jeudi 20 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Eurocup > Le pire des scénarios pour Cholet

Le pire des scénarios pour Cholet

jeudi 13 décembre 2012, par Christophe Blandin

Soirée cauchemardesque pour Cholet puisque, outre leur défaite (68-76) à domicile face au leader invaincu de leur poule, le Spartak St Petersburg, les Choletais n’ont pu que constater la victoire d’Ulm au Cibona Zagreb (81-86) alors que les Allemands étaient menés de 14 pts au terme du 3ème quart-temps ! C’est donc le pire des scénarios qui s’est produit pour Cholet Basket qui est du coup éliminé de la compétition tout comme les 2 autres formations françaises engagées dans cette compétition (Le Mans et Orléans). Et pourtant Cholet menait encore de 10 longueurs à un peu plus de 2 minutes de la fin du 3ème quart-temps avant de s’effondrer...

La défense choletaise est vite dépassée dans le 1er quart-temps ce qui permet aux joueurs de Jure Zdovc de creuser un premier écart malgré la belle adresse dans les tirs primés des Choletais (3 sur 5 dont 2 pour Karim Souchu). Mais, en face, les Russes font tout aussi bien dans l’exercice et leurs intérieurs, Dragicevic et Mavrokefalides, dominent les débats dans la raquette.

Grâce notamment aux américains Patrick Beverley et Joshua Carter, l’avantage russe monte jusqu’à +13 (23-36) dans le 2ème quart-temps. C’est le moment choisi par les Choletais pour augmenter leur intensité défensive ce qui leur permet de gagner des ballons et de réduire l’écart avant la pause sous l’impulsion des remplaçants AJ Slaughter et Derrick Obasohan (13 pts en 1ère mi-temps pour le Nigérian).

Au retour des vestiaires, le public choletais a le sentiment que le vent a tourné en sa faveur. Obasohan continue d’alimenter la marque et Vebobe égalise à 44 partout avant que Cholet Basket ne parvienne à construire son premier avantage grâce aux 5 points consécutifs de Karim Souchu suite à une faute technique infligée au serbe Dragicevic. La défense du club des Mauges est à bloc avec le soutien de son public et les Russes n’inscrivent que 13 pts dans la 3ème période dont un 8-0 pour finir le 3ème quart-temps qui leur permet de revenir à 2 longueurs des Choletais après 30 minutes de jeu : 57-55.

Le seul souci pour la formation de Jean-Manuel Sousa, c’est que l’embellie russe se prolonge avec un 11-0 pour débuter la dernière période soit un 19-0 à cheval sur les 3ème et 4ème quart-temps ! Et voilà le Spartak qui reprend aisément le commandement du match (57-66). Il faut ainsi attendre près de 4 minutes et un panier de Travon Bryant pour voir l’hémorragie s’arrêter. Revenu sur le parquet, Terrell Everett réalise plusieurs mauvais choix et, pendant ce temps, St Petersburg inscrit 2 paniers primés pour conforter encore un plus son avance (61-72). Les minutes défilent et Cholet Basket n’arrive plus à inscrire le moindre panier permettant ainsi au Spartak de l’emporter sur son parquet sur le score de 66 à 76.

Dans le même temps, les Allemands d’Ulm renversent complètement la vapeur à Zagreb en signant un dernier quart-temps de feu pour obtenir la victoire et ainsi éliminer Cholet Basket.