vendredi 28 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > N1 - 13eme journée : L’invicibilité Poitevine tombe à Saint-Vallier (...)

N1 - 13eme journée : L’invicibilité Poitevine tombe à Saint-Vallier !

jeudi 1er décembre 2005, par Nicolas Bertrand

Revenons sur cette 13eme journée qui a vu en autre la première défaite de Poitiers....

La journée à la loupe

Cette treizième journée a vu deux victoires à l’extérieur,
Longwy contre le Centre Fédéral et Denek Bat Urcuit à Vanves.
1434 points ont été inscrits...ou encaissés, soit 79.6 points par équipe avec Feurs (65) et Salon (98) comme extrêmes. L’écart moyen est de 11 longueurs avec un minium à 1 et un maximum à 28 ! Et enfin le score moyen de cette journée est de 83-76.


Analyse de la journée

On dit que le chiffre 13 porte malheur ou en tout cas malchanche, les Poitevins sont en droit de le penser après leur première défaite lors de cette...treizième journée ! D’autant plus que Wallace a raté à quelques secondes du buzzer le lancer franc qui aurait amené les siens en prolongation... Mais attention, Saint-Vallier avait à coeur de battre le leader Poitiers et surtout rester en haut du classement après deux défaites consécutives. Et c’est certainement Rasheed Wright qui a le mieux incarné cette état d’esprit : 20 points avec un 4/5 à trois points en seulement 19 minutes ! Il a "peu" joué comme son compatriote Mike Wallace (25 minutes) puisqu’ils ont très vite écopé de nombreuses fautes.
Cette première défaite Poitevine a forcément profiter à certains poursuivants comme Limoges qui avait perdu le week-end dernier mais qui a réussi non sans mal à s’imposer dans sa salle face à Blois. Il faut dire que le CSP enchaîne les pépins physiques, privé de Erroyl Bing (orteil) et Camille Delhorbe (péritonite) puis d’Aymeric Benchimol (rotule), c’est Marin Prskalo, venu en renforcer le secteur intérieur qui n’a pu disputer les deux derniers matchs ! Un pivot finlandais est d’ailleur à l’essai du côté de Beaublanc, il s’agit de Ville Kaunisto. Cependant, les Blésois ne sont pas épargnés puisque c’est Souleymane Couliblay (entorse à la cheville) et aussi Romain Lhuiller (genou) qui sont hors jeu... C’est donc Limoges qui est resté maître à domicile avec difficulté en témoigne le score à 50 secondes du buzzer : 82-81, mais un 6-0 infligé par les joueurs d’Hugues Occansey fit l’ultime différence. A noter la bonne performance du pivot slovène, Matej Cresnik qui pour son premier match a parfaitement suppléer Coulibaly : 24 points à 6/7 à deux points, 4/5 à trois points et 3/4 aux lancers.
Autre équipe qui a repris un point au leader, c’est Bordeaux qui a parfaitement maîtriser Golfe-Juan sur un score sans appel de 94-72 qui reflète qu’à moitié la physionomie du match puisque cette écart s’est essentiellement dessiné dans le dernier quart remporté 30-10 par les Girondins. La statistique de ce match est le chiffre 6 qui représente le nombre de joueurs Bordelais ayant dépassé les 12 points !
Denek Bat Urcuit continue sa série de victoire à l’extérieur, en effet, ce week end, les Basques ont remporté leur sixième succès lors de leur déplacement à Vanves qui ne gagne plus : leur dernier succès remonte au 22 octobre et la réception de Saint-Chamond ! Les 19 points (4/8 à deux plus 8/12 aux lancers) n’ont pas suffit face aux 22, 17 et 16 points de Gayon, Coco et Dillon.
Le Portel est resté invaincu à domicile en accueillant Feurs qui après une série de cinq victoires consécutives s’essoufle avec cette troisième défaite de suite ! Ce succès s’est en grande partie construit juste avant la pause puisque les Portelois ont infligé à leurs visiteurs un 16-0 sous l’impulsion d’un Aude Pierre-Joseph de folie qui inscrit pas moins de 13 points. Il terminera d’ailleurs meilleur marqueur avec 24 unités devant (pour son équipe) Willy Sénégal qui finira le match à 20 points, 6 rebonds et aussi 6 interceptions. Pour Feurs, seul Olivier Viviès dépassera la douzaine de points avec 21 unités assortis de 9 rebonds.
La seconde équipe Nordiste du championnat a passé une soirée beaucoup moins joyeuse en perdant 98-70 à Salon.
Les Sudistes enregistrent leur troisème victoire consécutive à domicile alors que Liévin ne s’en sort pas avec une septième défaite sur les neuf derniers matchs ! En revanche, Saint-Chamond confirme sa victoire chez le voisin Feurs, en s’imposant face à Challans grâce notamment à 17 points de David Denave, de même, pour Valence qui après avoir gagner son dernier match à domicile, domine, toujours dans sa salle, l’équipe de Poissy avec 12 points et surtout 19 rebonds d’Ian Caskill. Ces quatres équipes, Liévin, Saint-Chamond, Valence plus Vanves occupent avec quatres victoires et neuf défaites la 13eme place, synonyme de barrage.
Le dernier match opposait le Centre Fédéral à Longwy et la logique a été respecté avec la victoire des Lorrains. A noter, la nouvelle bonne performance du jeune (pas encore 17 ans !) Antoine Diot qui termine avec 24 points à 9/16 aux shoots, 2 passes, 2 rebonds, 2 interceptions et même 1 contre !


Les fiches

Les joueurs signalés par une étoile (*) ont moins de 21 ans. Les chiffres entre parenthèse sont dans l’odre l’adresse à deux points, celle à trois points et celle aux lancers francs, d’après les statistiques présentes sur le site de la Fédération.

Saint-Vallier 70-69 Poitiers

Evolution du score : 19-20 ; 36-37 ; 55-49 ; 70-69.
Arbitres : MM. Gros et Adousso.

— > Marqueurs :

- Saint-Vallier : Thomas 17 (2/5, 3/5, 4/8), Lemort*, Sulpice 1 (0/3, 0/0, 1/3), Wright 20 (3/6, 4/5, 2/3), Montagne 5 (1/2, 1/4, 0/0), Gilles*, Leburgue, Atinkpahoun 5 (1/2, 1/1, 0/0), Traoré 13 (6/11, 0/0, 1/2), Leuly 9 (4/6, 0/0, 1/2).
24 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 26/50 aux shoots dont 9/15 à trois points, 9/18 aux lancers francs.

- Poitiers : Gomez 11 (2/4, 1/3, 4/4), Thinon* 8 (0/0, 2/4, 2/2), Maynier 11 (1/4, 1/5, 6/6), Rosnet*, Costentin 2 (1/1, 0/1, 0/0), Michalski 6 (1/5, 0/1, 4/4), Wallace 12 (4/12, 0/0, 4/5), Guillard 11 (4/6, 0/1, 3/3), Devéhat 6 (2/3, 0/0, 2/2), lpouck* 2 (1/10, 0/0, 0/0).
17 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 20/60 aux shoots dont 4/15 à trois points, 25/26 aux lancers francs.

— > Réaction :

Jean-Claude Coste (entraîneur de Saint-Vallier) : « Hormis les cinq premières minutes et deux minutes dans le dernier quart-temps, les gars ont démontré un comportement de sacrifices, sans calcul, mais dans l’unique souci d’oeuvrer dans le sens du collectif.
Dans ce match engagé et très athlétique, nous avons annihilé les points forts adverses. Notre intensité défensive, basée sur la cohésion et l’abnégation, a diminué l’importance des cadres et du banc adverses. Le notre a inscrit la moité des points[...]. Hélas, nous sommes retombés durant quelques instants dans des défauts presque habituels, en premier les pertes de balles. Poitiers inscrit 20 points sur nos balles perdues, dont 9 dans le dernier quart-temps qui nous ont plongés dans la fébrilité et qui aurait pu nous coûter très cher. [..] C’était notre dernière chance pour nous maintenir dans le premier tiers de la division. Un rendez-vous primordial bien négocié et rassurant sur le potentiel du groupe qu’il faut confirmer et consolider.
 »

Grégory Thiélin (entraîneur de Poitiers) : « On est tombé sur une équipe qui a mis beaucoup de cœur à l’ouvrage dans une salle hostile et déchaînée. On n’a pas su mettre en place un jeu de passe, faire bouger le ballon. On s’est évertué à aller défier physiquement une équipe qu’il fallait contourner. En tout cas, les joueurs n’ont pas triché. Ils ont tout donné pour tenter de remporter un treizième succès. Il n’y a rien à leur reprocher de ce côté-là. À défaut d’être talentueux, on n’a jamais lâché l’affaire. [...] À l’image de Michel [Ipouck] ou de Mike [Wallace], on a trop forcé les prises de responsabilités individuelles. Notre jeu est un peu parti en fumée depuis Le Portel. Il va falloir se retrouver et sortir un gros match face à une excellente équipe de Bordeaux. La plus impressionnante du championnat actuellement.
Ce n’est pas dramatique. Cette défaite est juste un peu gênante. Nous avons laissé passer une belle occasion d’écarter définitivement Saint-Vallier de la course à la montée.
 »

source des réactions : Le Dauphiné Libéré - www.poitiers-basket-86.fr

Limoges 88-81 Blois

Evolution du score : 18-22 ; 39-41 ; 65-64 ; 88-81.
Arbitres : MM. Cluzel et Melle Fizailne.

— > Marqueurs :

- Limoges : Lazare 14 (0/0, 2/5, 8/8), Thevenon 23 (5/9, 3/5, 4/5), Tonella 2 (1/3, 0/0, 0/0), Sarre* 3 (0/1, 1/1, 0/0), Delhorbe 4 (0/0, 1/3, 1/1), Wampfler 6 (2/3, 0/1, 2/2), Daniel*, Storozynski 17 (5/12, 1/4, 4/6), Sylla 19 (9/10, 0/0, 1/3).
15 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 30/57 aux shoots dont 8/19 à trois points, 20/25 aux lancers francs.

- Blois : Razafindrabe 11 (2/3, 2/2, 1/1), Bonneau 7 (2/4, 1/4, 0/0), Lacout*, Nesmith 20 (7/12, 2/4, 0/0), Appel 3 (0/0, 1/2, 0/0), Deblond*, Pipereau 10 (2/5, 2/8, 0/0), Cresnik 24 (6/7, 3/4, 3/4), Pezet 4 (2/5, 0/0, 0/0).
23 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Cresnik. 33/62 aux shoots dont 11/24 à trois points, 4/5 aux lancers francs.

— > Réactions :

- Fred Forté (Président de Limoges) :
« Les Blésois ont fait un match exceptionnel. N’importe quelle autre équipe de N1, y compris celles que nous avons rencontrées la saison passée, aurait pris 15 ou 20 points ce soir. Rendez-vous compte : on a trois ou quatre mecs qui font un match super et on a bien failli perdre cette rencontre... A une minute de la fin, je les avais comme ça... Et après-coup, on ne fait pas les beaux ! »

- Gilles Versier (entraîneur de Blois ) : « Nous avons plusieurs fois recollé au score, c’est un signe de maturité. Tout le monde a fait son taf défensivement. Nous avons joué en équipe. Nous vivions avec des incertitudes, ces derniers temps. Pas mal de choses ont été recalées ce soir. »

source des réactions : La Nouvelle République

Bordeaux 94-72 Golfe-Juan

Evolution du score : 25-20 ; 48-42 ; 64-62 ; 94-72.
Arbitres : MM. Hamzaoui et Bremaud.

— > Marqueurs :

- Bordeaux : Méheut 12 (3/3, 2/3, 0/0), Delhomme* 2 (1/1, 0/2, 0/0), Diop Tremoulet 12 (2/8, 2/5, 2/2), M’Boup 19 (6/11, 1/1, 4/4), Moukenga Doum*, Stephens 2 (1/3, 0/3, 0/0), Owona 21 (4/5, 2/3, 7/9), Brocheray 14 (2/5, 2/2, 4/4), Preira 12 (5/8, 0/2, 2/3).
20 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 33/65 aux shoots dont 9/21 à trois points, 19/22 aux lancers francs.

- Golfe-Juan : Sebag 11 (3/6, 1/3, 2/2), Barbitch 7 (1/2, 1/2, 2/2), Vebobe 7 (3/7, 0/1, 1/2), Lellouche 7 (2/4, 0/0, 3/4), Lopez (0/0, 0/3, 0/2), Deblangy*, Bisseni 13 (6/10, 0/0, 1/2), Lebrun 17 (5/9, 0/1, 7/8), Ducard* 2 (1/1, 0/0, 0/0), Lesmond 8 (2/6, 0/2, 4/6).
19 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Barbitch.
25/59 aux shoots dont 2/12 à trois points, 20/28 aux lancers francs.

Vanves 76-82 Denek Bat Urcuit

Evolution du score : 18-18 ; 43-33 ; 59-56 ; 76-82.
Arbitres : MM. Hosselet et Goguet.

— > Marqueurs :

- Vanves : Dupont 11 (2/6, 1/4, 4/6), Driss 19 (4/6, 1/3, 8/12), Arteaga 15 (1/2, 4/7, 1/2), Chartier* 4 (2/4, 0/1, 0/0), Carlisle 9 (3/6, 1/2, 0/1), Turkovic 8 (4/9, 0/1, 0/2), Ducloux 8 (4/8, 0/0, 0/0), Raymond 2 (1/2, 0/0, 0/0), Babin*.
18 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Driss. 28/61 aux shoots dont 7/18 à trois points, 13/23 aux lancers francs.

- Denek Bat Urcuit : Brochard 8 (2/5, 1/3, 1/2), Fall 5 (1/1, 1/4, 0/0), Coco 17 (3/5, 2/4, 5/9), Penuisic 5 (2/3, 0/0, 1/1), Gayon 22 (3/6, 3/6, 7/7), Doro*, Lalanne*, Dillon 16 (5/7, 2/4, 0/1), Barouillet 2 (1/1, 0/0, 0/0), Tandia 7 (3/7, 0/0, 1/2).
20 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 29/56 aux shoots dont 9/21 à trois points, 15/22 aux lancers francs.

Le Portel 81-67 Feurs

Evolution du score : 20-22 ; 45-30 ; 60-50 ; 81-67.
Arbitres : M. Simeon et Melle Asselin.

— > Marqueurs :

- Le Portel : Senegal 20 (2/4, 4/8, 4/4), Szaszczak 5 (1/2, 1/2, 0/0), Pierre-Joseph 24 (7/9, 2/8, 4/5), Toto N’Kote 10 (4/8, 0/3, 2/4), Mazarin 6 (2/5, 0/0, 2/4), Taylor 11 (4/7, 0/0, 3/10), Busseuil 4 (2/4, 0/2, 0/0), Outtier 1 (0/3, 0/0, 1/2), A. Mortier*, Brunel*.
16 fautes, aucun joueur sorti pour cinq fautes. 29/65 aux shoots dont 7/23 à trois points, 16/29 aux lancers francs.

- Feurs : Tillon* 5 (2/3, 0/1, 1/1), Lupot (0/2, 0/0, 0/0), Soeria 7 (1/7, 1/5, 2/2), Dumoulin 3 (0/2, 0/0, 3/4), Bourrat*, Bijelovic 10 (2/3, 2/4, 0/0), Diawara 7 (3/6, 0/1, 1/1), Gourde 12 (5/9, 0/0, 2/2), Viviès 21 (7/14, 0/1, 7/10).
23 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Bijelovic. 23/58 aux shoots dont 3/12 à trois points, 16/20 aux lancers francs.

— > Réactions :

- Christophe Servajean (entraîneur de Feurs) : « On explose à ce moment [les trois dernière minutes du second quart-temps où Feurs encaisse un 16-0] sur le registre offensif alors qu’on avait bien contrôlé leur jeu rapide. On a fait à peu près deux mi-temps de la même manière. On résiste, on contrôle et on maintient, puis on lâche face à une équipe qui joue sur l’euphorie . Il faut tourner la page et proposer quelque chose de cohérent face à Saint-Vallier. »

source de la réaction : Le Progrès de Lyon

Centre Fédéral 80-89 Longwy

Evolution du score : 19-20 ; 34-47 ; 59-61 ; 80-89.
Arbitres : MM. Seureau et Leroy.

— > Marqueurs :

- Centre Fédéral : Diot* 24 (5/7, 4/9, 2/3), Romain* 2 (1/2, 0/0, 0/0), Wilson* 11 (3/6, 1/3, 2/4), Begarin* 2 (1/4, 0/0, 0/0), Jackson* (0/0, 0/3, 0/0), Vedobe* 4 (1/1, 0/0, 2/2), Ajinca* 6 (1/2, 0/0, 4/6), Vaty* 9 (4/6, 0/0, 1/2), Louves* 4 (2/4, 0/0, 0/0), M’Baye 18 (7/8, 0/0, 4/6).
26 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : M’Baye. 30/55 aux shoots dont 5/15 à trois points, 15/23 aux lancers francs.

- Longwy : Minet 19 (3/4, 3/5, 4/6), Ramphort 6 (2/2, 0/2, 2/2), Marquaire 7 (2/5, 1/2, 0/0), Lopes 17 (4/7, 1/3, 6/6), Delorme 12 (1/1, 3/6, 1/2), Letard 6 (1/5, 0/0, 4/4), Bebing* 2 (1/1, 0/0, 0/0), Morris 2 (1/2, 0/0, 0/0), Tadic 18 (7/12, 0/0, 4/7), Santoro*.
26 fautes, deux joueurs sortis pour cinq fautes : Delorme et Tadic. 30/57 aux shoots dont 8/18 à trois points, 21/27 aux lancers francs.

— > Réactions :

- Philippe Gilberti (entraîneur de Longwy) : « Je suis fier de notre prestation même si le troisième quart-temps fut difficile. On a commencé à douter alors que les Parisiens étaient en pleine réussite. Mon groupe commence à prendre forme. Je suis satisfait. »

source de la réaction : Le Républicain Lorrain

Valence 80-79 Poissy

Evolution du score : 22-26 ; 38-39 ; 58-57 ; 80-79.
Arbitres : MM. Karaquillo et Girodo.

— > Marqueurs :

- Valence : Salles 3 (0/0, 1/4, 0/0), Seailles 13 (4/7, 1/3, 2/4), Salamon 14 (1/2, 4/9, 0/0), Firmin (0/2, 0/0, 0/0), Zadro 22 (6/9, 3/7, 1/2), Chaleat*, Caskill 12 (6/10, 0/1, 0/2), Leuly 16 (4/6, 1/2, 5/6), Lavocat*.
18 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Leuly. 31/62 aux shoots dont 10/26 à trois points, 8/14 aux lancers francs.

- Poissy : Martin-Peral* 3 (0/2, 1/3, 0/0), Kreder*, Macalou 11 (4/9, 1/3, 0/0), Bonneau 11 (4/5, 1/2, 0/0), Gotagny 21 (7/8, 1/1, 4/7), Mainemarre 2 (1/5, 0/1, 0/0), Diakite 2 (1/2, 0/0, 0/0), Ludon 20 (6/10, 1/3, 5/7), Jean Pierre (0/1, 0/0, 0/0), Mombollet 9 (4/8, 0/0, 1/2).
17 fautes, un joueur sorti pour cinq fautes : Bonneau. 32/63 aux shoots dont 5/13 à trois points, 10/16 aux lancers francs.

Salon 98-70 Liévin

Evolution du score : 28-24 ; 58-41 ; 70-50 ; 98-70.
Arbitres : MM. Huglo et Jouenne.

— > Marqueurs :

- Salon : Fergati 4 (0/0, 1/1, 1/2), Trabucco 5 (2/3, 0/1, 1/2), Faye 12 (5/5, 0/0, 2/2), Michée 7 (2/3, 1/4, 0/0), Mansar* (0/0, 0/2, 0/0), Mouchi* 2 (1/1, 0/0, 0/0) , Williams 29 (8/9, 4/5, 1/3), Montabord 12 (5/6, 0/0, 2/4), Blein 27 (12/15, 1/2, 0/0), Yvadian* (0/1, 0/0, 0/0).
15 fautes, deux joueurs sortis pour cinq fautes. 42/58 aux shoots dont 7/15 à trois points, 7/13 aux lancers francs.

- Liévin : Pichierri 10 (5/7, 0/3, 0/0), Houmadi*, Atamna 16 (4/5, 2/3, 2/3), Dudouet 10 (2/4, 1/3, 3/4), Giraut 2 (0/2, 0/1, 2/2), Morand 6 (3/4, 0/3, 0/0), Kontelizo 6 (2/2, 0/1, 2/2), Robinson 11 (4/11, 0/0, 3/5), Lamothe 9 (3/8, 1/1, 0/0), Wavelet*.
18 fautes, aucun joueur sorti. 27/58 aux shoots dont 4/15 à trois points, 12/16 aux lancers francs.

— > Réactions :

- Bertrand Van Butsèle (entraîneur de Liévin) : « Il n’y a rien à redire, nous n’avons pas existé. Je ne voudrais être trop réducteur car Salon était bien en place et les joueurs étaient visiblement très remontés, mais nous avons été inexistants défensivement, voire même ridicules. [...] C’est vrai que l’on souffre un peu physiquement à l’intérieur avec un manque de rotation mais ce n’est pas une excuse car on perd tous les quarts temps. On peut comprendre que l’on souffre physiquement et athlétiquement sur la fin de match mais là on a été dominés dès le début. »

Saint-Chamond 89-79 Challans

Evolution du score : 20-24 ; 33-43 ; 63-63 ; 89-79.
Arbitres : MM. Becht et Guedj.

— > Marqueurs :

- Saint-Chamond : Diallo 18 (4/7, 1/4, 7/10), Karsenti* (0/0, 0/1, 0/0), Lavanchy 6 (0/0, 2/3, 0/0), Laurent (0/0, 0/2, 0/0), Denave* 17 (3/5, 3/3, 2/2), Coombs 11 (4/11, 0/1, 3/4), Massenya 18 (5/8, 1/3, 5/9), Patey 8 (4/4, 0/0, 0/0), Merle 11 (2/4, 2/2, 1/2).
22 fautes, aucun joueur sorti. 31/58 aux shoots dont 9/19 à trois points, 18/27 aux lancers francs.

- Challans : Ciuta 16 (2/5, 3/6, 3/9), Maleyran* 6 (3/3, 0/0, 0/0), Chantreau 17 (3/4, 2/3, 5/5), Geay* 6 (0/0, 2/3, 0/0), Judith*, Smallwood 21 (6/12, 1/2, 6/7), Boutry 5 (1/3, 0/0, 3/4), Kancel 4 (2/5, 0/0, 0/0), Lesieu 4 (2/6, 0/1, 0/0).
24 fautes, aucun joueur sorti. 27/54 aux shoots dont 8/16 à trois points, 17/25 aux lancers francs.

— > Réactions :

- Cyrille Keriquel (entraîneur de Challans) : « Nous menons de dix longueurs à la pause au prix d’une défense rigoureuse puisqu’ils ne mettent que trente-trois points. Les gars savent qu’il faut jouer différemment à l’extérieur et nous nous y sommes appliqués. Brusquement, on lâche tout, on ne défend absolument plus et on fait alors, et cerise sur le gâteau, preuve d’une maladresse qui ne peut plus faire planer le moindre doute sur l’issue finale. Dans ce scénario de match, l’adresse finale est un véritable pouvoir et le terreau de la victoire. II faut véritablement que nous apprenions à jouer avec une constance rigoureuse différemment à l’extérieur qu’à la maison. Une telle et aussi brutale amnésie sportive et collective est inadmissible ». »

- Thomas Lavanchy (ailier de Saint-Chamond) : « On avait vraiment envie de s’imposer ce soir. On s’est fait un peu peur en première mi-temps car on est retombé un petit peu dans nos travers. On ne jouait pas bien et on avait encore peur. Cette fois-ci, on a su réagir et de belle façon, car on met plus de 50 points en seconde mi-temps alors qu’on en met 33 en première. Et puis, en défense, on se bat beaucoup plus je crois que c’est clair. »

source des réactions : Ouest France - Le Progrès de Lyon


En bref...


La performance

JPEG - 18.7 ko
Source : www.slb13.com

- Elle nous vient de Salon qui a fait exploser Liévin. Dans cette partie le "revenant", Joe Williams termine à 39 en évaluation gràce notamment à 29 points avec un 8/9 à deux points et 4/5 à trois points, 8 rebonds, 6 passes, 2 interceptions, 1 contre pour 3 pertes de balles en 37 minutes !

La phrase

- Prononcée par Gilles Versier, coach de Blois, cette phrase exprime une certaine " satisfaction" partagée par les Blésois après le déplacement à Limoges : « on ne peut pas éprouver de fierté après une défaite » mais il y en a certainement !

source des autres photos : www.poitiers-basket-86.fr