dimanche 19 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > L’équipe de France se sort in extremis du piège letton

L’équipe de France se sort in extremis du piège letton

jeudi 1er septembre 2011, par patnba

Annoncée à tort comme l’équipe la plus faible du lot, la Lettonie s’est fait un malin plaisir à déjouer les pronostics. Elle a même malmené les Français les trois quarts de la rencontre, ne craquant que dans les dix dernières minutes pour un faible écart à l’arrivée.

Un seul mot d’ordre dans une compétition internationale : ne jamais sous-estimer un adversaire. Annoncée, à priori, comme l’adversaire le plus faible du groupe B, la Lettonie a mené la vie dure aux coéquipiers de Tony Parker, hier soir à Siaulai. A coups de tirs à trois points, elle a fait la course en tête les trois quarts du match. Et, anomalie, elle s’est même permis un temps de dominer aux rebonds.

Il a fallu un Tony Parker des grands jours (31 points) pour se sortir de ce piège. Ce dernier, bien secondé par Diaw (14), Gelabale (11), Batum (10) et Noah (10 et 7 rebonds), a tiré une épine du pied à son équipe. En effet, il fut le seul, pendant la période euphorique lettone, à essayer de remettre son équipe dans le droit chemin. Ensuite, bien aidé par Nicolas Batum et Mickaël Gelabale, il a fait craquer les Baltes qui évoluaient presque à domicile, étant supportés par un nombreux public.

Le match face à Israël jeudi après-midi devrait être de la même veine. En effet, les deux équipes se ressemblent car elles pratiquent une zone et possèdent de bons shooteurs à trois points. Gageons que les Français monteront en régime face aux Israéliens. Les trois matches à venir de ce groupe seront d’ailleurs encore plus corsés : dans l’ordre, Allemagne (qui a explosé Israël), Italie et Serbie. Bon appétit !