jeudi 19 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > Les Bleus repartent en campagne

Les Bleus repartent en campagne

mardi 20 novembre 2001, par Christophe Blandin

L\’équipe de France a pour ambition de se relancer après son décevant Euro-2001 (6e) lors des éliminatoires du Championnat d\’Europe des nations 2003 de basket-ball dès mercredi à Chalon-sur-Saône où elle affronte la Hongrie.

Cette première campagne européenne des vice-champions olympiques a le très beau Colisée chalonnais comme théâtre avec un grand moment d\’émotion à la clé avec les adieux en sélection du capitaine Jim Bilba.

La Lettonie, l\’Estonie ainsi que la Pologne et la Hongrie, son premier adversaire, constituent une forte opposition. D\’autant que les joueurs d\’Alain Weisz ont un calendrier difficile : cinq matches de suite à l\’extérieur lors des six premiers rendez-vous.

Sur un plan général, les équipes ayant participé en septembre dernier à l\’Euro-2001 en Turquie apparaissent comme les grandes favorites de ces éliminatoires pour l\’Euro-2003 en Suède pour lequel la Yougoslavie et le pays organisateur sont qualifiés d\’office.

Cette phase éliminatoire offrira 14 places qui seront attribuées aux deux premiers et quatre meilleurs troisièmes des cinq groupes. L\’Euro-2003 offrira en outre de 2 à 7 places aux Jeux d\’Athènes, selon les résultats des Européens au Mondial-2002.

La Turquie, finaliste chez elle, part avec les faveurs du pronostic dans le groupe A. Même si pour beaucoup de rencontres, elle ne pourra pas compter sur Turkoglu son catalyseur, elle devrait logiquement terminer en tête devant la Lituanie en quête de revanche et de l\’Ukraine qui a montré quelques bonnes choses à Ankara.

L\’Espagne devrait également se sentir à l\’aise dans le groupe B. Bien-sûr, elle ne pourra pas s\’appuyer sur sa vedette de NBA, Pau Gasol, mais elle dispose d\’assez de talents pour rester devant une sélection israélienne toujours difficile à manoeuvrer et des Grecs décevants à Antalya.

Dans le groupe C, l\’Allemagne sera en revanche en danger. Comme les autres équipes européennes, elle sera privée de ses joueurs évoluant aux Etats-Unis. Un sérieux handicap. Sans Dirk Nowitski, la sélection de Henrick Dettman n\’est plus la même et sera en danger face à la Croatie, avec ses joueurs talentueux mais souvent fantasques, et la Bosnie-Herzégovine, encore en construction.

Enfin dans le groupe E, la Russie, même sans Kirilenko ou Morgounov, semble apte à dominer tout le monde. Même l\’Italie qui veut, après son échec en Turquie, repartir sur de nouvelles bases avec un nouveau sélectionneur mais craint de ne pas disposer d\’une nouvelle génération de qualité. La Slovénie sera un sérieux adversaire.

Le programme de la première journée (en heures GMT)

. Mercredi 21 novembre (1re journée)

Groupe A

(16h00) Turquie - Bulgarie

(17h30) Lituanie - Pays-Bas

(16h00) Ukraine - Suisse

Groupe B

(17h00) Espagne - Roumanie

(19h00) Grèce - Belgique

(18h00) Israël - Danemark

Groupe C

(16h00) Bosnie-Herzégovine - Chypre

(17h00) Croatie - FYROM

(18h00) Allemagne - Ireland

Groupe D

(18h15) Lettonie - Pologne

(18h30) Estonie - Bélarus

(19h30) France - Hongrie

Groupe E

(17h00) Slovénie - Portugal

(16h00) Russie - République tchèque

(19h30) Italie - Angleterre