vendredi 18 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 - Poule B : Festivals offensifs, adversaires à la moulinette et un ancien (...)

N2 - Poule B : Festivals offensifs, adversaires à la moulinette et un ancien vainqueur du Tour De France

dimanche 18 février 2007, par DS

On ne s’ennuie jamais en Nationale 2...

Beaucoup de matches joués ce soir pouvaient peser lourd dans la balance finale, principalement en bas de tableau. Aucune réelle surprise lors de cette dernière journée en date, et une logique sportive presque toujours respectée.

Papy fait de la résistance :

Ron Anderson et ses coéquipiers n’ont pas envie de quitter la N2. Garonne non plus. Ces 2 équipes, toutes deux diminuées pour différentes raisons, médicales ou administratives, se recontraient ce soir. Dans un match où la défense n’a pas pris le pas, vu le score, la Seg s’impose sur le fil de 2 petits points, toujours suffisant pour espérer. Cependant, à l’aller, les rouges et blancs étaient tombés du côté de Marmande, et plutôt lourdement (-21). Le panier average reste donc au bénéfice des Lot-Et-Garonnais.

Score : 99-97

Mac Gyver reste au port :

Rupella recevait Auch, et devait logiquement s’imposer pour continuer sa course. Face à un adversaire aux moyens et objectifs différents, les Rochelais font vite le break et s’imposent en déroulant. Presque assurés de jouer les phases finales -si elles ont lieu-, l’avance se confirme sur Valence, chaqie journée un peu plus.

Score : 89-68

Le salaire de la peur :

P3L-ASMM, match de valeur pour les deux formations. D’un côté, Tours peut encore y croire mathématiquement e, cas de défaite de l’ASH à Blois. De l’autre, l’ASMM, qui voyage mois bien, peut grapiller deux précieux points dans sa quête du maintien. Contre toute attente, les joueurs de Marc Bouderlique disposent des Monséguro-Mantois et signent là leur 5e victoire de la saison. De quoi laisser quelques regrets tout de même...
Si la situation n’est pas alarmante pour Monségur, il va cependant falloir faire un coup ou deux lors des matches à venir pour commencer à se mettre à l’abri. Rupella, hasard du calendrier, a déjà été accroché au tableau de chasse des Landais plusieurs fois chez eux. Les paris sont ouverts.

Score : 95-92

Usual Suspects :

La Rochelle et Valence s’en sont sorti de justesse, Blois y est tombé. La salle du HDC serait-elle un traquenard ? En tout cas, ce soir, cardiaques s’abstenir. Et le public en aura eu pour son argent. Oui, madame : pas une, pas deux, mais 3 prolongations. Rien que ça. Cognac continue à souffler le chaud et le froid, et a peut-être laissé définitivement échapper la 3e place ce soir.

Score : 110-105

On navigue aux instruments :

C’est un peu la sensation que l’on a avec Valence. Défaits à Cognac la semaine dernière, on pensait les Gersois dans le creu de la vague. Serres-Gaston pouvait penser à un bonus, et y a cru pendant 3 1/4 temps. Seulement, on sait comment cela se passe dans les arênes...

Score : 93-75

Ascenseur pour l’échaffaud :

Chaque sortie du TJB s’apparente à une opération survie. Seulement, jouer une opération survie à Barbe D’Or, dans le fief des Montois, c’est plus qu’hasardeux....
Cueillis à froid lors du derby contre l’ASH, les joueurs de Mickael Lavaleur se devaient de repartir dans le bon sens, afin de se mettre un peu plus au chaud. Si Nicolas Corbé et ses joueurs avaient su se tirer du piège Chalossais de Monségur, il n’en sera pas de même dans la préfecture des Landes.

Score : 96-82

Reçu, pour solde de tout compte... :

Ambiance hostile, vestiaires visités et pas de ballons pour s’échauffer. Voilà le souvenir que les Blésois avaient gardé de leur déplacement ches les Hornets (référence au maillot) d’Horsarrieu.

JPEG - 53.4 ko
Mo N’Dour
Photo : Tuan Nguyen

Sous les yeux de Bernard Thévenet, ancien vainqueur du Tour De France et consultant pour France 2, une rencontre des extrêmes, 1er contre avant-dernier, allait accoucher d’un match débridé. Coupables, aux dires de l’entraîneur Blésois à la presse, de sautes de concentration, les coéquipiers de Marc Mercier allaient très vite et très proprement rentrer dans le match. Comme souvent au Palais des Sports de l’A.D.A., le 14-4 infligé d’entrée sera -déjà- le chant du cygne des visiteurs. Bien emmenés par Mercier, les Blésois bouclent le 1er 1/4 temps sur le score de 24 à 15. Lancé dans le bain en début de second 1/4, Razafindrabe semble retrouver sa vitesse, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Maizeroi commence son récital, tandis que N’Dour et Brazil sont ménagés. A la mi-temps, la messe est dite, 59-31.

Les Landais feront illusion, en revenant sous la barre des 20 points lors du 3e 1/4 temps. Mais une nouvelle accélération Blésoise tuera la révolte avant même qu’elle ne commence. Le coach local se paiera même le luxe d’impliquer tout son effectif : 9 joueurs à 10 minutes et plus, le jeune Hugonnard ayant même droit à un peu plus de 5 minutes sur le parquet, face à une équipe ne trouvant plus de réponse. Et comme l’A.D.A. n’est généralement pas là pour vendre des cravates...

Blois, leader depuis la première journée, est assuré de disputer les phases finales. Il ne reste que 6 rencontres, et le club du Président Daudin compte 5 points d’avance et le panier average sur Valence, 3e.

113 points marqués par l’A.D.A. Blois, 2e meilleur score de la saison après les 124 points passés à l’ASMM. Avec 1908 points marqués en 20 matches, c’est également la plus prolifique attaque de NM2, toutes poules confondues.

Score : 113-70

Et maintenant, classons :

Top of the pops :

1-> Blois, 38pts/18-2

2-> Rupella, 36pts/16-4

3-> Valence, 33pts/14-5

Highway to hell :

8 à 12-> 5 ex-aequos, 28pts/8-12

13-> ASH, 27pts/7-13

14-> P3L, 25pts/5-15

Ligue Nationale Des Landes De Basket :

1-> HDC, 31pts/11-9

2-> SM, 30pts/10-10

3-> ASMM, 28pts/8-12

4-> CSG, 28pts/8-12

5-> ASH, 27pts/7-13

La semaine prochaine, c’est repos. Coupe(s) oblige(nt).

A dans 15 jours !