lundi 23 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 - 4eme journée : Poiters s’échappe, Salon et Feurs démarrent

N1 - 4eme journée : Poiters s’échappe, Salon et Feurs démarrent

mercredi 5 octobre 2005, par Nicolas Bertrand

Vous voulez tout savoir sur la quatrième journée de N1, vous êtes à la bonne adresse ! Cette journée voit Poitiers basculait seul en tête et aussi les premières victoires de Salon et Feurs.

La journée à la loupe

Cette quatrième journée a vu trois victoire à l’extérieur, Longwy à Golfe-Juan et plus surprenant, peut être, Poissy à Denek Bat Urcuit et Salon à Vanves.
1413 points ont été inscrits...ou encaissés, soit 88.3 points par équipe avec Saint-Chamond (54) et Bordeaux (99) comme extrêmes. L’écart moyen est de 7 longueurs avec un minium à 1 et un maximum à 26 ! Et enfin le score moyen de cette journée est de 81-76.


- Poitiers seul leader !

Poitiers accueillait Blois ce week-end. Et le promu qui se présentait à Lawson Body sans Julien Chardon a bien failli faire chuter l’équipe Poitevine. En effet, porté par le duo Nesmith-Coulibaly (46 points à eux deux !), les Blésois ont montré un bien meilleur visage que lors de leur dernier match contre Golfe-Juan. Mais c’est donc les Poitevins qui l’ont emporté (84-74) et qui restent donc invaincu.
Paradoxalement, c’est grâce à ce match en demi-teinte que Poitiers passe seul en tête puisque Limoges a connu sa première défaite dans le chaudron du Portel, 79-74. Les Nordistes remontaient à bloc, certainement à cause (ou plutôt grâce) à sa défaite contre le Centre Fédéral, ont réaliser un gros match avec notamment un Pierre-Joseph aussi adroit dans la raquette que derrière la ligne des 6m25 (9/14 dont 5/8 à trois points) et un Sénégal hargneux et tout autant efficace : 21 points (6/11), 6 passes, 6 rebonds et 4 interceptions. En revanche, côté Limogeaud, aucun joueur n’a dépassé les 20 points même si Bing a fait un bon match, 15 points (7/14) et 10 rebonds. Toujours est-il que le Limoges/Saint-Vallier du week-end prochain sera suivi d’un peu plus près... Mais n’oublions pas Le Portel qui réalise une très bonne opération en empochant un troisième succès qui les positionne à la deuxième place.
Saint-Vallier qui se déplacera donc à Beaublanc pour son prochain match, était opposé au Centre Fédéral. Et il n’en a pas beaucoup manqué pour que les Drômois subissent le même sort que le CSP. Malgré le retour de Sébastien Montagne, les locaux ont eu du mal à maitriser les jeunes loups de l’INSEP, Diot et M’Baye en tête, inscrivant respectivement 23 points (7/13) et 12 points (8/12). Cependant, l’expérience et aussi les rebonds arrachés en fin de match par Atinkpahoun ont permi à Saint-Vallier de remporter une troisème victoire sur le score de 85-83.

JPEG - 19 ko
Owona a dominé sous les panneaux Gersois


Une quatrième équipe compte aussi trois victoires, il s’agit de Bordeaux ! Les Girondins un peu oublié en ce début de saison, ont battu Valence 99-87. Pourtant, à la pause, les Gersois menaient de quatre petits points (53-49) mais l’absence à l’intérieur de Xavier Pasut (blessé) a été préjudiciable aux visiteurs. En effet, en seconde mi-temps, les Bordelais ont resserré leur défense (34 points enccaissés) et ils s’insistaient sur leurs intérieurs (49 points à 80% pour le trio Brocheray-Stephens-Owona) pour alimenter la marque, même si les ailiers M’Boup (16 points à 7/8) et Preira (16 points à 6/9) n’ont pas été réduit à défendre. Leuly, Salles et Seailles (58 points à eux trois avec notamment un 53% à trois points) ne peuvent que constater la défaite, la deuxième de la saison.

- Les poursuivants

Derrière ces cinq équipes, on retrouve sept équipes à deux victoires pour autant de défaites, parmi elles, on trouve Longwy et Poissy qui ont gagné respectivement à Golfe-Juan et Denek Bat Urcuit. Le promu sudiste a donc connu une deuxième défaite à domicile après celle concédée face à Challans. Cette fois, il a fallu une prolongation pour que les visiteurs sur un panier de Tadic à moins de 3s du buzzer fassent la différence, 83-84. La deception fut grande pour le public qui avait vu les siens revenir à un point (40-41) avant la pause, après être mené de 13 points (19-32) puis virer en tête à l’entame du dernier quart-temps (60-53). Mais Tadic et Minet très adroit (14/26 à eux deux) ont remis les visiteurs sur les bons rails pour arracher la prolongation.
Poissy a du batailler à Denek Bat Urcuit pour obtenir sa deuxième victoire sur le score de 89-90 mais après avoir mené tout le long du match. Les Basques ont eu du mal à contenir les attaques visiteuses notamment celle de l’US Derek Durham, irrésistible samedi soir : 30 points à 11/19 aux shoots et 7/8 aux lancers. Bonne opération donc pour le promu qui empêche les Basques de confirmer leur succès à Longwy.
Autre équipe à avoir deux victoires et à avoir gagner ce week-end, Liévin qui recevait Saint-Chamond et qui n’en a fait qu’une bouchée puisque le score final est de 80-54. Pourtant, les Couramiauds ont fait bonne impression pendant la première période qu’ils remportent 39-31. Mais une terrible absence au retour des vestiaires sanctionnée par un 23-2 (!) ruinent leurs espoirs de victoires en terre nordistes. Malheureusement, en fin de match, les arbitres ont du sifflé deux disqualifiantes contre Thomas Lavanchy (SCB) et Michel Jean-Baptiste Adolphe (USAL) et une anisportive envers Eddy Morand suite entre une altercation entre les trois joueurs. Saint-Chamond compte une seule victoire (face au Centre Fédéral) mais vient d’enchaîner un deuxième déplacement après celui de Limoges.

- Première pour Feurs et Salon...ouf !

JPEG - 28.1 ko
Salon est lancé ?

Si Challans compte également un bilan équilibré (deux victoire et deux défaites), on retiendra ou les Foréziens retiendront plus la première victoire de leur équipe que la deuxième défaite des Vendéens ! En effet, Feurs a gagné son premier match après trois premières journées marquées notamment par les blessures de Bijelovic (rétabli depuis deux matchs) puis de Tillon qui devrait retrouvé le parquet cette semaine. Cependant, tout n’a pas été parfait, loin de là, d’ailleurs, les deux équipes n’ont pas réalisé un grand match mais les points distibuées comptent et peut être double pour le mental des Enfants du Forez. Challans, en revanche, concède sa deuxième défaite de suite.


Les supporters de Salon peuvent également pousser un ouf de soulagement après la première victoire des siens à Vanves. Les dirigeants Salonnais ont choisi de renforcer leur équipe, après le début du championnat, avec l’arrivée de l’Américain Dameon Sansom, il semble que ce choix paie. Il termine ce match meilleur marqueur avec 29 points et un sans faute aux lancers francs (12/12), il devra, cependant, choisir ces shoots (11 tentatives ratées !). En face, Madengue (17 points à 7/9) et Carliste (15 points à 5/13) n’ont pu rivaliser.


Les fiches

Les joueurs signalés par une étoile (*) ont moins de 21 ans. Les chiffres entre parenthèse sont dans l’odre l’adresse à deux points, celle à trois points et celle aux lancers francs, d’après les statistiques présente sur le site de la Fédération.

Poitiers 84-74 Blois

Evolution du score : 22-15 ; 45-38 ; 66-56 ; 84-74.
Arbitres : M. Pierre et Mme Asselin - 1700 spectateurs environ.

— > Marqueurs :

- Poitiers : Gomez 9 (3/5, 0/2, 3/6), Thinon* 3 (0/0, 1/2, 0/0), Maynier 15 (3/3, 2/2, 3/4), Rosnet* 5 (1/3, 1/4, 0/0), Costentin (0/0, 0/1, 0/0), Michalski 4 (1/3, 0/3, 2/2), Wallace 22 (8/19, 0/0, 6/6), Guillard 13 (5/11, 0/1, 3/4), lpouck* 6 (3/5, 0/1, 0/2), Devehat 7 (2/5, 0/0, 3/3).
20 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 30/64 aux shoots dont 4/16 à trois points, 20/27 aux lancers francs.

- Blois : Razafindrabe 5 (2/6, 0/3, 1/2), Bonneau (0/1, 0/3, 0/0), Nesmith 30 (12/16, 1/2, 3/5), Gauduin 2 (1/3, 0/1, 0/0), Mercier (0/1, 0/0, 0/0), Delblond*, Pipereau 13 (3/4, 2/4, 1/1), Coulibaly 16 (7/11, 0/0, 2/5), Pezet 6 (2/5, 0/0, 2/2), Lhuillier* 2 (1/1, 0/0, 0/0).
25 fautes, un joueur sorti pour disqualifiante : Razafindrabe. 31/61 aux shoots dont 3/13 à trois points, 9/15 aux lancers francs.

— > Réactions :

Grégory Thiélin (entraîneur de Poitiers) : « Les joueurs ont été très suffisants dans la manière d’aborder ce match cette semaine, et ça ne pouvait pas être mieux ce soir. Ils n’avaient pas trop envie de se bouger les fesses. On n’a pas été beau du tout. Pour moi cette victoire a un goût de défaite. Gilles Versier nous a donné une leçon de coaching en utilisant toutes les défenses possibles. On s’en est sorti que par les individualités. Par contre on a beaucoup manqué de collectif, et je sens arriver un défait si on reste dans cet état là. Je veux retrouver rapidemet les combattants que j’ai vu la semaine dernière. »

- Guillaume Costentin (ailier de Poitiers) : « On s’en sort bien. Ce soir, on ne retiendra que la victoire. Mais on va éviter que cela se reproduise d’autres fois. Par contre cette année, toute les équipes voudront nous faire tomber chez nous. »

- Gilles Versier (entraîneur de Blois) : « Il y a eu de bonnes choses, c’est positif pour la suite. On s’est surtout appliquer à bloquer Monsieur Maynier, qui est le plus dangereux. Il shoot, il passe, il peut tout faire. On n’y est pas si mal parvenu. C’est vrai que l’on ne joue pas dans le même championnat, mais sur la gestion de deux ou trois ballons, on peut les faire douter. »

- David Pipereau (intérieur de Blois) : « Je regrette un peu, c’est sur, car je suis persuadé que Poitiers était prenable ce soir. J’ai trouvé cette équipe sereine chez elle. Ce que je retiens, c’est que l’on est loin de démériter. Il faut vraiment que l’on tire les enseignements de cette rencontre. C’est une bonne défaite si on peut dire ça de cette manière. Les attitudes ont été très bonnes, défensivement surtout. A 72-69, si on ne fait pas de bétises, on les fait douter. Mais on fait des erreurs, notamment on ne s’habitue pas encore cet arbitrage. Mais cela reste positif pour la suite. »

source : www.poitiers-basket-86.fr - La Nouvelle République

Le Portel 79-74 Limoges

Evolution du score : 21-19 ; 37-38 ; 57-58 ; 79-74.
Arbitres : MM. Adam et Simeon.

— > Marqueurs :

- Le Portel : Senegal 21 (4/6, 2/5, 7/12), Szaszczak 7 (3/7, 0/1, 1/2), Pierre-Joseph 23 (4/6, 5/8, 0/0), Toto N’Kote 4 (2/4, 0/1, 0/0), Mazarin 4 (2/4, 0/0, 0/0), Taylor 9 (4/9, 0/0, 1/4), Busseuil 9 (3/3, 1/2, 0/0), Outtier 2 (1/1, 0/0, 0/0), A. Mortier*, M. Mortier*.
23 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 31/57 aux shoots dont 8/17 à trois points, 9/18 aux lancers francs.

- Limoges : Lazare 7 (2/4, 1/1, 0/0), Thevenon 12 (4/7, 0/4, 4/4), Sarre*, Delhorbe 12 (2/3, 2/8, 2/2), Wampfler 6 (2/4, 0/0, 2/2), Benchimol 6 (3/4, 0/0, 0/1), Daniel*, Bing 15 (7/13, 0/1, 1/3), Storozynski 8 (1/3, 1/1, 3/4), Sylla 8 (3/6, 0/0, 2/2).
23 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 28/59 aux shoots dont 4/15 à trois points, 14/18 aux lancers francs.

— > Réactions :

- Arnaud Ricoux (entraîneur du Portel) : « On est devant une grande partie du match. On met 80 points à la meilleure défense du championnat et il y a du suspense pendant 40 minutes. Ca s’est joué sur pas grand-chose. C’est vraiment une très belle victoire. Il n’y a rien d’autre à dire. On a souffert à l’intérieur mais le salaire de leur ricain doit être équivalent à celui de nos quatre intérieurs ! On a su limiter la casse, adapter des tactiques pour compenser. En plus il y a une osmose entre l’équipe et le public, il faut profiter de ces moments là. Maintenant on attaque un mois d’octobre très chargé. Il faut continuer sur notre lancée pour pourquoi pas penser à autre chose qu’à ces 17 victoires nécessaires au maintien. »

- Aude Pierre-Joseph (ailier du Portel) : « C’est une très belle victoire d’équipe. Quand on est à moins 7 et qu’il reste 7 minutes à jouer, on a su trouver les ressources pour revenir à la différence de l’année dernière où on avait tendance à s’énerver. Cette victoire nous relance après notre boulette au Centre Fédéral. »

- Guillaume Szaszczak (ailier du Portel) : « Après notre défaite à l’INSEP, on s’est dit qu’il fallait taper le prochain. C’est Limoges qui s’est présenté. Pour moi, c’est une équipe comme les autres. On savait qu’ils étaient prenables. On en a eu la preuve ce soir. L’ambiance était extra. J’ai connu des publics chauds à Saint Quentin et à Gravelines, mais le fait que les gens soient vraiment proche du terrain te pousse encore plus. Ca nous a vraiment aidé sur la fin. Maintenant il faut se concentrer sur le prochain match et essayer de faire quelque chose à Saint-Chamond. »

- Hugues Occansey (entraîneur de Limoges) : « On a donné le match au Portel. On vient de gâcher deux mois de travail pour donner la victoire aux Portelois. Cet été, on a axé notre recrutement sur des joueurs sensés être capable de gérer la pression. Ce soir aucun des cinq joueurs présents sur le parquet n’a su gérer ça. »

source : www.essm-leportel.com

Saint-Vallier 85-83 Centre Fédéral

JPEG - 44.5 ko
Mrs Collin et Girodo, arbitres de la rencontre
(source : www.basket-svbd.com)

Evolution du score : 17-21 ; 32-34 ; 60-58 ; 85-83.
Arbitres : MM. Collin et Girodo.

— > Marqueurs :

- Saint-Vallier : Thomas 11 (3/7, 0/2, 5/9), Lemort*, Sulpice 18 (5/10, 2/4, 2/7), Wright 21 (6/10, 2/8, 3/6), Montagne 3 (0/0, 1/1, 0/0) , Gilles*, Leburgue 9 (4/5, 0/2, 1/2), Leuly 11 (4/6, 0/0, 3/4), Atinkpahoun 12 (5/9, 0/0, 2/3), Traoré (0/4, 0/0, 0/0).
22 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Traoré. 32/68 aux shoots dont 5/17 à trois points, 16/31 aux lancers francs.

- Centre Fédéral : Diot* 23 (3/5, 4/8, 5/5), Romain* 4 (0/0, 1/2, 1/2), M’Baye* 17 (7/9, 1/3, 0/0), Wilson* 12 (2/3, 2/4, 2/2), Begarin* 4 (1/5, 0/1, 2/5), Jackson* 7 (2/2, 1/3, 0/0) , Ajinca* 3 (0/4, 1/1, 0/0), Vaty* 13 (4/7, 0/0, 5/9), Casseus*, Louves*.
31 fautes, deux joueurs sortis pour cinq fautes : Vaty et M’Baye. 29/57 aux shoots dont 10/22 à trois points, 15/23 aux lancers francs.

— > Réaction :

- Jean-Claude Coste (entraîneur de Saint-Vallier) : « La qualité de jeu n’était pas au rendez-vous. Nous n’étions pas en place et nous avons manqué de rythme. Le match a failli nous glisser entre les doigts, à tel point que nous avons même envisagé la défaite. Heureusement Sulpice nous a porté tout le match. Il n’y a pas eu de va-et-vient entre l’individuel et le collectif. Il faut un ensemble de performances individuelles pour améliorer ce collectif. Il faut également prendre conscience que le championnat n’est pas un mini championnat avec Limoges et Poitiers, mais bien 17 adversaires forts et respectables. Le Centre Fédéral est une source de talent et les joueurs font preuve de beaucoup de hargne. Heureusement, les rebonds offensifs nous sauvent. Le Centre Fédéral est certainement un cru bien meilleur que les précédents et il a fait preuve de beaucoup de stabilité. »

source : www.basketfrance.com - Le Dauphiné Libéré

Bordeaux 99-87 Valence

Evolution du score : 28-29 ; 49-53 ; 77-70 ; 99-87.
Arbitres : MM. Henry et Bremaud.

— > Marqueurs :

- Bordeaux : Lopenague (0/2, 0/1, 0/0), Méheut 7 (0/0, 1/3, 4/4), Delhomme* (0/0, 0/3, 0/0), Diop-Tremoulet 11 (1/1, 3/6, 0/0), M’Boup 16 (5/5, 2/3, 0/0), Moukenga Doum*, Stephens 15 (6/7, 0/1, 3/4), Owona 11 (4/5, 0/0, 3/4), Brocheray 23 (9/11, 0/0, 5/6), Preira 16 (5/7, 1/2, 3/4).
16 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 37/57 aux shoots dont 7/19 à trois points, 18/21 aux lancers francs.

- Valence : Salles 21 (1/2, 5/10, 4/4), Seailles 15 (2/2, 3/5, 2/4), Salamon 8 (1/4, 2/6, 0/0), Firmin 5 (1/2, 1/3, 0/0), Zadro 2 (1/1, 0/0, 0/0), Chaleat* 2 (1/4, 0/1, 0/0), Caskill 8 (4/7, 0/0, 0/2), Leuly 22 (7/13, 2/4, 2/2), Lavocat* 4 (2/5, 0/0, 0/0).
24 fautes, trois joueurs sortis pour cinq fautes : Firmin, Leuly et Zadro. 33/69 aux shoots dont 13/29 à trois points, 8/12 aux lancers francs.

— > Réaction :


- Jean-Marie Pajot (entraîneur de Valence) : « Durant les deux premières périodes, il n’y a rien à dire si ce n’est que nous avons su offrir notre jeu offensif habituel, c’est-à-dire un jeu rapide, basé sur notre adresse. Cela a été suffisant pour mener au score même si déjà défensivement nous n’étions pas toujours aussi présents qu’il le fallait. [..] A l’évidence, il y a une contre-performance de notre défense. On ne s’est pas trouvés tous au même moment et donc on est sorti du contexte du jeu. Ce qui veut dire qu’on a manqué de cohésion. Il faut vite en tirer les conclusions, à savoir que l’on doit être plus forts sur le demi-terrain défensif. »

Golfe-Juan 83-84 Longwy

Evolution du score : 15-20 ; 40-41 ; 60-53 ; 83-84.
Arbitres : MM. El Faiz et Huglo.

— > Marqueurs :

- Longwy : Minet 17 (4/9, 1/5, 6/6), Ramphort 11 (3/5, 1/1, 2/10), Marquaire 11 (1/4, 2/4, 0/0), Lopes 13 (5/10, 1/1, 0/0), Delorme (0/0, 0/1, 0/0), Letard 7 (1/4, 1/2, 2/3), Bebing*, Morris 8 (4/7, 0/0, 0/0), Tadic 20 (8/11, 1/1, 1/6), Santoro*.
21 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Delorme. 33/65 aux shoots dont 7/15 à trois points, 11/25 aux lancers francs.

- Golfe-Juan : Sebag 10 (3/7, 0/2, 4/6), Barbitch 14 (3/7, 2/5, 2/6), Vebobe 9 (2/6, 1/1, 2/2), Lellouche 17 (5/10, 1/1, 4/6), Lopez (0/1, 0/2, 0/0), Deblangy* (0/0, 0/1, 0/0), Hervé*, Lebrun 14 (7/14, 0/2, 0/0), Bisseni 19 (6/16, 1/1, 4/8), Ducard* (0/1, 0/0, 0/0).
23 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Vebobe. 31/77 aux shoots dont 5/15 à trois points, 16/28 aux lancers francs.

Denek Bat Urcuit 89-90 Poissy

Evolution du score : 14-15 ; 30-36 ; 59-64 ; 89-90.
Arbitres : MM. Creton et Hamzaoui.

— > Marqueurs :

- Denek Bat Urcuit : Brochard 19 (1/3, 4/9, 5/6), Fall (0/1, 0/0, 0/0), Coco 12 (3/7, 2/6, 0/0), Penuisic 13 (6/6, 0/1, 1/4), Gayon 11 (1/5, 3/7, 0/0), Doro*, Lalanne* (0/1, 0/0, 0/0), Dillon 19 (9/12, 0/1, 1/3), Barouillet 15 (5/9, 0/1, 1/4), Tandia (0/4, 0/0, 0/0).
20 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 34/73 aux shoots dont 9/25 à trois points, 12/19 aux lancers francs.

- Poissy : Durham 30 (10/13, 1/6, 7/8), Martin-Peral* (0/0, 0/1, 0/0), Kreder*, Macalou (0/2, 0/1, 0/0), Bonneau 10 (2/5, 1/2, 3/4), Gotagny 15 (5/6, 1/1, 2/3), Saplana 18 (8/9, 0/0, 2/4), Mainemarre 5 (2/3, 0/1, 1/2), Diakite 7 (2/2, 0/0, 3/4), Ludon 5 (2/6, 0/0, 1/1).
19 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Ludon. 34/58 aux shoots dont 3/12 à trois points, 19/26 aux lancers francs.

Liévin 80-54 Saint-Chamond

Evolution du score : 17-19 ; 31-39 ; 56-39 ; 80-54.
Arbitres : MM. Angloma et Leroy.

— > Marqueurs :

- Liévin : Pichierri 7, Atamna 17, Dudouet 5, Jean-Baptiste 8, Lamothe 9 puis Houmadi*, Giraut 10, Morand 7, Belkessa* 3, Robinson 14.
13 fautes, deux joueurs sortis pour un disqualifiante : Morand (36eme) et Jean-Baptiste (36eme). 29/58 aux shoots dont 8/15 à trois points, 14/16 aux lancers francs.

- Saint-Chamond : Diallo 11, Lavanchy, Denave* 4, Coombs 17, Massenya 8 puis Karsenti, Patey 10, Merle 4, Oriol, Doron.
20 fautes, un joueur sorti pour un disqualifiante : Lavanchy (36eme). 20/59 aux shoots dont 6/22 à trois points, 8/11 aux lancers francs.

— > Réactions :

- Bertrand Van Butsèle (entraîneur de Liévin) : « Cela fait plusieurs fois que l’on ne démarre pas bien nos rencontres. Je n’ai rien dit d’extraordinaire aux joueurs à la mi-temps, simplement de jouer et de défendre plus haut. Ils l’ont fait en jouant avec coeur. Ensuite, nous avons eu la chance de revenir vite, de les empêcher de jouer rapidement et de creuser l’écart. Il s’agit de la victoire des joueurs. J’espère que ce match les aidera à prendre conscience de nos réelles possibilités. C’est vrai que les gars sont très appliqués à respecter les consignes, mais ils ont aussi des qualités individuelles qui peuvent nous permettre de faire la différence. »

- Philippe Courbon (entraîneur de Saint-Chamond) : « Après notre bonne première mi-temps on savait qu’il y aurait une très grosse réaction de Liévin et on ne voulait pas refaire les mêmes erreurs que le match précédent. Malgré tout, l’équipe a complètement déjoué au retour des vestiaires et on a permis à Liévin de reprendre confiance par nos pertes de balles et notre manque de scoring. On n’a pas su trouver de solutions offensives et on est complètement sorti du timing du collectif. Je suis déçu de la production collective et individuelle de l’équipe en seconde mi-temps car on n’est pas arrivé à enchaîner quand cela a été dur et on n’a pas été assez fort dans le combat ».

source : La Voix du Nord - Le Progrès de Lyon

Feurs 65-63 Challans

Evolution du score : 13-10 ; 28-21 ; 47-43 ; 65-63.
Arbitres : MM. Dubois et Seureau.

— > Marqueurs :

- Feurs : Giraud* 20 (2/2, 4/5, 4/4), Lupot 5 (1/6, 0/2, 3/4), Soeria (1/3, 2/5, 0/0), Dumoulin 4 (0/0, 0/0, 4/6), Bourrat*, Bijelovic 2 (1/2, 0/4, 0/0), Gourde 13 (4/7, 0/0, 5/9), Viviès 13 (5/7, 0/0, 3/4).
19 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Viviès. 20/43 aux shoots dont 6/16 à trois points, 19/27 aux lancers francs.

- Challans : Collet 4 (1/1, 0/1, 2/2) , Maleyran* 5 (2/3, 0/0, 1/4), Chantreau 11 (0/3, 3/7, 2/2), Geay* 5 (1/2, 1/2, 0/0), Judith* 9 (3/4, 1/5, 0/0), Petit, Smallwood 11 (2/5, 2/5, 1/1), Boutry 4 (1/5, 0/1, 2/2), Kancel 6 (1/4, 1/1, 1/2), Lesieu 8 (3/6, 0/0, 2/2).
25 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Kancel. 22/54 aux shoots dont 8/21 à trois points, 11/15 aux lancers francs.

Vanves 68-72 Salon

Evolution du score : 24-15 ; 40-36 ; 50-56 ; 68-72.
Arbitres : Mme Fizailne et M. Goguet.

— > Marqueurs :

- Vanves : Dupont 8 (2/3, 0/3, 4/6), Madengue 17 (5/7, 2/3, 1/1), Arteaga 7 (2/5, 1/2, 0/0), Periac 1 (0/0, 0/0, 1/2), Chauvet*, Carlisle 15 (5/12, 0/1, 5/8), Turkovic 10 (5/8, 0/1, 0/0), Ducloux 6 (2/5, 0/0, 2/2), Raymond 4 (2/5, 0/0, 0/0), Babin*.
18 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Dupont. 26/55 aux shoots dont 3/10 à trois points, 13/19 aux lancers francs.

- Salon : Pintenat 12 (3/4, 1/1, 3/3), Fergati 9 (3/6, 1/2, 0/0), Trabucco 6 (3/3, 0/0, 0/0), Michée 8 (4/5, 0/1 0/0), Mansar*, Mouchi*, Samson 29 (7/18, 1/3, 12/12), Montabord 4 (2/3, 0/0, 0/0), Marajo 4 (2/4, 0/1, 0/2).
23 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 27/51 aux shoots dont 3/8 à trois points, 15/17 aux lancers francs.


En bref...


La performance

JPEG - 23.2 ko
(Photo de Tuan Nguyen)

- Elle nous vient de l’US de Blois, Troy Nesmith qui termine à 36 en évaluation gràce notamment à 30 points avec un 13/18 aux shoots, 6 passes, 4 interception et 3 rebonds en 31 minutes !

La phrase

- Prononcée par Arnaud Ricoux, coach du Portel après la victoire des siens contre Limoges : « Il faut continuer sur notre lancée pour pourquoi pas penser à autre chose qu’à ces 17 victoires nécessaires au maintien. » C’est à dire ?

source des photos : www.poitiers-basket-86.fr - ngtuan.com