lundi 25 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 : Denain perd la tête

N1 : Denain perd la tête

jeudi 5 novembre 2009, par Vianney Pannet

Changement de leader lors de cette neuvième levée du championnat de France de Nationale 1. Le promu, Denain, injouable depuis le début de saison n’a pas résisté aux basques d’Urcuit. Compte rendu de la journée.

Un match facile ? On aurait pu le croire aux vues des débuts de saisons de chacune des deux équipes, mais ce qui fait la beauté du sport, c’est bien son incertitude. Le leader Denain, chez lui, avait toutes les armes en main pour battre, dans sa salle, la modeste équipe d’Urcuit. Seulement, les visiteurs ne l’ont pas vu de cet œil. La défense des nordistes, d’habitude imperméable n’a pas résisté aux coups de boutoirs de Blair et Vigliano, auteurs respectivement de 24 et 18 points. Au final, les basques s’imposent (76-83) et Denain quitte potentiellement le podium si l’on prend en compte les matches en retard de Challans et Angers.

Le Puy, autre leader de la division n’avait pas la partie facile face à GET Vosges, favori en souffrance depuis le début de saison. Pourtant, les pensionnaires de la Loire n’ont pas faibli et ont précipité un bilan positif pour leurs hôtes du soir (75-84). Plombés par l’adresse famélique de Matanga, auteur d’un exécrable 1/14 au shoot, les Vosgiens n’ont pas résisté à la main chaude de Guillarme, auteur de 28 points à 11/16 aux shoots, le tout agrémenté de 13 rebonds...

Blois n’y arrive décidément pas. Après avoir équilibré leur bilan la semaine dernière, la rechute n’a pas tardé. Une défaite à domicile (68-70), chose impensable les années précédentes, qui plus est face au promu d’Angers St Léonard complique fortement la tâche du capitaine Blot et de ses coéquipiers.

Longwy, malgré le retour du héros maison Christopher Marsh, auteur d’un match solide (20 pts, 3/5 à longue distance pour 22 d’évaluation), n’a rien pu faire face à Challans (84-75), décidément intraitable dans sa salle. Les Vendéens ne comptent toujours qu’une défaite au compteur et sont à portée de tir du Puy en cas de victoire face à St Etienne lors du match en retard.

Il en va de même pour l’Angers BC, vainqueur difficile de Cognac (79-71), mais qui confirme son bilan. La défaite est encourageante pour Cognac, un niveau de jeu à confirmer lors des matches suivants afin de sauver sa place dans l’antichambre du basket professionnel.

L’équipe en forme du moment, c’est Châlons. Vainqueurs du leader alors invaincu après un début de saison indigne des espérances du club, les Marnais viennent d’enchainer leur quatrième victoire de rang en se reposant sur un Kennedy des grands soirs (30pts) face à St Quentin (91-83).

L’autre équipe marnaise, Reims, a dominé St Chamond dans sa salle (63-66) grâce à un Bestron en forme depuis le début de saison (14pts, 13rbds). La doublette intérieure qu’il forme avec Jalce bonifie l’équipe. Les Champenois remontent à la sixième place mais vont devoir cravacher pour rattraper les leaders avec déjà 3 victoires de plus.

Dans les deux derniers matches, Liévin n’a pas fait de détail face au Centre Fédéral (94-73) et St Etienne n’a rien pu faire contre Boulogne (78-73), pas aidé par le retour de son Islandais, Gunarsson, auteur de 0/5 au shoot pour une évaluation de -4.