dimanche 22 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 - 27ème journée : résultats

N1 - 27ème journée : résultats

jeudi 15 avril 2004, par Nicolas Bertrand

On arrive lentement mais surement au bout de ce championnat et c’est peut être ce qui explique que tous les matchs se jouent à pas grand chose : l’écart moyen de cette journée est de 8 points !

Centre Fédéral - Nanterre (AP), 104-92 : Excellente performance pour le CF

On avait ce résultat avant les autres et pour cause il s’est déroulé le 10 mars. Et ce sont les jeunes pousses qui ont réussi à l’emporter. On parlerait bien d’exploit mais Nanterre était fortement diminué par les blessures, ils se sont présentés à 8 dont 3 ont joué l’intégralité du match !

En tout cas cette défaite "avancé" a relancé la course à l’accession en Pro B.

La fiche : Indisponible

Rodez - Denek Bat Urcuit, 75-95 : Rodez s’écroule une fois de plus…

Que pouvait-on attendre d’un match de mal-classés ? A priori pas du bon basket et on n’a pas été déçu, ce match n’a pas semblé opposé deux équipes de N1…

Attardons nous quand même sur des individualités, notamment Ross et Ragland qui firent un bon match.

Le premier confirme les bonnes performances dont il a été l’auteur : 27 pts (8/14 dont 5/8 à 3, 6/7 aux LF), 7rbds, 3 passes, 2 interceptions, 1 contre, 1 faute et 3 balles perdues en 26min.

Les stats du second sont pas mal non plus : 24pts (11/17 dont 0/3 à 3, 2/3 aux LF), 4rbds, 3 passes, 2 interceptions, 4 fautes, et 1 balle perdue en 30min.

La fiche : Indisponible

Poitiers - Levallois, 64-67 : Mauvaise opération pour Poitiers

Les Cépistes avec cette défaite font une très mauvaise opération, notamment avec les victoires de Feurs et du Portel. Ils sont actuellement 12ème et relégable. Quant à Levallois, ils finissent très bien la saison puisqu’ils enchaînent une 4ème victoire de suite ce qui leur permet d’avoir un bilan de 8 victoires sur les 10 derniers matchs !

La fiche :

- Spectateurs : 1000 environ
- Arbitres : MM. Gavard et Siméon.
- Evolution du score : 27-17, 40-29, 48-49, 67-64.

Poitiers : Maubayou 17, Wallace 13, Guillard 11, Hardy 4, Rosnet 3, Costentin 9, Lhomond 4, Devehat 3, Ibricic 0.
20 fautes, 22/55 aux shoots dont 5/19 à 3 points, 15/25 aux lancers francs, 41 rebonds (Guillard, 12), 4 interceptions (Hardy, 3), 14 passes décisives (Hardy, 4), 19 ballons perdus (Constentin, 6).

Levallois : Ouldyassia 21, Bonneau 11, Mougnol 7, Sylla 6, Hainje 4, Minet 11, Jalce 5, Bilon 2.
22 fautes dont 2 techniques (Bonneau et Richard), 22/60 aux shoots dont 3/11 à 3 points, 20/28 aux lancers francs, 34 rebonds (Ouldyassia, 11), 11 interceptions (Ouldyassia, 4), 9 passes décisives (Minet, 4), 9 ballons perdus (Ouldyassia, 3).

Le Portel - Longwy, 91-80 : Le Portel logiquement

Longwy même en forme depuis le début de l’année civil n’a pas pu l’emporter face à une formation qui voulait se faire pardonner sa dernier sorti à domicile perdu contre Levallois.
L’issue de cette rencontre fut longue à se dessiner, malgré l’effectif réduit de Longwy (7). Cette victoire permet au Portel de prendre un peu d’air sur la zone de relégation et cette défaite de Longwy avec une grande résistance peut faire naitre quelques regrets.

- Arbitres : MM Minos et Pierre
- Evolution du score : 21-17 ; 45-41 ; 68-61 ; 91-80

Le Portel : Defoe 16, Kindoki 8, Pierre-Joseph 26, Nkembe 3, Latioui 19, Dabney 14, Outtier 5.

Longwy : Lopez 10, Delorme 9, Broliron 13, Brooks 18, Rat 16, Tetainanuari 2, Maizeroi 12.

Boulazac - Saint-Chamond, 89-84 : Boulazac fait (enfin) chuter Saint-Chamond


Le public, le sixème homme !

8 victoires ! Voilà, la série de Saint-Chamond qui s’est arrêté à Boulazac. Bien évidemment les visiteurs n’ont pas voulu lâcher mais les Périgourdins après une fin alléchante a réussi à imiter Quimper, dernier vainqueur de Saint-Chamond. Du même coup, ils ont atteint la barres des 15 victoires qui permet d’assurer le maintient. Saint-Chamond malgré cette défaite pointe à une belle 5ème place.

La fiche :

- Spectateurs : 2000 environ
- Arbitres : MM.Serres et Joly
- Evolution du score : 20-14 ; 42-38 ; 67-58 ; 89-84

Boulazac : Vasic 20, Cilly 17, Bertorelle 11, Condéranne 9, Séké 8, Lavis 7, Sagot 7, Wagner 7, Ratkovic 3, Leburgue.
29 fautes, 29/58 aux shoots dont 6/8 à 3 points, 25/38 aux lancers francs.

Saint- Chamond : Sears 19, Boivin 14, Jackson 14, Dia 13, Patey 10, Guedegbe 8, Merle 5, Fergati 1.

32 fautes, 30/71 aux shoots dont 4/15 à 3 points, 20/33 aux lancers francs.

Autun - Valence, 93-97 : Valence à l’affût

Valence n’a plus grand-chose à gagner si ce n’est une éventuelle troisième place pour le « prestige », en revanche, Autun n’a toujours pas assuré son maintien. Et c’est donc dans ce climat que le quatrième est venu gagner chez un adverse en plein doute (4 défaites sur les 5 derniers matchs). Autun réalise une très mauvaise opération puisqu’ils restent bloqué à 14 victoires alors que Feurs et Le Portel ont gagné. Quant à Valence avec la défaite de Charleville tout reste possible pour le podium.

La fiche : Indisponible

Charleville - Quimper, 72-73 : Encore et toujours Quimper...


Quimper a pu une nouvelle fois compter sur un bon Ford.

Ça pourrait presque devenir lassant ! Et oui, Quimper a encore gagné, mais cette fois l’adversaire était le troisième et un troisième qui lorgne (lognait ?) la deuxième place pour l’accession en Pro B. Ce qui accentue encore la performance des Bretons qui n’ont finalement plus rien à gagner mais qui ne fosse en aucun le championnat alors encore chapeau !
Charleville aussi fait une très bonne saison même si l’accession ne sera vraisemblablement pas au rendez vous, finir 3ème pour une première année en N1, c’est quand même un bonne « perf’ ».

La Fiche :

- Arbitres :MM Neige et Adousso
- Evolution du score : 16-18 ; 38-33 ; 50-45 ; 72-73.

Charleville : Davidson 15, Thioule 22, Amet 8, Fournier 8, Urie 6, Capy 9, Barakaou 4.

Quimper : Monschau 6, Claude 4, Granotier 5, Strunc 4, Liatsos 8, Ford 28, Hérard 17.

Gros plan sur…

Feurs - Saint-Vallier, 76-68 : Finalement logique respectée

Une salle pleine et bruyante, une ambiance énorme jusqu’à voir apparaitre une "ola" encercler la halle du Rozier, la rencontre entre Feurs et Saint-Vallier s’annonçait on ne peut plus prometteuse tant sur le terrain que dans les tribunes (250 supporters Saint-Vallierois ayant effectué le déplacement). Et pourtant, le score tarde à s’emballer seuls quelques lancers de part et d’autre le fait évoluer, 2-2. Enfin, grâce aux shooteurs Foréziens, notamment un certain Bijelovic et pour les visiteurs Sulpice et Thomas, les points commencent à s’enchainer, 11-8. En revanche, Wright a du tout bonement regagner le banc pour une deuxième fautes offensives de suite, tout comme Boire, il sortira au cours du second quart temps. Il faut dire que la très bonne défense (toujours à la limite) de Preira a quelque peu frustré l’US visiteur.

Les Foréziens profitant d’un jeu un peu trop stéréotypé de son adversaire pour récupérer quelques ballons et comme en attaque ils imposent des actions très limpides conclus par Bilojevic ou Gourde, l’écart enfle, 38-24. Mais peut être surpris d’une telle avance et aussi d’une petite réactions d’orgueil de Saint-Vallier, l’écart ne sera "que" de 7 longueurs à la mi-temps : 40-33.

Le troisième quart temps ne changera finalement pas la donne, à l’image d’un Wright qui loupe un de ces dunk rageur, sale soirée...enfin pas temps que ça puisqu’il reussit quand même à répondre à Monpounga et à Bijelovic qui reussi son quatrième tir longue distance en autant de tentative ! Mais ce fut que repousser l’inévitable, et on assiste bien à une confirmation de Feurs et non un sursaut voir un réveil des locaux : 66-52.
Le dernier acte laisse pourtant une lueur d’espoir aux Saint-Vallierois lorsque Wright reussit un "2 and 1", puis Martin un 2 points avec un lancer (qui ne transformera pas)juste au moment où Feurs n’avait inscrit que 2 points en 7 min !

Mais la "mitrallette mitraille encore" ! C’est Bijelovic qui assomme les Drômois avec un septième 3 points (sur 8) ! C’est fait, le chrono affiche 72-67 pour 33 secondes : Feurs va l’emporter. Mais de combien ? Et cette question est importante puisque si Feurs reussi à gagner d’au moins 7 points, il prenne l’avantage au goal average particulier.
Et le pire scénario pour Saint-Vallier, va avoir lieu. Balle pour les Drômois, Thomas subit une faute, chrono arrêté, il reussit un lancer sur deux. Sur l’offensive suivante, Feurs reussi à inscrire 2 points supplémentaires, 74-68, -6 !! Et Saint-Vallier perdra même la possession sur l’action suivante. Il reste alors 10 secondes et des poussières. Temps mort demandé par le coach Drômois, Boire monte la balle sur la remise en jeu sous les panneaux adverse passe toute la défense très attentiste et passive, loupe les deux points mais un joueur Forézien, Bijelovic, (encore lui !?) a suvit et tranquillement porte l’avantage à +8, le dernier shoot désespéré de Sulpice n’y changera rien.

Tout comme Poitiers, Feurs gagne à domicile contre Saint-Vallier et prend même l’avantage au goal average.

La fiche :

- Arbitres : MM. Dubois et Hamzaoui
- Evolution du score : 18-14 ; 40-33 ; 66-52 ; 76-68.

Feurs : Reymond 4, Bijelovic 27, Grégoire 7, Cortey 6, Gourde 10, Dumoulin 0, Boire 6, Preira 6, Monpounga 10.

22 fautes, 29/55 aux shoots dont 8/14 à 3 points, 10/22 aux lancers francs, 36 rebonds (Monpounga, 11), 7 interceptions (Boire, 4), 1 contre, 20 passes décisives (Boire, 5), 21 ballons perdus (Bijelovic, 4).

Saint-Vallier : Geourjon 2, Cohen 5, Wright 17, Martin 6, Sulpice 9, Thomas 16, Touré 9, Gely 4, Micoulet, Ozcelik.
24 fautes, 26/64 aux shoots dont 3/17 à 3 points, 13/21 aux lancers francs, 35 rebonds (Martin et Touré, 7 chacun), 6 interceptions (Wright, 2), 1 contre, 14 passes décisives (Thomas, 4), 15 ballons perdues (Wright, 5).

MVP du match :

Bilejovic avec son incroyable 7/8 à 3 points et son dernier panier ! Et aussi un 3/6 à 2 points, 2 rebonds, 2 passes, 1 interception, 4 fautes, 4 balles perdues en 29 minutes.