vendredi 24 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > La N1 est de retour et c’est (aussi) sur Basket Info

La N1 est de retour et c’est (aussi) sur Basket Info

vendredi 11 septembre 2009, par Vianney Pannet

Voilà, c’est la reprise. Premier championnat masculin à entamer une nouvelle saison, la N1 a plus marqué les esprits côté coulisses que côté terrain durant l’été.

Une intersaison pleine de rebondissements

Problème, les errements administratifs conjugués de la ligue et de la fédé ont conduit à une situation ubuesque... en effet, c’est à une semaine du début du championnat que Besançon a décidé de ne pas repartir dans la division et donc que Longwy a été repêché.

Si ce cas avait été le seul à animer les discussions à droite à gauche, on aurait pu se dire que ce n’est finalement pas grand chose. Malheureusement, il y a eu plus grave avec le cas Saint Etienne. Entre les infos qui annonçaient le club en proB, celles qui faisaient état de son dépôt de bilan pur et simple et celle qui les plaçaient en N1, on ne savait plus trop sur quel pied danser.

Cependant, la situation est claire depuis hier. Le CASE est bel et bien inscrit au championnat de N1, Fos est accepté en proB, Quimper repêché et tout est bien qui finit bien dans cet imbroglio monumental.
La liste des 18 engagés est donc la suivante : Saint Etienne et Saint Quentin (relégués), Blois, Challans, Angers BC, Boulogne, Denek, GET Vosges, Liévin, Reims, Châlons en Champagne, Saint Chamond, CFBB, Longwy (repêché), Le Puy, Cognac, Denain et Angers St Léonard (promus).

Problème (bis) : Si le CASE a été repris de justesse, hier, celà signifie bien entendu que l’équipe n’a pas disputé son premier match de championnat et ne sera pas en mesure de disputer celui qui vient. Reste à savoir si Châlons, exempt lors de la première journée et Challans lors de la deuxième seront tenus de rattraper leur rencontre en moins ou s’ils se verront attribuer les deux points d’une victoire par forfait (ce qui, soit dit en passant, mettrait d’emblée les stéphanois dans une très mauvaise posture avec O points en deux rencontres et une équipe à construire d’ici au 19 septembre pour la troisième levée du championnat).

Ce qu’il faut retenir de la première journée

Mais place au jeu, et sur les parquets, celui-ci a pu reprendre, avec, encore une fois, malheureusement, une polémique. Les coaches, insatisfaits de la règles leur imposant de faire jouer des joueurs de moins de 21 an ont conclu d’un commun accord qu’au moment de l’entre deux initial, leurs espoirs seraient sur le terrain puis que l’équipe gagnant la balle mettrait la balle en touche afin de rappeler sur le banc les jeunes qui ont donc passé moins d’une seconde sur le terrain histoire de souligner l’hypocrisie de cette règle que tous espèrent voir modifier.

Du fait de tous ces événements, on en viendrait presque à dire que les résultats sont anecdotiques. Peu d’enseignements peuvent être tirés d’une première journée. Attendons que les choses se mettent en place avant de tirer analyses et conclusions.

Notons tout de même que les deux clubs angevins se sont imposés, l’Angers BC sur son parquet face à GET Vosges (57-52) et St Léonard sur le terrain de Cognac (76-80) lors d’un duel de promus.
Cette première journée donnait également lieu à deux derbys, l’un dans le nord entre Denain, vainqueur à domicile de Liévin (84-75) l’autre entre Champagne et Picardie avec la défaite de Reims à Saint Quentin (90-79).

Blois, qui a vu le retour de chouchou du public, Lorenzo Orr à l’intersaison n’a pas raté son entrée en lice face au CFBB (77-52). De son côté, Longwy, longtemps dans l’incertitude quant à sa division d’engagement s’est logiquement incliné face au Puy (77-84) alors que Challans, comme souvent intraitable à domicile, n’a pas fait de détail face à Saint Chamond (90-65). Dans le dernier match, Boulogne, en déplacement sur la côte basque s’est imposé face à Denek (76-80).

Les perfs’ de la journée

Au niveau personnel, les meilleures performances de la journée sont à mettre au compte de Tommy Swanson et Johann Rathieuville (Angers St Leonard) auteurs respectivement de 21 points et 15 rebonds et 21 points, 7 interceptions, 6 passes, 5 rebonds, de David Condouant (Blois) avec 10 points et 11 rebonds pour 25 d’évaluation, de Benjamin Rey (Denek), 26 points et 8 rebonds et de Sanjay Adell (Liévin) qui avec ses 25 points et 9 rebonds signe la meilleure évaluation de la journée (33) mais n’a pas pu porter son équipe jusqu’à la victoire.