mardi 26 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > Kelvin HOWELL élu MVP de Nationale 2

Kelvin HOWELL élu MVP de Nationale 2

jeudi 8 mai 2003, par Christophe Blandin

Après deux semaines de votes, c’est finalement Kelvin Howell, l’intérieur explosif de Boulazac, qui a été élu meilleur étranger de Nationale 2.

1 - Kelvin HOWELL (Boulazac) : 53 pts

image 400 x 349 Joueur très athlétique, Kelvin Howell (2,05 m, 24 ans) (photo ci-contre) est également l’un des piliers d’une équipe de Boulazac impressionnante cette saison. Finissant avec une seule défaite (à Cahors, une semaine après la victoire décisive face à La Rochelle), Boulazac évoluera logiquement en Nationale 1 la saison prochaine (avec Howell ?). La formation périgourdine peut en tout cas remercier son pivot américain pour sa présence dissuasive dans la raquette. Howell a été formé à l’université de Kansas State avec laquelle il a multiplié les bonnes prestations en NCAA : par exemple, 21 pts et 20 rbs lors d’une victoire face à Texas Tech en février 2001. Avec un tel parcours universitaire, il ne faisait aucun doute qu’Howell allait dominer les raquettes de N2. Pour couronner le tout, Howell est un joueur extrêmement spectaculaire grâce à ses qualités athlétiques et les supporters de Boulazac ne comptent plus ses nombreux dunks et ses contres en haute altitude face à des adversaires médusés.

2 - David HENRY (CSL Dijon) : 48 pts

Sur la seconde place du podium, on retrouve David Henry (2,03 m, 23 ans) à qui il ne manque que quelques suffrages pour obtenir le titre de MVP. L’ailier américain du CSL Dijon est monté en régime au fur et à mesure que la saison avançait. Tournant à environ 30 pts et 10 rbs sur les dernières journées, Henry s’est malheureusement blessé une semaine avant la rencontre décisive pour la montée face à Charleville. Sans lui, ses partenaires se sont inclinés à Charenton abandonnant ainsi tout espoir de montée. Ailier de grande taille au jeu complet, pouvant shooter de loin ou se rapprocher du panier, présent aux rebonds et doté d’une très bonne vision du jeu, Henry a démontré qu’il pouvait aisément évoluer au niveau supérieur.

3 - Fernando TONELLA (Challans) : 28 pts

image 200 x 300 Arrivé pour la 6ème journee du championnat, le meneur mexicain (1,79 m, 24 ans) (photo ci-contre) a tout de suite apporté un énorme plus au groupe vendéen. Suite à l’arrivée de Tonella, Challans a ainsi aligné 7 victoires en 8 matches (dont une courte défaite à domicile face à l’autre ogre de la poule : La Rochelle). Formé à l’université de Davidson, cette saison à Challans constituait sa première expérience professionnelle. Sa meilleure année en NCAA fut la saison 2000-2001 où il fut titulaire à 22 reprises et signa des moyennes de 5,0 pts et 2,5 pds en 21 min de temps de jeu. Rapide, intelligent, très sûr balle en main, doté d’un bon shoot extérieur, Tonella dispose de toutes les qualités pour s’imposer à cet échelon. Resigné pour une saison supplémentaire, Tonella tentera de guider ses troupes vers la Nationale 1 la saison prochaine.

4 - Troy NESMITH (Saint-Vallier) : 20 pts

Excellent scoreur, Troy Nesmith (1,88 m, 27 ans) était le leader offensif d’une équipe de St Vallier qui a su conserver sa première place au classement de la poule A tout au long de la saison pour ainsi obtenir son billet pour la Nationale 1. Nesmith a été formé dans la modeste université de Gannon en deuxième division NCAA dont il est sorti en 1998. Elu meilleur joueur de NCAA2 pour la saison 1997-1998 grâce à des statistiques remarquables (23,9 pts), Nesmith a ensuite essayé d’intégrer la CBA. Sans succès... Il a alors pris le chemin d’une autre ligue mineure américaine : l’IBL. Il a ensuite rejoint St Chamond pour le plus grand bonheur du club drômois. Voici les commentaires du coach Jean-Claude Coste au sujet de son arrière américain : "Troy a été irréprochable d’un bout à l’autre du championnat. Il a une vrai attitude de gagneur. Son apport point, son absolue confiance en lui et son physique nous ont porté très souvent." Ses stats parlent d’elles-meme : 22.4 pts - 53.5% - 5.4 rbd - 4 pd - 3.3 int. Arrière, pouvant éventuellement se décaler au poste de meneur, on ne sait pas encore si Nesmith fera toujours partie la saison prochaine de l’équipe dirigée par Jean-Claude Coste.

5 - Forrest McKENZIE (Charleville-Mézières) : 17 pts

Une gâchette !! Naturalisé français depuis déjà plusieurs années, Mc Kenzie (2,01 m, 40 ans) n’en finit plus de scorer en dépit de son âge avancé. Depuis son premier passage en France (Gravelines lors de la saison 1990-1991), Mc Kenzie a démontré qu’il pouvait scorer à tous les niveaux de compétition, que ce soit de la N1 ou de la Pro A. Depuis 2 saisons à Charleville, Mc Kenzie a conduit cette saison ses troupes vers la Nationale 1. Tournant à environ 20 pts de moyenne par match, Mc Kenzie s’est encore avéré décisif dans bon nombre de rencontres. On ne sait pas encore si cet ancien joueur de la NBA (notamment avec les Spurs lors de la saison 1986-1987) poursuivra l’aventure avec Charleville la saison prochaine...

Ont également obtenu des voix :

- Derrick WHITE (Serres-Gaston) : 13
- Neil CHADDERDON (Caen) : 12
- Maurice STEPHENS (JSA Bordeaux) : 11
- David HICKMAN (Saint-Vallier) : 8
- Joseph OWONA (Mérignac) : 8
- Jabrel RAY (Cahors) : 6
- Damon TAYLOR (Prissé) : 6
- John WILSON III (Ardres) : 5
- Jarrett LOCKHART (Denain) : 4
- Aaron HARRIS (Frontignan) : 3
- Jim DEINES (Golfe-Juan) : 3
- James VOSKUIL (ECOP) : 3
- Justin THOMPSON (Le Portel) : 2
- Jeremiah CATHEY (Monaco) : 2
- Harvey KNUCKLES (Fougères) : 1

Enfin un grand merci à tous ceux qui ont pris le temps de participer à ce grand sondage.