mercredi 22 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > Mondial ’10 - Demi-finale : Team USA premier finaliste

Mondial ’10 - Demi-finale : Team USA premier finaliste

samedi 11 septembre 2010, par Aurélien Hipp

Devant une salle loin d’être remplie (les billets sont pourtant valables pour les 2 matches !!), la Lituanie n’a malheureusement pas confirmé tous les espoirs placés en elle après sa fantastique démonstration face à l’Argentine en quarts. Team USA était trop vite, trop haut ce soir mais surtout, le trophée de MVP vient définitivement de trouver preneur : 17pts en 10 minutes, 24 sur les 42 de son équipe à la mi-temps, 38 à la fin... Kevin Durant était définitivement in the zone !

JPEG - 24.2 ko
Kevin Durant

Pour beaucoup d’observateurs, ce match est l’occasion pour le team USA de montrer qu’il peut jouer sur jeu placé et défier une forte formation européenne. Bien qu’un peu hésitants sur les premières attaques, on comprend vite que la Lituanie ne réussira pas le même tour de force qu’en quart de finale : annihiler le meilleur joueur adverse. Kevin Durant enfile les paniers comme les perles. S’il manque de variation, le jeu des américain est simple. Tant que ça marche, pourquoi ne pas passer la balle à Durant ?

Avec une telle machine à scorer, le petit avantage lituanien du début de match a vite disparu. 11 pts d’avance (23-12) ) au bout de 10 minutes ;, puis 17 (31-14), les hommes de coach K survolent la rencontre et tout y passe : paniers à distance de Durant, contre-attaques de Wesbrook, paniers intérieurs d’Odom. Pour le suspense de la rencontre, on attend une petite réaction d’orgueil des lituaniens, qui intervient par Pocius avec 2 paniers à 3pts consécutifs (31-23). Mais Durant, sorti suite à une faute un peu sévère, revient et inscrit
son 3e panier à 3pts pour refaire l’écart. Il est à 3/7 à 6m25, ses coéquipiers dans le même temps à 0/9...

Jouée sur un rythme rapide, la rencontre convient bien mieux au style US. Les lituaniens subissent et avec 25% de réussite (9/36) aux tirs, aucun espoir ne semble permis.

Nettement mieux disposée à la reprise, la Lituanie attaque fort avec Gecevicius (qui n’avait pas joué les quarts) et Delininkaitis pour réduire légèrement l’écart grâce à sa force principale, le tir à 3pts. En fait, ce sera le scénario de la seconde période. Tantôt plus adroits pour revenir vers les 10pts, tantôt sous la pression des arrières US (quelle intensité défensive pour Westbrook & Iguodala), les lituaniens font le yo-yo pour échouer à 15pts (89-74).

Parfois chambreur, parfois un peu perso, Durant finit avec 38pts et une ribambelle d’actions individuelles de grande classe. Avec une première ligne US difficile à franchir, et un sniper de ce niveau la, team USA était imprenable. La Lituanie a proposé le match qu’il fallait et a nettement réagi après le 25% de réussite hideux à la pause. Pas de chances, Team USA était de meilleure humeur que face à la Russie...