samedi 21 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > NBA > Interview de Djibril DIOP, joueur français du Foothill College en (...)

Interview de Djibril DIOP, joueur français du Foothill College en Californie

samedi 23 février 2002, par Christophe Blandin

Originaire de Toulouse, Djibril Diop (2,05 m, 24 ans) est un jeune français qui évolue désormais aux Etats-Unis dans le Junior College de Foothill grâce à l\’aide apportée par la fondation créée par le joueur français des Dallas Mavericks, Tariq Abdul-Wahad. Après une année passée dans le JuCo de Southeastern Illinois, Djibril a choisi de rejoindre l\’été dernier la colonie française de ce JuCo situé à Los Altos en Californie. Malheureusement pour lui et les autres frenchies, son équipe s\’est faite suspendre suite à une enquête menée par la NCAA démontrant que les joueurs français recevaient des avantages financiers notamment de la part de Tariq Abdul-Wahad. Malgré tout, Djibril devrait rejoindre l\’année prochaine l\’université de Sacramento State. Djibril vous présente son parcours, sa situation actuelle suite à la suspension de son équipe et ses ambitions pour l\’avenir...

Chris : Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Djibril : J\’ai commencé le basket sur le tard tout d\’abord avec mes copains sur le playground de Compans Caffarelli à Toulouse.
Ensuite j\’ai joué en cadet national pour les Spacers de Toulouse où nous avions fini 4ème du championnat de France. En même temps, je jouais avec les espoirs.
Puis j\’ai fait une année espoir à Roanne où j\’ai été blessé une bonne partie de l\’année et j\’ai également loupé mon bac cette année-là.
Je suis alors rentré à Toulouse pour repasser mon bac sans basket.

Cette année-là, j\’ai rencontré un joueur américain, Antoine Gillespie qui joue actuellement pour Hyères-Toulon, qui m\’a aidé à trouver une équipe aux Etats-Unis, j\’étais supposé aller à South Alabama mais à cause du SAT, je suis allé dans un JuCo dans l\’Illinois où nous étions classés 7ème dans le pays.
De là, je pars à Foothill car je ne me plaisais pas là-bas.

Chris : Comment s\’est passée ton arrivée dans le junior college de Foothill situé en Californie ?

Djibril : En fait, c\’était durant l\’été, Tariq m\’a invité à venir m\’entraîner avec lui et les joueurs de Foothill. Je m\’y suis plu, les coaches m\’ont demandé si je voulais rester. Et je suis resté...

Chris : En quoi consiste concrètement l\’aide qu\’apporte la fondation de Tariq Abdul-Wahad à tous les joueurs français de Foothill ?

Djibril : Tariq Youth Fondation nous sponsorise pour faire nos études à Foothill car en Californie les JuCo n\’ont pas de bourse.
Quand j\’étais dans l\’Illinois, j\’avais une bourse qui payait tout ce que j\’avais besoin (école, appart, food).

A Foothill, Tariq paie cela pour tous, ce qui fait que grâce à lui on peut jouer au basket ici.
Nous vivons dans des appart par 4. Il nous donne de l\’argent par le coach pour nos dépenses (livres, transport, food, tout quoi...).
De plus, il vient à chaque fois qu\’il peut et nous téléphone quand il peut.

Chris : Quelle fut ta réaction et celle de l\’ensemble des joueurs par rapport à la décision de Foothill de suspendre le programme de basket ?

Djibril : Comme tu peux l\’imaginer, c\’était triste car tous espérions de faire une grande année et aussi se montrer durant l\’année pour prouver nos talents et décrocher une bourse. De plus, tout semble normal. Ce fut très dur.

Chris : Peux-tu nous présenter brièvement chacun de tes coéquipiers français à Foothill ?

Djibril : Mes coéquipiers : tout d\’abord, mon camarade de chambre Miguel Pierre-Fanfan (2/3, 1,92 m) qui jouait à Evreux, Fred Adjiwanou (2,04 m) un 4 qui jouait au CSP Limoges, Paul Richard (1,97 m) du Mans qui joue 2 ou 3.
Ensuite, il y avait Damien Bakis (2,02 m) un 4/5 qui vient de Pau-Orthez, Fadel Seck de Dakar un 5 de 2,10 m, Reda Rhalimi un 5 de 2,13 m du maroc, Sylvain Montreuil un 1/2 de Montpellier de 1,90 m.

Damien, Sylvain, Reda et Fadel sont partis, Sylvain en France, Damien joue en Espagne, Fadel à Rhode Island je crois, Reda dans un JuCo en Espagne.
Donc à Foothill, il reste Fred, Miguel, Paul et moi.
Quant à moi, je fais 2,05 m et je viens de Toulouse.

Chris : Tu viens de t\’engager en faveur de Sacramento State University qui évolue en D1 NCAA. Comment s\’est fait ton choix et as-tu eu d\’autres opportunités ?

Djibril : Sacramento est une équipe qui monte et avec les nouveaux joueurs et moi, je pense que l\’on peut faire un bon truc.
On va jouer contre Fred qui lui va à St Mary\’s en Californie. Je vais jouer pour te donner une idée contre Montana, Purdue, USC, Syracuse etc... donc bonne compétition !

Là j\’ai \"commit verbally\" (engagement verbal) mais il y a des écoles comme Washingtown University, Denver University, Cal Poly, Chicago State, Tennessee, Central Florida, pour les écoles de D1, qui sont également intéressées.

Chris : Ton coach, Todd Petersen, a annoncé après la suspension qu\’il allait essayer de trouver d\’autres programmes pour les joueurs de Foothill. Que deviennent donc tes coéquipiers depuis cette suspension ?

Djibril : Comme je te l\’ai dit, Fred avait déjà signé à St Mary\’s. Ensuite, Miguel ira sûrement dans un JuCo de Sacramento, Paul a des contacts avec plusieurs équipes de D1.
Les américains peuvent jouer cette année donc ils ont presque tous trouvé des équipes. Todd Petersen nous a tous beaucoup aidés.

Chris : En attendant de rejoindre Sacramento State, comment s\’organisent tes journées ?

Djibril : En fait, on continue d\’aller en cours et beaucoup de muscu, de track le matin et des shoots l\’après-midi.

Chris : Enfin, quelles sont tes ambitions pour l\’année prochaine en NCAA et pour les années suivantes ?

Djibril : Mes ambitions sont de gagner la conférence, et aller le plus loin possible au tournoi NCAA. Sinon, je veux essayer de progresser en 3 et ainsi faire une très bonne saison. Après on verra. Demain c\’est loin.

Chris : Merci Djibril et bonne chance pour la suite...