dimanche 24 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 : Le point avant la 16ème journée

N1 : Le point avant la 16ème journée

mercredi 24 décembre 2008, par Vianney Pannet

On commence à y voir vraiment plus clair en tête du championnat. Lille et Bordeaux se détachement nettement pendant que Fos sombre...

Dans l’un des « derbys du nord », Lille accueillait le voisin Boulogne pour continuer faire la course en tête. Après une première mi temps des plus tranquilles pour les locaux, les Boulonnais ne l’ont pas entendu de cette oreille et on refait un déficit de 14 points durant les dix minutes qui ont suivi la sortie du vestiaire avant que les Lillois ne se reprennent dans la dernière période pour finalement s’imposer (82-71).

Sur le papier, c’est une toute autre épreuve que celle du coleader qu’attendait Bordeaux. Également à domicile, ils avaient pour adversaire une équipe de Blois à qui s’offrait la possibilité de recoller nettement aux basques des Bordelais. Seulement, dans sa salle, les girondins sont intraitables et ont rapidement pris dix points d’avance, écart que ne combleront jamais Blot et ses coéquipiers. (85-74)

Autre choc de la journée, la confrontation entre Challans et Fos. Elle donnait l’opportunité au premier, en cas de victoire, de passer devant le second. Pour les sudistes, il s’agissait d’endiguer la série de défaites. Malheureusement pour eux, les mauvaises nouvelles le week end dernier ne se sont pas limitées aux intempéries sur la Provence puisqu’ils sont rentrés de Vendée avec une troisième défaite consécutives dans les valises (73-76). La victoire sera donc impérative à Châlons ce week end mais ne sera pas aisée car le club marnais n’a perdu qu’une seule fois sur son parquet.

Angers, autre équipe du « peloton de tête », ou plus simplement du groupe comptant moins de cinq défaites avant la journée, recevait Liévin et a simplement tenu son rang dans un match qui ne leur a pas été donné par des adversaires plutôt coriaces auteurs d’une entame de match de folie avant d’en subir le contrecoup immédiatement après (73-66).

Châlons était en opération rachat après la défaite peu glorieuse à Roche et le non match face à Longwy. Face à un autre mal classé, Juvisy, le piège était visible à des kilomètres et il a bien failli se refermer sur les hommes de M’Baye. Fort heureusement pour eux, le reveil de leur baromètre, Patiejunas dans le quatrième quart temps et la prolongation leur a permis de sortir du bourbier dans lequel il s’étaient aventurés en étant menés de 24 points juste avant le buzzer annonçant la fin de la troisième période. Au final, les marnais peuvent être plus sereins avant d’accueillir Fos ce vendredi et ont peut être trouvé dans ce match des ressources dont ils auront besoin par la suite (85-90).

Séquence émotion à René Tys où Reims recevait le CFBB. En effet, les rémois rendaient hommage à leur ancien président M. Marie qui a laissé son fauteuil en début de saison. Pour l’occasion, toutes les têtes historiques du RCB avaient revêtu un chapeau noir, si cher à son ancien président. Emu aux larmes, il a cependant pu apprécier la soirée pleinement puisque « son » équipe s’est imposée (73-66) et rentre dans le top10 avant, pourquoi pas, d’équilibrer le bilan ce week end à Blois.

Autre équipe qui pourra équilibrer son bilan lors du prochain match, GET Vosges. L’équipe va mieux et elle le fait savoir à chacune de ses dernières sorties. La victime du week end dernier ? Prissé. Encore un « gros morceau » pour le promu qui ne voit pas le fin de cette série d’ogres. S’ils ont failli tomber le leader la semaine dernières, cette fois, les bourguignons n’ont pas fait le poids. GET s’impose facilement avant de recevoir une nouvelle fois ce week end (87-64).

Longwy comptait lancer une dynamique après sa victoire à l’extérieur la semaine passée mais malheureusement pour les hommes de Mériguet, ils s’inclinent une nouvelle fois sur le fil face à St Chamond. Ce que regrettait l’entraineur des locaux la semaine dernière dans ces mêmes colonnes s’est donc produit à nouveau, ce manque de réussite et les « mais qui tremblent » au moment de conclure maintenant que mal est devenu récurrent... (79-81)

Le dernier match de la journée opposait Roche à Denek Bat. Les visiteurs comptaient sur ce match pour s’écarter un peu de la zone de relégation, les locaux pour revenir sur leur adversaire du soir. Dans un match pour le moins indécis, c’est finalement Denek Bat qui s’impose (83-87)