samedi 21 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 : Quimper s’impose contre Rouen

N1 : Quimper s’impose contre Rouen

dimanche 7 avril 2002

Rouen rêvait de la Pro B, leur dernier « gros » match à disputer était face à Quimper au complet qui restait sur 4 défaites consécutives à domicile. Au match aller, les Quimpérois s’étaient fait battre de 20 points devant leurs supporters, les Ujapistes voulaient une revanche : ils l’ont obtenue !

Le premier quart temps est superbe, Quimper brille par son collectif bien huilé et par son jeu intérieur/extérieur. Matt Kempfert se ballade sous les panneaux tandis que Nicolas Strunc fait la moisson aux rebonds défensifs. A l’extérieur, les joueurs enquillent leurs paniers grâce à Szymkowiak, Granotier et Coatanéa. L’euphorie quimpéroise se termine sur une passe dans le dos de Granotier suivie d’un dunk monstrueux de Kempfert (42-24, 15è). Le coach Rouennais prend un temps mort et met en place une zone press tout terrain, défense très efficace car les Bretons vont encaisser un sévère 21 – 0 en 2 minutes 30. Boquet s’amuse à 3 points et fait passer son équipe devant, juste avant la mi-temps (48 – 50, 20è) : incroyable !

Dans le troisième quart temps les Normands déroulent tandis que les Bretons accumulent les fautes, Strunc sort prématurément pour 4 fautes, cette sortie correspond à l’avantage que Rouen va prendre grâce ses extérieurs (60 – 72, 28è). Mais les Finistériens ne se démotivent pas et reviennent à la fin de ce quart temps sous l’impulsion de Granotier. Mais Rouen remet le couvert dans le quatrième quart temps et reprend 10 points d’avance grâce à Henderson toutefois bien contenu ce soir là (72 – 82, 33è). Les Bretons reviennent, comme à leur habitude, dans le match par l’intermédiaire de Granotier à 3 points et grâce à une très bonne défense en zone. Les Quimpérois reviennent à 1 point des Normands, à 2 minutes de la fin du match, et ils ont même 3 possessions pour passer devant (83 – 84, 38è).

Trop de précipitation.

A 50 secondes de la fin, Rouen a 4 points d’avance mais Granotier prend un shoot désespéré à 3 points qu’il marque. Le Brun rentre un lancer franc sur deux et donne 2 points d’avance pour les Normands. Il reste alors 23 secondes aux Quimpérois pour l’emporter, toute la salle a en tête les dernières possessions gâchées contre Clermont ou Valence, mais Granotier donne le ballon à Coatanéa qui marque à trois points. Rouen rate sa dernière possession alors qu’il ne reste que 3 secondes. Et la salle en délire explose de joie.

Les Quimpérois auront à cœur de confirmer à Sablé en espérant terminer dans les 6 premiers. Du côté Normand, il faudra compter sur un faux pas d’Orléans pour pouvoir atteindre la Pro B.

- La fiche technique :

Arbitres : M.Méhault et M Tréhin

Spectateurs : 1000 environ

UJAP Quimper : 36/72 au shoot dont 12/26 à 3 points. 5/12 aux lancers francs. 35 rebonds, 11 balles perdues, 11 interceptions, 1 contre, 1 dunk, 24 fautes personnelles.

La marque : Tensorer, Granotier 24, Garcia 3, Beng 2, Strunc 11, Szymkowiak 7, Coatanéa 9, Traineau, Kempfert 27, Blanchet 6.

SPOR Rouen : 30/51 aux shoots dont 8/14 à 3 points. 20/29 aux lancers francs. 27 rebonds 13 balles perdues, 11 interceptions, 3 contres, 19 fautes personnelles.

La marque : Henderson 9, Becker, Boquet 31, Zaknoun 9, Dubosc 15, N’Senga, Le Brun 8, Haïf, Atinkpahoun 9, Rambur 7.