samedi 21 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 : La situation après 5 journées

N2 : La situation après 5 journées

mercredi 16 octobre 2002, par Patrice Duchampt

Après 5 journées, les premiers de poule se nomment Toulouges, La Rochelle, Caen et Dijon CSL, équipes qui ont terminé la saison dernière aux 5°, 2°, 3° et 3° places de leurs poules respectives. Rien de surprenant donc.

Mieux, les 1°-2°-3°-4° de la poule B de cette saison (La Rochelle, Boulazac, Bordeaux et Mérignac) ont terminé 2°-3°-4°-5° l’an dernier. On ne peut être plus réguliers dans la progression !

En poule A, on trouve aussi les mêmes en haut de tableau, avec St-Vallier (3°) et Grenoble (4°), respectivement 4° et 2° à l’issue de la saison 2001-2002.

Au niveau de la poule C, hormis Caen pour qui ce peut bien être la bonne saison, St-Michel-le-Portel confirme aussi son dernier exercice.

Enfin, en poule D, ce sont le CSL Dijon et Salins qui poursuivent sur leur lancée de 2001-2002, avec des Dijonnais premiers grâce à une attaque de feu (102,20) et des Jurassiens portés par leur trio Innocent Guedegbe-Thierry Zaïre-Karim Ouattara.

La poule la plus offensive est comme l’an dernier la poule D (score moyen 82,33), suivie de la poule C (80,91), de la A (78,66) et de la B (78,64).
Le score moyen des 4 poules réunies est de 80,14, un tout petit moins qu’en 2001-2002 (80,93).

Commentaires sur le classement attaque :

C’est le CSL Dijon (poule D) qui l’emporte avec 102,20 points marqués par match.
La moins bonne attaque revient à Lorgues (poule A), plus de 40 points plus bas : 61,20 points.
L’attaque prime pour l’instant sur la défense : les 4 leaders des poules ont les attaques n° 1, 5, 6 et 9.
Un avertissement pour Dijon, 1er en attaque et 47ème en défense : l’an passé, Le Portel a fini lui aussi 1er en attaque et 47ème en défense (sur 56, faut-il le rappeler), et n’est pas monté ! Méfiance donc, trop attaquer sans défendre n’est pas gage de montée.
Ormes est le meilleur promu avec 92 points inscrits par match (8ème attaque), le meilleur relégué de N1 étant Prissé (84,40 ; 14ème attaque).

Commentaires sur le classement défense :

La meilleure défense revient à La Rochelle (poule B) avec 67 points encaissés par match, alors que les Alsaciens de Griès frôlent les 100 points encaissés (98 exactement). N’était La Rochelle (meilleure défense avec 67 points encaissés par match), les autres leaders sont peu productifs en défense : Toulouges est 16ème avec 76,20 ; Caen 26ème avec 78,60 et Dijon 47ème avec 85 points.
Grenoble (3ème défense l’an dernier, 2ème cette saison) et Bordeaux (6ème et 3ème) confirment d’une année sur l’autre leur jeu basé sur une défense étouffante.
Le meilleur promu dans ce domaine est Mirecourt, les Vosgiens n’encaissant que 73,40 points par rencontre.
Chez les relégués de N1, c’est Golfe Juan qui défend le mieux (23ème défense, 78,60), Prissé et Vitré flirtant encore plus près des 80 points.

Commentaires sur le classement écart :

La Rochelle et Boulazac cartonnent avec plus de 25 points d’écart en moyenne par rencontre (26,2 pour La Rochelle et 25,6 pour les basketteurs du Périgord). Le champion de France de N3, Frontignan, est le meilleur promu (+27).
Tout en bas, c’est Lorgues qui se prend les plus gros cartons, son revers 113-59 à Grenoble lui augmentant considérablement sa moyenne (-23,60).

Commentaires sur le classement scratch :

6 équipes invaincues après 5 matches, dont 3 dans la poule A (Toulouges, Salon, St-Vallier) et 2 dans la B (La Rochelle et Boulazac), le Midi et le Sud-Ouest se portent encore bien. L’invaincu de la poule D se nomme bien sûr Dijon, et la poule C comporte en revanche 4 ex-aequo à 4-1 (Portel, Caen, Liévin, Calais).

Voyons ce qu’est devenu le Top 10 de l’an passé (Top 10 = Top 14 sans les 4 montés en N1, bien sûr) :

EquipesScratch 2002-2003Scratch 2001-2002Commentaire
Caen10ème2ème10ème mais néanmoins leader
La Mélantoise36ème5èmeNe confirme pas
Dijon CSL4ème7èmePlus haut et leader !
Grenoble8ème8èmeRégulier !
Vanves41ème9èmeGros recul
La Rochelle1er10èmeBel et bien là
Boulazac2ème11èmeBel et bien là (bis)
Le Portel9ème12èmeEncore là
St-Vallier6ème13èmeBel et bien là (ter)
Bordeaux12ème14èmePrésent !
Salins13ème16èmePrésent aussi

Les "bons clients" de la saison dernière répondent présent pour le moment, hormis La Mélantoise et Vanves. Mais sinon, Caen, Dijon, Grenoble, La Rochelle, Boulazac, Le Portel, St-Vallier, Bordeaux et Salins démontrent qu’il faudra compter avec eux pour la montée en N1. Il ne serait pas surprenant que les 4 futurs lauréats soient dans cette liste de 9 noms !

Le meilleur des promus est Mirecourt (15ème place, 4-1), suivi de peu par le champion de France Frontignan (18ème, 3-2). Quant aux promus de N3 en général, ils se portent plutôt bien puisque seul Joeuf figure pour l’instant dans les potentiels relégués en N3.
Les relégués de N1 ont du mal à reprendre contact avec un niveau qu’ils ont quitté depuis plus ou moins longtemps, eux qui tournent tous autour de la 20ème place (Golfe Juan est 19ème ; Prissé 21ème et Vitré 23ème, tous avec un bilan médiocre de 3 victoires et 2 défaites).

Les 12 relégables sont, pour l’instant, Vanves, Monaco, Joeuf, Gif, Longueau, Monségur, Cherbourg, Carquefou, Le Pontet Avignon, Chatellerault, Griès et Lorgues.

Rendez-vous début décembre pour l’analyse après 10 journées.