samedi 21 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Basketball Champions League > Le Film du match Vody-Nancy & les marqueurs

Le Film du match Vody-Nancy & les marqueurs

mercredi 17 avril 2002, par Romain Luperini

Dès les premières minutes de la rencontre, Nancy avait déjà des difficultés face aux russes. Privés de Cyril Julian comme on l’avait annoncé en présentation, Eurejilus Zukauskas (2,18 m) faisait le ménage dans la raquette des deux côtés du terrain. Les nancéiens réagissaient alors par Vincent Masingue et Fabien Dubos très déterminés et bon défensivement.

A 3 minutes de la mi-temps, Vody menait 34-24 pour ensuite se faire rejoindre par Nancy à 39-33. Dès la reprise, ce sont les joueurs de Sylvain Lautié qui revenaient à 1pt : 42-41. Les Français étaient alors de plus en plus fatigués d’un voyage également très long pour arriver ici et les Russes continuaient à creuser l’écart par Andrey Vedichtchev sorti tout droit du banc.

Dominés totalement sur les rebonds, l’écart était fait à la 29ème (65-47) avant que Joseph Gomis inscrive un 3pts important pour permettre aux nancéiens de finir à 65-50. Le quatrième quart-temps devenait quant à lui intenable pour tout les fans penchés sur leur radio, les Russes devenaient euphoriques ce qui n’arrangea pas les affaires de la bande à Masingue. Igor Koudeline, Andrey Tsypatchev ou James Robinson plaçaient des flèches assassines.

Les Lorrains se trouvaient au bord du fossé, avant de trouver leur salut sur des réponses de Ross Land, Masingue, toujours, et Steven Smith, auteur d’un déplorable 0 sur 5 aux tirs, mais qui ne manquait pas les lancers francs offerts.
Nancy était vraiment en sursis voyant son avance de "+ 26" fondre à "+4" à 2’30 de la fin.

Ils arrivaient alors à revenir et gagner des précieuses secondes. Masingue avec ses 24 points et 15 rebonds, et toute sa bande de copains s’embrassaient, alors que la sonnerie n’avait pas encore retenti. Au final, le score était de 95-74 pour Vody mais malgré la défaite, le bonheur était total côté nancéien.

Nancy devenait finalement le troisième club hexagonal à inscrire une épreuve européenne à son palmarès. Après Limoges (vainqueur de l’Euroligue en 1993, de la Saporta en 1988, et de la Korac en 1982, 1983, 2000), et Pau-Orthez (de la Korac en 1984), Nancy venait de faire son entrée dans la cour des grands.

Les marqueurs de la rencontre :

Pour Nancy :
Boskovic (11), Land (10), S. Smith (6), Dubos (9), Gomis (5), Masingue (24), Zianveni (9).

Pour Vody :
Robinson (25), Koudeline (15), E. Zukauskas (20), Vedichtchev (11), Farmer (5), Tsypatchev (4), Jagodnik (8), Bencic (7).

>> MVP : Vincent Masingue auteur de 24pts