lundi 11 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > La N2 dans le Grand Ouest

La N2 dans le Grand Ouest

vendredi 27 février 2004, par patnba

Surprise dans le Nord, le leader challandais a baissé pavillon face à Calais. Mais les Vendéens sont toujours leaders devant Vitré. En ce qui concerne les autres équipes de la région, Saint-Léonard, lui, a tenu le choc face à un mal classé, Cahors, tandis que Carquefou a encore baissé pavillon à domicile face aux Nordistes d’Ardres. Chez les Bretons, Vitré a peiné face à Vanves (76-74), tandis que les Fougerais ont été dominés chez un autre club de la région parisienne, Trappes (88-74).

Calais - Challans : 83-82

Calais inscrivait un 4-0 en moins de deux minutes. Gratien gênait beaucoup M. Boutry qui ratait ses tirs sous le cercle et était contraint de rejoindre le banc remplacé par Kancel (11-4, 5’). Challans se reprenait en inscrivant un 4-0 et revenait à 34-29 à la 19’. Tonella retrouvait des couleurs à 6,25 m et Challans revenait à 36-32 à la pause. Dans le troisième quart, Calais ne trouvait plus le cercle ; le leader en profitait alors pour égaliser à 36 partout à la 23’. Gratien et Boutry se livraient un dur combat sous le cercle alors que Sahraoui décochait un nouveau tir à trois points (53-49, 28’). Challans, plus présent au rebond, égalisait à nouveau à la 29’ : 53-53. Puis le leader passait en tête grâce à deux lancers francs réussis de Kancel (53-55, 29’). A la fin du troisième quart temps, Challans était en tête (55-58). Dès le début du dernier quart, Sahraoui égalisait sur trois lancers obtenus à la dernière seconde d’attaque (58 partout à la 31’). Merlen et Gratien faisaient parler l’expérience, bien mis sur orbitre par Sahraoui (69-62, 35’). Mais Challans ne renonçait pas, à l’image de M. Boutry défiant Gratien sous les panneaux (83-80, 40’). Calais allait vivre les neuf dernières secondes avec une sacrée pression mais obtenait un précieux succès sur le score de 83-82.

- Calais : Hadid 13, Fournier 10, Cavignaux M 2, Cavignaux P. 13, Merlen 9, Chéry 6, Gratien 11, Sahraoui 19.

- Challans : Geay 3, Tonella 15, Dufort 6, Boutry B. 15, Boutry M. 18, Kancel 15, Petit 10.

Saint-Léonard - Cahors : 91-74

Les Angevins n’avaient pas le choix, samedi, face à Cahors, un mal classé. Des adversaires qu’ils ont battus à l’usure, attendant la seconde mi-temps pour faire la différence. Avec un secteur extérieur décimé, les intérieurs léonards prenaient leurs responsabilités avec succès d’entrée de jeu. Une défense pas toujours très pressante associée à des maladresses ne leur permettaient pourtant pas de prendre le large (11’ 16-16, 14’ 24-22), tandis que Cahors était au contact grâce aux nombreux tirs primés de Beikes, en état de grâce hier soir. Olivier Allinéi, peu en verve en début de match, mettait alors le feu (29 points en seconde mi-temps), secondé par Alexandre Crasnier qui, malgré l’épaule droite blessée, faisait sa rentrée dans le match (26’) et tirait de loin. Les Angevins étaient enfin lancés (31’ 67-60, 34’ 75-62) devant Cahors qui s’essoufflait, sentant le match leur échapper. Une victoire qui permet aux Angevins de se replacer confortablement.

- Saint-Léonard Angers : Blanvillain 5, Perdreau 2, Allinéi 31, Crasnier 2, Abiola 6, Huard 2, Pasik 12, Aubert 23, Lesage 8.

- Cahors : Doitteau 2, Montagne 14, Bouchardon 4, Beikes 24, N’Diaye 20, Pasut 4, Sawyer 6.

Carquefou - Ardres : 73-85

Placés encore une fois face à leurs responsabilités par leur entraîneur et leurs dirigeants, les Carquefoliens ont peut-être fait preuve, hier soir, de meilleures intentions que d’habitude. Mais cela n’a pas suffi pour mettre en échec une équipe de Ardres nettement plus solide sur le plan physique et mental. Durant une mi-temps (36-36 au repos), tant bien que mal, ils firent pourtant jeu égal avec les Ardrésiens privés de leur intérieur Delval, blessé après onze minutes de jeu.
En s’appuyant sur une agressivité défensive de bon aloi. Et puis, dans un troisième quart temps qui, décidément, ne leur réussit guère, ils perdirent peu à peu leur cohésion et leur combativité, permettant ainsi à leurs adversaires de prendre l’ascendant à la marque (62-51, 30’), mais aussi et surtout d’imposer leur puissance et leur détermination à l’image d’un Mathieu Szymkowiak très percutant. Distancés de quinze points dans le dernier quart temps (73-58, 35’), les Ligériens eurent alors une belle réaction et profitèrent d’une baisse de régime des visiteurs pour revenir à sept longueurs (73-66 ; 37’). Mais elle s’avéra trop tardive et trop éphémère, d’autant que les Ardrésiens retrouvèrent suffisamment d’adresse et de lucidité pour se mettre à l’abri.

- Carquefou : Colin 14, E. Cloarec 12, Fébrissy 11, Koudié 11, Ollivier 9, Gavrel 7, J. Cloarec 3, Laurent 3, Diop 2, Bulot 1.

- Ardres : M. Szymkowiak 22, Carlier 20, Wilson 13, Hiénard 9, Pidou 7, J.S Szymkowiak 7, Levreay 3, Delval 2, Milongo 2.

Aurore Vitré - Vanves : 76-74

Vanves ouvre le score sur un tir primé de Mutel. La réponse se fait alors attendre et c’est finalement Penuisic qui trouve le cercle en se jouant d’une défense parisienne plus que présente dans la raquette. Le chemin à suivre est indiqué et Donnard l’emprunte à son tour, tout comme Brazil et Traoré (13-5, 5’). L’artillerie parisienne, quant à elle, se limite toujours à Mutel qui met à mal la zone vitréenne avec un joli trois sur quatre à trois points (25-15, 10’). Fadier guide alors la manœuvre pour le deuxième quart-temps et assure le cap (35-18, 14’). Mais Gradascevic relance l’attaque des banlieusards parisiens avec deux pénétrations fructueuses avec cinq points à la clé. Ajouter à cela un tir primé de Dupont et l’écart n’est plus que de sept points à la pause (40-33). De retour sur le parquet, Brazil annonce la couleur à trois points mais Vanves ne l’entend pas de cette façon et continue sa remontée. Trop approximatifs, les locaux perdent énormément de ballons qui se transforment en autant d’occasions pour l’adversaire de revenir au score (49-47, 26’). Cependant, Vitré trouve les ressources nécessaires pour stopper l’hémorragie. A l’entame du dernier quart, le passage à vide est oublié (62-53). Vanves le sait, pour s’imposer il faudra un dénouement exemplaire. Mais Vitré débute mieux l’ultime quart-temps et accroît encore son avance. Puis, comme pour maintenir le suspense, les mauvais choix refont surface, l’efficacité offensive adverse aussi et Vanves revient à 74-74. Finalement, le bras de Penuisic ne tremble pas au moment d’inscrire les deux points de la victoire : 76-74.

- Vitré : Fadier 8, Brazil 16, Quillet 6, Penuisic 19, Donnard 10, Évano 7, Traoré 10.

- Vanves : Ducloux 6, Arteaga 10, Mutel 14, Gradascevic 13, Dupont 15, Raymond 2, Libomi-Mampuya 14.

Trappes - Drapeau Fougères : 88-74

Après six minutes de jeu, l’écart est déjà supérieur à dix points (15-4). Fébrile aussi bien en attaque qu’en défense, Fougères s’en remet à Griffith et Knuckles pour se maintenir au score (23-14, 10’). Si les Fougerais arrivent tout de même à recoller à moins six après un shoot à deux points du précieux capitaine Griffith (30-24, 15’), c’est pour mieux succomber sous les coups de boutoir de Trappes (43-31, 20’). La bonne volonté des Fougerais ne suffit pas. Le troisième quart-temps repart sur le même rythme que les deux précédents. Le Drapeau peine à trouver la mire, tandis que les Trappistes jouent à leur rythme. Et quand ils accélèrent, la défense bretonne est dans le rouge (74-53, 34’) sur un shoot de Milojica. Sentant le vent du boulet, les Fougerais réagissent et fournissent cinq dernières minutes de meilleure facture, dans le sillage d’un très bon Darier, ce qui leur permet d’éviter une belle correction (88-74). « Nous sommes passés totalement à côté de ce match face il est vrai à une belle équipe de Trappes, avoue Frédéric Bretel, le technicien fougerais. Maintenant nous devons nous appuyer sur nos cinq dernières minutes de jeu où nous avons montré du sérieux et de la gnac. C’est sur ces valeurs que nous devons nous appuyer pour recevoir Carquefou samedi. »

- Trappes : D. Diakhaby, T. Sy 5, Loubibet 16, Driss 8, Adjovi-Boco 3, I. Diakhaby 13, Seye 10, Geneviève 12, O. Sy 3, F. Milojica 18.

- Fougères : Grimault 16, Garel 3, Faucheux 4, Griffith 17, Darier 18, Knuckles 14, Auffret 2.

(Source Dimanche Ouest France)