jeudi 14 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > N2 D : Liévin champion d’automne

N2 D : Liévin champion d’automne

vendredi 26 décembre 2003, par Niko

Déjà la moitié du championnat est joué ! Ce week end se déroulait des matchs importants, notamment un Mirecourt-Coulommiers important pour le bas du classement. Il y avait aussi un derby du Nord entre Lille et Denain. Liévin recevait un de ses poursuivants, Dijon toujours sans Tadic. Jura Salins et Kettler s’affrontait aussi ce week-end. Le Mée - Gries, St Sorlin - Prissé et OLB - Ormes complètent les rencontres de la 13e Journée.

Le Mée MVS - BC Gries Oberhoffen 74-72 (14-17 ; 19-16 ; 23-2, 18-17).

C’est un BCGO fiévreux qui se rendait en Ile de France, depuis leur probante victoire face à Liévin, les alsaciens n’arrivent pas à retrouver leur jeu. C’est donc avec cet objectif qu’ils sont venu défier des méens avant dernier du classement avant cette rencontre. De l’autre coté les défaites à domicile sont bannis du vocabulaire sous peine de relégation…alors forcément il y a de la tension et le 1er QT ne va pas vraiment être un festival de réussite. Le Mée mènent 10-2 au bout de 5 minutes mais Gries par l’intermédiaire de Curl et Mignard vont se réveiller et enfiler un 15-4 qui leur donne 3pts d’avance.
Les Alsaciens dominent les débats aériens et on un avantage de taille dont il profite aisément, de l’autre coté le coach s’époumone pour réveiller des joueurs visiblement trop tendus.
Makhan Traoré de retour après une longue blessure est ensuite rentré en scène après avoir essuyé un 0/5 dans le 1er QT. Il va en l’espace de 2 minutes montré à tout le monde qu’il est définitivement guérie grâce à 5 points, 4 interceptions et 2 passes décisives…le mée qui était mené 20-27 mène désormais 33-31, un ultime panier des verts clos la mi-temps sur une égalité 33-33.

Pour faire déjouer les grands alsaciens, le mée va développer un jeu de transition opportun. Nesmith dévoile son adresse mais de l’autre coté on s’amuse sous les panneaux, les rebonds sont alsaciens et le manque de forme de Mosengo n’arrange pas les affaires méenes. M.Traoré encore lui va mettre 2 tirs primés et un double pas d’affilée pour donner un léger avantage aux siens (43-42 à la 24e). Les 2 équipes se rendent coup pour coup et se quittent à 56-55.
Le 4e QT sera digne d’un thriller, Curl à l’intérieur donne de l’air aux siens bien aidé par Baechtel. Nesmith et Diallo enchaine 2 trois points de suite et Le Mée pense avoir gagné (72-66, il reste 2’40). Le jeune Huttel va entrer en scène et ramène son équipe à egalité. Il reste 20 secondes, Diallo a la balle de match dans les mains. Si malchanceux depuis un certain temps, le voilà qui va sortir la tête de l’eau et laisser sur place 2 défenseurs par un cross terrible, il s’envole et donne la victoire à son équipe. Il reste maintenant 3 secondes à jouer….Gries a perdu sur un coup de poker méen, les vacances tombent à point.

BCGO : Mary 6, R.Roeckel 6, Laforce 4, Baechtel 12, Villemin 13, Ait Tabassir , Mignard 7, Huttel 9, G.Roeckel 5.

LMMVS : De Sousa, Diallo 11, Nesmith 22, Y.Traoré 9, Jacquart 6 puis M.Traoré 17, Thill, Mosengo 9 et Mouaha.


USA Liévin - CSL Dijon 99-75 (28-19 ; 17-20 ; 25-15 ; 29-21)

Les leaders ont dominés et maîtrisés le match de bout en bout. Ils ont un peu plus éloignés un de ses poursuivants d’une manière qui laisse à croire qu’il faudra une vrai série noire pour que leur jeu se dérègle. Robinson défensivement a permis à son équipe d’asseoir son jeu, le jeu liévinois a besoin d’une mainmise constante pour s’exprimer complètement. Le 2e QT sera plus qu’étrange avec des Dijonnais qui joue mieux mais qui doivent faire face à la verve offensive de Girault qui plante 15 des 17 points de son équipe !
Lamothe, Pichierri et Dudouet finiront le travail en 2e MT, Morand et Atamna rajouteront leur grain de sel pour corser l’addition. Les Dijonnais ont eu le mérite de ne jamais véritablement abandonner mais la différence était trop grande surtout à l’intérieur. Peu en réussite (pour une fois !) dans les shoots à distance c’est Mathieu qui a pris ses responsabilités, trop seul pour que cela puisse réellement changer quelque chose.

USAL : Dudouet 17, Pichierri 17, Robinson 14, Morand 11, Lamothe 9, Giraud 24, Atamna 7, Delye, Bayart, De Rycke.

CSLD : Mathieu 27, Hoc 11, Kabore 10, Cazenave 8, Troisgros 4, Noto La Diega 9, Lignier 6.


Jura Salins BC - BCS Kettler 92-77 (25-13, 25-16, 15-26, 27-22)

Jura Salins n’a pas eu à puiser dans ses réserves pour venir à bout d’alsaciens visiblement très fatigués. Sur que la trêve vient à point pour une équipe qui reste sur 4 défaites consécutives en championnat. L’absence de Stéphane Eberlin aura été celle de trop pour la défense de Souffel. Salins début fort et mène 10-2 après 2 minutes, 14-5 puis finalement 25-13 à la fin du 1er QT, 12 points en moins de 10 minutes ca fait beaucoup. Robardet, Raho et Lalaus en font voir de toutes les couleurs aux visiteurs qui passent près de la déculottée. 50-29 à la mi-temps les jeux sont faits.
Mais heureusement pour eux, les visiteurs vont se secouer et nous offrir un bien meilleur visage surtout grâce à Renaux. Il est la révélation du BCSK et à coup sur l’un des meilleurs jeunes de la Poule. Les alsaciens remportent le 3e QT 26-15 et donne moins d’ampleur à leur défaite. Le dernier QT démontrera que l’international marocain Raho est bel et bien adapté à sa nouvelle équipe. L’adresse à 3ptsq est jurasienne elle aussi, 10 paniers bonifiés à 3. Sans défense et sans collectif pendant une mi-temps les alsaciens ne pouvait faire autrement que de perdre, il faut aussi ajouter que c’est surtout la performance salinoise qui a fait déjoué les visiteurs. Le JSBC reste en haut du classement, c’est l’une des équipes qui propose le jeu le plus spectaculaire.

JSBC : Guedegbe 6, Raho 18, Moundy 15, Ouattara 6, Robardet 16, Fournié 2, Angelard 3, Sylla, Lalaus 12, Laguerre 14..

BCSK : Syda 12, Renaux 19, Petitjean 6, Laforce 9, Citadelle 14, Vidot 9, Occansey 9.


Lille MB - Denain ASCV 104-58 (26-21, 27-14, 27-16, 23-7)

Il n’a fallu qu’un QT aux lillois pour se défaire des joueurs de Voltaire. Un QT ou ils ont très vite été privé de Barbry et de Denisot, deux joueurs majeurs. Simon et Klek coté visiteurs en profitent pour essayer de faire un coup. 26-21 après 10 minutes et le public de Jean Zay commencent déjà à gronder, en effet derby ou pas, ce match oppose le dauphin à un mal classé et le faux pas n’est pas permis. Denisot revient au courage, avec un gros bandage sur la cheville, c’est lui qui va lancer la machine lilloise, Barthelemy et Hensel vont lui emboîter le pas pour faire le trou. Un trou qui va amener beaucoup plus de serenité aux lillois, 53-35 à la MT.
Ces lillois ne manquent pas de talent, c’est peut être le moral qui est leur point faible. Quand la partie est serrée ou vire du coté averse ils ont tendance à se désunir mais si le score est en leur faveur et qu’ils ont pris l’ascendant il n’y a rien à faire ils ne lâcheront pas leurs proies. Ils sont d’ailleurs les auteurs des plus grandes gifles de cette première partie de championnat (Coulommiers, Kettler et…Denain).
Le duo Hensel-Seigneur va enfoncer le clou pour séparer les 2 équipes de 30pts à l’aube du 4e et dernier round. Koenig et Nteb contrôle les deux panneaux, Barbry fait le spectacle….ils peuvent partir en vacances l’esprit tranquille. Ils sont toujours à 2 points de Liévin mais sont les poursuivants N°1, nulle doute que la fin de saison sera chaude et disputé.

LMB : Barbry 13, Koenig 24, Denisot 10, Barthelemy 13, Seigneur 15, Cleante 2, Hensel 17, Nteb 8, Branlant 2, Callewaert.

DASCV : Simon 15, Ortega 5, Klek 13, Mayima 9, Hinfray 8, Poncet 2, Desforges 2, Croix 4.


AS St Sorlin Lagnieu - ES Prissé Macon 74-92 (21-16, 22-23, 8-22, 23-31)

Avec un pressing tout terrain, les locaux entamèrent idéalement le match, les lagnolans trouvaient des espaces et malgré quelque paniers faciles ratés ils prenaient les devants grâce à Chebance et Desmaris. Ils finissent donc le 1er QT avec un léger avantage. Dominateurs aux rebonds, les locaux poursuivaient leur lancée, maladroit au LF 6/13, ils ne creusaient pas l’écart et ne profitait pas de leur domination. 28-20 à la 13e, c’est le moment choisi par Auvinet et Kodjo pour sortir leur équipe de l’eau avec un 9-0 qui leur donnait l’avantage pour la 1ere fois (28-29 à la 15e). Traineau à l’intérieur et Jourdan à longue distance permettait à son équipe de s’accrocher pour garder la tête.
La 2e MT verra l’ESPM réagir, ils ont courbé le dos dans les moments difficiles et vont devenir incontrôlable dans le 3e QT à l’image de captain Vidal (12pts dans le 3e). En panne de solutions, les bugistes s’empalent sur la défense prisséene. Kodjo avait pris le relais (12/12 au LF) pour donner 10pts d’avance aux siens à l’entame du dernier QT. Traineau + un primé de Desmaris ramenait l’ASSL dans les roues (62-66 à la 35e), confondant vitesse et précipitation ils vont gaspiller des munitions précieuses. En face Albisua et ses 19pts dans le money time déroule, il va tuer le match et offrir aux jeunes prisséens une belle victoire.

ESPM : Sanchez 8, Albisua 27, Auvinet 9, Machet , Kodjo-sitchi 12, Vidal 21, Elisa 0, Lafarge 5, Jobert 10, Sourbe 0.

ASSL : Chebance 10, Jourdan 6, Desmaris 6, Hemmerlin 5, Vilain 5, Traineau 22, Tressieres 9, Node 9.


Mirecourt - Coulommiers 90-77

Un match à ne pas perdre pour les lorrains, ils l’ont gagné et peuvent donc continuer à espérer. En revanche si mathématiquement rien n’est fait Coulommiers devrait sauf énorme surprise venir amenuiser le nombre d’équipes francilienne en N2. Mirecourt s’est procuré un avantage très rapidement, avantage qu’ils ont su géré tout au long du match. Mirecourt clôture donc les matchs aller ex-aecquo avec Le Mée et Denain.

PAS DE STATS DISPONIBLES


OLB - Ormes 77-74

C’est apparemment en toute fin de match que l’OLB a assurer une nouvelle victoire à domicile. Les Ormois ont livré un bon match mais n’ont pas su ou pas pu convertir quelques ballons importants. Une grosse activité à l’intérieur pour les lyonnais qui grâce à cette victoire se retrouve 9eme.

PAS DE STATS DISPONIBLES


CLASSEMENT APRES LA 13e Journée

Rg Equipe Pts
1 USA Liévin 25
2 Lille MB 23
3 CSL Dijon 22
4 ES Prissé Macon 22
5 Jura Salins 22
6 BCS Kettler 20
7 AS St Sorlin Lagnieu 19
8 BC Gries Oberhoffen 19
9 Ouest Lyonnais Basket 19
10 ES Ormes 18
11 Denain ASCV 17
12 EB Mirecourt 17
13 Le Mée MVS 17
14 Coulommiers 13

A venir dans les jours ou semaines qui suivent un bilan des matchs aller pour cette fameuse Poule D !

En attendant passer de bonnes fêtes, Joyeux Noel, Bonne Année, Bonne Santé et Bonne Réussite Sportive ! ! ! !