samedi 19 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 : Les demi-finales

N2 : Les demi-finales

dimanche 11 mai 2003, par Christophe Blandin

Hier soir avait lieu le match aller des demi-finales du championnat de Nationale 2. Alors que Boulazac s’inclinait de justesse sur le parquet de Saint-Vallier (92-90) conservant ainsi toutes ses chances d’accéder à la finale, Charleville s’imposait à domicile (102-93) face à une formation du Portel qui n’a rien lâché et qui peut également envisager poursuivre la route vers le titre de champion de France de N2.

SAINT VALLIER BD 92 - BOULAZAC 90

Le 1er 1/4 temps était équilibré puisque le score était de 21-20 pour BOULAZAC à la 10eme minute.

 Par la suite, chaque équipe allait vivre son 1/4 d’heure noir ! C’était d’abord Saint Vallier, qui peu en rythme, était débordé par la vitesse d’exécution de BOULAZAC (+23 entre la 13 et 16eme minute)

 Mais le SVBD enfin réveillé, et avec l’appui d’une salle pleine, remontait son handicap pour passer un + 28 (de 52-75 à 92-87). Complètement fou !!!

 Si BOULAZAC reste favori eu égard au match retour dans sa salle, le samedi 17 mai, le SVBD jouera crânement sa chance.

- SVBD : Hickman 21 - Cohen 20 - Nesmith 17 - Thomas 15 - JA Martin 11- Toure 6 - Geourjon 2 - Micoulet - A Martin - Sargier. Coach J.C. COSTE

- BOULAZAC : Wagner 22 - Howell 20 - Cilly 18 - Sagot 14 - Lavis 9 - Meline 5 - Conderanne 2 - Bonneau. Coach A. RICOUX

CHARLEVILLE 102 - LE PORTEL 93

A l’issue du premier quart-temps, CHARLEVILLE comptait 4 points d’avance (24-20) malgré un Justin Thompson, l’américain du PORTEL, insaisissable. Les Nordistes ne lâchaient rien durant le second quart-temps et, après avoir mené durant un court moment, devaient finalement rentrer aux vestiaires sur le score de 46 à 43 en faveur des hommes de Mike Gonsalves.

Au retour des vestiaires, LE PORTEL se montrait plus aggressif pour prendre une avance de 7 pts. Mais CHARLEVILLE ne voulait pas céder devant son public et parvenait à réduire l’écart (68-73 à l’issue du 3ème quart-temps).

Pour entamer le 4ème quart-temps, CHARLEVILLE signait un 14-2 (82-75) grâce notamment à l’adresse à longue distance de Fournier. Mais, Le PORTEL ne baissait pas les bras et pouvait s’appuyer sur un impressionnant Thompson qui ramenait son équipe à hauteur de son adversaire (86-86). Cependant, CHARLEVILLE remettait une dernière couche et prenait 8 longueurs d’avance. Les partenaires de Forrest McKenzie s’imposaient finalement mais s’attendent d’ores et déjà à un match retour très difficile au PORTEL.

- LE PORTEL : Thompson 38, N’Senga 14, Defoe 10, Outtier 9, Blauwart 8, Naidji 8, Laurent 6.