jeudi 19 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > La France écrase le Bélarus

La France écrase le Bélarus

dimanche 24 novembre 2002, par Christophe Blandin

L’équipe de France a écrasé (83-56) une faible équipe du Bélarus, dans un match qui a manqué de saveur, hier à Nantes, lors de la 7e journée des qualifications à l’Euro-2003 messieurs (groupe D).

La France n’a plus à gagner qu’un des trois matches - en France - qui lui reste à jouer pour se qualifier pour l’Euro. Le succès de Nantes a permis aux Français de gommer rapidement l’humiliation en Hongrie mercredi (94-80). Le match débutait sous les yeux de Tariq Abdul Wahad, soignant un genou blessé en France, venu en spectateur. Les Tricolores souffraient d’entrée de jeu de leur déficit en taille et poids face aux montagnes de muscle Koul (2,12 m), Aliakseyeu (2,10 m) et Meshcharakou (2,08 m), qui permettaient au Bélarus de prendre les devants (14-9, 6e). Les Français, crispés, multipliaient les maladresses, ce qui rendait furieux Sciarra. Le tournant du match survenait à la 7e minute quand Koul, pénalisé par trois fautes, quittait momentanément le parquet, alors que Digbeu entrait en jeu. Ce dernier, en réussite à trois points, montrait la voie à suivre. Et les Bleus empochaient le premier quart-temps (20-17).
Coups de boutoir

Puis le jeu du Bélarus se délitait sous les coups de boutoir d’Evtimov, qui faisait oublier Masingue (dont c’était la première sélection en équipe de France) sous les panneaux. Dioumassi et Foirest (qui fêtait sa 100e sélection) prenaient quant à eux le relais de Digbeu pour enchaîner les tirs primés. Et la France creusait sans problème l’écart (27-19, 13e ; 37-21, 16e, 43-25, 18e) pour virer largement en tête à la mi-temps (44-29). Le Bélarus, équipe la plus modeste du groupe D (2 victoires avant ce match), montrait les limites de son effectif. Le match était ensuite à sens unique, et sans grand intérêt, la France conservant les devants (62-40, 30e, 70-47, 34e, 83-52, 37e) jusqu’au bout (83-56).

Les chiffres du match

Les quarts-temps : 20-17, 24-12, 18-11, 21-16.

Arbitres : MM. Coelho (Por) et Williams (Eng).

Spectateurs : 5 000 environ

- FRANCE : 26 paniers (dont 13 sur 22 à 3 pts) sur 56 tirs, 18 LF sur 22, 33 rebonds, 18 passes décisives, 21 balles perdues, 14 fautes. Sciarra 17, Diaw 2, Digbeu 13, Foirest 20, Evtimov 10, F. Piétrus 8, Dioumassi 9, Masingue 4

- BÉLARUS : 19 paniers (dont 6 sur 15 à 3 pts) sur 53 tirs, 12 LF sur 18, 34 rebonds, 13 passes décisives, 25 balles perdues, 19 fautes, Koul 28e éliminé. Aliakseyeu 1, Korchuk 2, Koul 8, Kuchinsky 2, Meshcharakou 13, Pyntsikau 9, Verameyenka 15, Krivonos 6

Source : AFP