vendredi 20 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 : ça se resserre en tête !

N1 : ça se resserre en tête !

mercredi 18 novembre 2009, par Vianney Pannet

Les leaders marquent le pas dans le premier championnat fédéral. Après Denain la semaine dernière, c’est au tour du Puy et d’Angers de laisser des points en route. Une bonne opportunité de recoller pour ceux qui avaient déçu lors des premiers rounds.

Comme prévu, le CASE peut devenir le poil à gratter de la Nationale1. Les homes du Foretz l’ont prouvé ce week end en accueillant leurs voisins du Puy (80-71), jusqu’à présent défaits uniquement par Châlons en Champagne. Bien emmenés par Raphael Wilson et Sébastien Hermenier, les Stéphanois ont donc coupé la tête d’un leader peu en verve, et ce, malgré la nouvelle contre performance de Gunnarsson encore crédité d’un 0/5 aux shoots pour -4 d’évaluation globale.

Autre leader en souffrance vendredi, Angers, qui a concédé sa troisième défaite de la saison, à domicile, contre St Quentin (78-81), qui en profite pour recoller au classement. Pointés désormais à deux défaites du leader, les Axonnais semblent avoir trouvé leur vitesse de croisière après plusieurs ratés en début de saison. Caskill, auteur de 15 points et 12 rebonds et Diallo, 20 points 8 rebonds ont été les artisans de la victoire. Côté Angers, rien de bien inquiétant avec cette défaite, mais il ne faut pas oublier que le match en retard des Angevins est à jouer contre St Etienne, pas gagné d’avance. Un match qui pourrait resserrer encore un peu plus un championnat déjà très disputé.

Denain s’est bien repris après ses récentes défaites. Néanmoins, l’équipe du Nord, si elle a engrangé les points, n’a pas forcément rassuré ses supporters. La défense n’est plus aussi efficace qu’au moins d’octobre et Angers (St Leonard), n’est pas à proprement parler l’un des cadors de la division. Une victoire (90-85) lors de laquelle Marc Silvert a une nouvelle fois pu compter sur Jason Bach (25pts, 28 d’évaluation). Malgré son match très complet, Johann Rathieuville (20 points, 6 rebonds, 6 passes, 6 interception, 8 fautes provoquées pour 29 d’évaluation) n’a rien pu faire pour éviter la 6e défaite de la saison pour son équipe.

En se défaisant de Denek, pourtant très en forme lors des dernières journées (94-91), Challans semble être l’un des grands gagnants de la journée. Les Vendéens ne comptent toujours que deux défaites au compteur et sont potentiellement co-leaders de la division en cas de victoire lors du match en retard face au CASE.

Autre gagnant de la journée, Reims. Auteurs d’une performance de choix, les hommes de Laurent Gaudré n’ont pas fait de détail lors de leur déplacement à Lievin (55-101). La claque de la journée, accompagnée de la stat qui fait mal, 121-33 à l’évaluation collective au final. Autre bonne nouvelle pour les Champenois, le jeu offensif retrouvé de Stankus. S’il a toujours été précieux dans le jeu de passe et en défense, il peinait au niveau du scoring mais ses 17 points en 26 minutes l’auront surement rassuré quant à sa capacité à aider les siens. L’autre homme du match, le désormais incontournable Julien Bestron, encore en double double avec ses 18 points et 11 rebonds.

Les autres Champenois du championnat avaient eux accueilli Blois en match avancé de la journée et ce sont les Blésois qui s’étaient imposés (63-65), permettant à l’équipe d’avoir un bilan positif après un début de saison poussif. Ce hold up réalisé par Blot et ses coéquipiers a précipité la deuxième défaite de rang de Châlons après une série pourtant plus que positive.

Dans les autres matches, la SOMB a disposé du CFBB à l’INSEP (71-79), Longwy s’est incliné en déplacement sur le terrain de GET Vosges (62-57) et St Chamond a facilement battu Cognac (87-73), des résultats prévisibles compte tenu du classement et de la forme actuelle de ces équipes.