dimanche 23 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 - Face à face avec... Frédéric Meheut (Bordeaux)

N1 - Face à face avec... Frédéric Meheut (Bordeaux)

vendredi 14 janvier 2005, par Nicolas Bertrand

Au tour de Bordeaux d’être à l’honneur dans ce face à face. Et qui de mieux placé que le capitaine Frédéric Meheut pour nous parler de son club et du déplacement à Levallois...

Basket Info : Ce "face à face" sert d’abord à faire découvrir votre club, Bordeaux,promu en N1 cette année, que diriez-vous pour le présenter ?

Frédéric Meheut : Je pense que notre principale force est notre solidarité. Nous possédons un groupe solide, composé de très bons éléments, qui a été très peu modifié à l’intersaison ; cela nous a donc permis d’être rapidement opérationnel.

Basket Info : Selon vous, quels sont les principaux changements entre la N2 et la N1 ?

Frédéric Meheut : La poule de N1 est bien plus homogène que celle de N2.Le jeu est plus physique (et également plus correct), il y a plus d’adresse et chaque équipe a un potentiel intéressant. En résumé, à part Boulazac qui me semble un peu au-dessus du lot dans la durée, tout le monde peut battre tout le monde. Il faut donc être très concentré chaque week end pour éviter toute déconvenue.

Basket Info : Revenons un peu sur votre club. En cette période de début d’année et surtout à mi-parcours dans le championnat, vous comptez 9 victoires pour 8
défaites et une 7ème place, quel bilan en tirez-vous ? Et quelle est l’équipe qui vous a le plus marquée ?

Frédéric Meheut : Le bilan pour notre club me paraît plus que positif. L’équipe a réussi à maintenir un bon rythme de croisière, nous avons accroché quelques victoires importantes à l’extérieur et, de plus, je trouve que nous produisons un bon basket.
Maintenant loin de moi l’idée de penser que c’est fini, car la deuxième partie de championnat risque d’être plus compliquée : effectivement l’effet de surprise s’est un peu estompé au vu de nos résultats.
Incontestablement l’équipe qui m’a marqué est Boulazac ; ils ont un groupe très dense qui leur permet de maintenir une intensité soutenue tout au long de la rencontre.

Basket Info : Ce week-end, vous vous rendez à Levallois qui peine en ce moment(quatre défaites consécutives). Prenez vous cette baisse de forme comme un avantage car cela montre qu’ils sont batables ou plus un inconvénient car ils vont être contraint à la victoire ?

Frédéric Meheut : Il n’y a pas d’avantage à les rencontrer après une mauvaise série car leur position va les obliger à un résultat. Cependant nous allons tout faire pour que cette série continue !!!

Basket Info : Pensez-vous que le fait d’imposer deux joueurs de moins de 21 ans soit la solution pour développer la formation en France ?

Frédéric Meheut : A défaut de le résoudre, cela permet au moins de parler du problème de la formation en France. Je pense qu’un joueur de moins de 21 ans et un de moins de 23 ans pourrait être une solution…mais c’est un sujet délicat et je préfère donc laisser s’exprimer les gens compétents…