samedi 29 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > LFB > LFB - 10ème journée : Une journée... pour du beurre ou presque (...)

LFB - 10ème journée : Une journée... pour du beurre ou presque !

lundi 17 novembre 2008, par Alain Gaignet

On reconnaît souvent la supériorité des équipes à leur capacité à aller s’imposer sur les parquets extérieurs, loin de leurs bases. Ce week-end, Bourges, Tarbes et, à un degré moins Villeneuve d’Ascq, ont su déjouer les pièges tendus respectivement par Montpellier, Aix et Nantes-Rezé.

Hormis un Bourges - Montpellier largement à l’avantage des partenaires de la toujours impeccable Cathy Melain, les six autres rencontres constituant la dixième journée de championnat auront livré leur pesant de suspense. A première vue, la large défaite des Lattoises détonne. Moins 22 points dans les carreaux (48 - 70) au passif de la formation de Valéry Demory, le remake de la dernière finale du championnat de France remportée il faut le rappeler par les filles du Cher en mai dernier, 58 -56 à l’aller, 52 -45 au retour, n’en aura pas été la copie conforme dimanche dans l’Hérault. La "faute" à un banc Sudiste décimé où Aurélie Bonnan et Khadijah Whittington, deux des pièces maîtresses du dispositif Héraultais faisaient défaut, ce qui explique cela ! Mais difficile de dire si au complet les Languedociennes auraient été capables de faire jeu égal, probablement pas. Toujours est-il que Bourges, celui d’une Dumerc retrouvée, d’une N’Dongue ou Miyem, lianes essentielles en poste 4 bien entourées par le trio des étrangères de service, les Bujdoso, Manic et Santos. Tout ce beau monde s’étant offert une jolie promenade de santé en cartonnant sans pitié, avant d’aller se mesurer au Besiktas Cola Turka d’Istanbul pour le compte de la 6ème journée d’Euroligue mercredi prochain.

TARBES d’un "poil " à Aix en Provence

François Gomez semble s’y plaire, en compagnie de Bourges, dans le haut du tableau et la dixième victoire des Tarbaises ne fait que confirmer le parcours sans faute des coéquipières de "Po" Tzekova . Mais dimanche en Provence le boulet de la défaite a frisé la barbichette de coach Gomez qui n’aura dû son salut dans le money time qu’à la vista de l’US Wright et du binôme Américano -Béninois , Moeggenberg -Yacoubou, toujours aussi guerrier sous le plexiglas.

Challes , Hainaut , Clermont et Mondeville assurent

La logique aura été respectée pour le quatuor et si les deux premiers cités consolident leur position juste derrière le duo Bourges -Tarbes, les deux autres prennent une toute petite distance d’avec les avants -dernières ou lanternes rouges, Basket - Landes et Nantes -Rezé . Les Savoyardes de Corinne Benintendi avant de préparer leurs valises pour se rendre en Russie, au Dynamo Kursk cette semaine, ont mis fin à la série de 4 victoires des Calaisiennes de Cyril Sicsic. Le Hainaut a réagit après sa défaite à Arras avec une Kathy Wambé sur un nuage , aux points (19) aux passes décisives (8) et à l’évaluation (24) et l’arrivée d’une joker médicale pour suppléer l’absence de Stansbury ne devrait être qu’une histoire d’heures. Clermont après 3 défaites a bénéficié de l’apport de Randall pour prendre 7 points d’avance sur les Landaises de Lafargue privées de Le Gluher et de Coulibaly. Dur, dur pour faire jeu égal avec un collectif Auvergnat où Das Nevès, Randall, Tomaszewski auront compilé 53 points sur 77. Mondeville enfin, où Lenae Williams a frappé fort, dont un 6 sur 12 au delà de la ligne des 6,25 m, et 25 points au total. Avec Salagnac , la gâchette Normande , l’USOM reste un peu en embuscade à l’antépénultième place, bénéficiant de la défaite des Landaises dans le Puy de Dôme.

NANTES -REZE à deux doigts de la délivrance

L’effet Jessica MOORE peut être, car avec l’arrivée de leur nouvelle Américaine, les Nanto-Rezéennes ont bien failli, enfin et il était temps, mettre le chiffre 1 dans la colonne des victoires. Ce n’est que partie remise, à Calais samedi soir pourquoi pas, car le collectif de Simon Guillou avait une autre "gueule " samedi dernier face à Villeneuve d’Ascq. Les Banlieusardes Lilloises avec encore une fois une "Gegé" Robert MVP pour une quatrième semaine, s’en sortent finalement assez bien face à Van Gorp, la désormais tête de gondole des Déferlantes Nantaises (23 points, 9 rebonds, éval à 23 !). Mais pour son retour au bercail la Nantaise d’origine Florence Lepron n’a pas voulu faire de sentiment pour rejoindre le Nord avec un cinquième succès, pas immérité sur l’ensemble de la rencontre.