueurs de Marc Bouderlique et ceux bleus et violets des Landais, c’était une vraie pub pour Mir Couleur...

Enfin, comme tous les ans, les Canaris semblent confirmer un regain de forme en gagnant leur second match de suite à domicile. Qui peut devenir le 3e si Valence perd ses points.

Le classement Landais, championnat interne à la poule, se présente comme suit :
1) HDC
2) ASMM
3) Stade Montois
4) CSG
5) ASH

Vivement le week-end prochain !