samedi 25 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 : Le point après 20 journées

N1 : Le point après 20 journées

vendredi 5 février 2010, par Vianney Pannet

Cela fait trois semaines que la première division fédérale a repris le chemin des parquets après la trêve hivernale. L’occasion pour nous de faire le point juste après la mi saison.

On ne peut pas commencer sans parler des performances réalisées par Denek. Les basques sont la belle surprise de la saison. En attestent leurs trois victoires en janvier, dont deux contre les co-leaders - Reims et Le Puy - qui plus est. Larry Blair, sans aucun doute le meilleur joueur de la division, n’y est pas pour rien dans cette série de victoires. 20 points pour 27 d’évaluation en moyenne pour lui lors des trois derniers matches. La conséquence directe de cette série : les hommes de Chris Singleton pointent à la 7e place, qualificative pour les Playoffs.

Du côté des leaders, le momentum semble être côté rémois. Reims, auteur d’un début de saison à l’image de celui de la saison précédente, en demi-teinte - pour le moins -, a équilibré son bilan à la huitième journée uniquement. Depuis ce match, les hommes de Laurent Gaudré affichent un bilan de 12 victoires pour une seule défaite, et ce, malgré la blessure de Marqus Ledoux qui a privé l’équipe d’un apport extra communautaire pendant 4 rencontres avant l’arrivée de Marc Axton.

Côté Le Puy, la progression est beaucoup moins chaotique. L’évolution du ratio victoires-défaites est totalement linéaire. Ces deux équipes possèdent deux victoires d’avance sur leurs plus proches poursuivants, Denain, Challans et St Quentin.

Parmi ce trio, le promu Denain, s’il a quelque peu baissé en régime après un départ canon, reste une belle surprise. L’ossature française de Challans est une belle confirmation de la saison 2008-2009, alors que St Quentin, relégué de Pro B l’an dernier confirme ses ambitions de remontée.

L’explosion en vol des dernières semaines est à mettre au compte d’Angers (BC). A la lutte pour la tête, un temps co-leader, les Angevins ont contracté une série de défaites des plus inquiétantes (encore 2 lors des 3 derniers matches) et compte maintenant 4 victoires de retard sur le trio de tête.

Dans la course aux Playoffs, les autres équipes bien placées sont Châlons - qui a profité des matches à Liévin et face au CFBB pour compter 2 victoires d’avance sur le dernier qualifiable -, Blois, St Etienne qui, comme on pouvait le prévoir, sera un sérieux outsider malgré l’imbroglio du début de saison et Boulogne.

Dans le bas du classement, la situation est quasiment sans espoir pour Longwy, avec seulement 3 victoires au compteur. Le maintien semble aussi compromis pour Cognac. Les deux autres relégables sont pour le moment Angers (St Léonard) et St Chamond, mais ces deux équipes ne comptent qu’une défaite de plus que Get Vosges et Liévin.

Notons pour finir que le classement reste relativement obscur à cause des matches en retard de Boulogne, St Etienne et St Quentin, et que tout cela ajoute aux joies du calendrier déjà surchargé dans ce championnat, qui, rappelons-le, devra jongler avec l’organisation d’une post-saison pour déterminer le deuxième promu en Pro B...