mercredi 12 août
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 : Sablé s’impose au Centre Fédéral

N1 : Sablé s’impose au Centre Fédéral

mardi 17 septembre 2002

Avec deux blessés sur le banc (Philippe Mercier au pied et Damien Mailleux à l’épaule), Sablé commence le match avec une rotation limitée, face à une équipe très jeune (13 joueurs entre 14 et 17 ans) et surmotivée après leur victoire surprise à l’extérieur face à Rodez lors de la première journée.

Pour Sablé, le cinq de départ reste le même que lors du match Sablé/Feurs (perdu de 16 points) : Sébastien Collet (n°4), Chris Monroe (n°13), Béranger Félix (n°15), Anthony Thomas (n°9) et Mamady Macalou (n°10).

Le début de rencontre est à l’avantage des Saboliens qui au bout de 2 minutes mènent 7-0, avec 5 points de Béranger Félix. Mais les jeunes s’acrochent et face à 2 grands gabarits (Gouez et Pétro font plus de 2m11 chacun), les Saboliens ont du mal à tenir la baraque.
D’autant plus que collectivement du travail reste à faire notamment pour les américains qui se croient tout seuls... Autrement dit à force de prendre des shoots pour soigner ses stats, on finit par faire mal à son équipe : résultat seulement +4 à la fin du premier quart temps pour Sablé.

La physionomie du second quart temps est légèrement différente. Les Saboliens dominent et même si ça shoote dans tous les sens, les maladresses des jeunots permettent à Sablé de s’en tirer assez facilement. +10 à la fin de la première période. On croît alors que c’est fini !

Mais c’est mal connaître le Centre Fédéral. D’ailleurs cette équipe en a surpris plus d’un !! L’époque des zombis du Centre Fédéral est terminée, plusieurs équipes ont intérêt à se méfier.

Reprise. Sablé a peur mais s’en sort. Les "petits" resteront derrière tout le troisième quart temps et leurs fautes directes permettront à Sablé de prendre le large quelque peu. A noter les bonnes performances de Sébastien Collet et d’Anthony Thomas à 3 points et de Béranger Félix qui avec son 2m08 se permet de prendre des rebonds sur la tête de Monsieur 2m17.

L’individualité de certains joueurs commence à agacer les autres et les esprits s’échauffent. Peu de ballons arrivent dans la raquette ce qui obligent les intérieurs à défendre plus qu’à shooter.

Le quatrième quart temps fût sûrement le plus agité. A 2 minutes de la fin, le Centre Fédéral pousse toujours et revient à égalité. Privé de Damien Mailleux (5 fautes), Sablé s’inquiète. Il faudra plusieurs shoots à 3 points (merci Sébastien Collet), dont un historique de Béranger Félix, pour rassurer tout le monde.

Conclusion : victoire du Sablé Basket 88-92, mais pas de quoi crier victoire pour les Sarthois.