lundi 24 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Interview Rob Lewin : "Je devais prouver à tout le monde"

Interview Rob Lewin : "Je devais prouver à tout le monde"

mercredi 7 mars 2007, par Christophe Blandin

Coupé par Boulazac (Pro B) lors de la dernière présaison, l’intérieur américain au passeport jamaïcain Rob Lewin éclate finalement cette saison en Pro A sous le maillot de Reims : 10,4 pts, 9,2 rbs et 2,3 cts en 30 min. Deuxième rebondeur de Pro A, meilleur contreur, Lewin revient pour nous sur son échec à Boulazac et sa saison avec le RCB, difficile d’un point de vue collectif mais brillante au niveau individuel.

JPEG - 41.2 ko
Rob Lewin à la lutte avec Stephen Brun
Photo : GA

Basket Info : Comment t’es-tu senti après avoir été coupé par Boulazac (Pro B) durant la dernière présaison ?

Rob Lewin : Honnêtement je me suis senti bien et mal à la fois. Je me suis senti mal parce que je voulais jouer, quelle que soit l’équipe, car l’année précédente je n’avais pas pu faire de bonnes statistiques pour trouver un bon club. J’ai apprécié les joueurs là-bas à Boulazac et j’ai trouvé injuste lorsque les dirigeants m’ont dit qu’ils allaient me couper sans me laisser la possibilité de disputer le moindre match de préparation.

Basket Info : Après cet épisode, tu as pu décrocher un contrat avec Reims en Pro A. Est-ce que ça a été une surprise pour toi d’être coupé en Pro B et de trouver une équipe aussitôt en Pro A ?

Rob Lewin : Oui, cela m’a vraiment surpris parce que tout ce que le coach a dit qu’il voulait, je l’ai fait. Mais il a dit que je ne correspondais pas à l’équipe... Ils recherchaient quelqu’un de très présent aux rebonds et aux contres et il a estimé que je n’étais pas capable de faire cela. Et d’après ce que j’ai entendu, le coach a dit que je pouvais faire de bonnes choses. J’ai été déçu que le coach ne m’ait pas donné la moindre chance et lorsque Reims m’a fait venir, j’étais déterminé à leur montrer le meilleur de moi-même parce que j’avais quelque chose à prouver à tout le monde. Et je veux remercier les coaches et les dirigeants ici à Reims de m’avoir offert cette opportunité.

Basket Info : Crois-tu que Reims puisse encore évoluer en Pro A la saison prochaine ?

Rob Lewin : Je pense que c’est très difficile désormais. Nous devons gagner plus de la moitié de nos matches durant le reste de la saison. Je pense que nous avons une chance mais notre défense, qui doit être solidaire, déterminera notre niveau de jeu.

Basket Info : Quelle est l’atmosphère actuellement au sein de l’équipe ? Restez-vous concentrés sur cet objectif ?

Rob Lewin : Ca a été plutôt difficile tout au long de la saison parce que personne nous voyait capables de lutter face aux plus grosses équipes du championnat et jusqu’ici nous avons toujours été à la hauteur et même mené assez souvent. Mais comme notre défense n’est pas au niveau où elle devrait être, nous oublions nos priorités et finissons mal les matches. Je ne peux pas parler pour le reste de mes coéquipiers mais j’espère qu’ils restent concentrés. De mon côté, je suis toujours resté concentré parce que c’est la seule manière de vivre une saison.

Basket Info : Tu détiens le record du nombre de rebonds pris dans un match cette saison. Est-ce que c’est une satisfaction pour toi ?

Rob Lewin : N’importe quel record en Pro A est intéressant. Mais je ne peux pas dire que je me contente de cela, c’est ce qui me permet de continuer à jouer du mieux possible car j’essaie toujours de battre mes précédents records.

Basket Info : 18 pts, 17 rbs et 8 cts face à Orléans cette année. Et la victoire en prime grâce à un lancer-franc décisif en toute fin de rencontre. Considères-tu cette rencontre comme la meilleure de ta carrière ?

Rob Lewin : Je pense que cela aurait pu être la meilleure ou la seconde si je n’avais pas manqué tous ces lancers-francs...

Basket Info : Tes 8 contres durant cette même rencontres constituent également le record de la saison en Pro A ! Penses-tu pouvoir améliorer l’un de tes 2 records ?

Rob Lewin : Oui, je pense que je peux tout à fait améliorer mon record de rebonds parce que c’est plus beaucoup plus facile à obtenir que de réaliser 9 contres. Mais j’essaie d’améliorer ces 2 records chaque soir où l’on joue.

Basket Info : Meilleur contreur de Pro A, second rebondeur, 3ème dunkeur, bon nombre d’équipes doivent se montrer intéressées par tes services pour l’année prochaine. Penses-tu parfois à la prochaine saison et y a-t-il une chance de te voir encore avec Reims ?

Rob Lewin : Je ne sais pas encore. Quand la fin de saison arrivera, je devrai en discuter avec mon agent et voir toutes les options pour l’année prochaine. Mais j’aimerais jouer dans une des équipes du haut de tableau comme Nancy, Le Mans, Chalon ou toute autre équipe capable de l’emporter à chaque rencontre.

Basket Info : Maintenant que tu rencontres un succès individuel avec Reims, aimerais-tu dire quelque chose au staff de Boulazac ?

Rob Lewin : C’est marrant que tu me poses la question parce que j’étais justement en train de discuter avec quelques joueurs de Boulazac et ils me disaient que c’était finalement une chance qu’ils m’aient coupé parce ça me donne la possibilité de jouer dans l’une des meilleures ligues d’Europe et ça se passe très bien. Donc mes statistiques parlent pour elles-mêmes et je n’ai rien de spécial à dire au staff de Boulazac.

Basket Info : Depuis le début de ta carrière, beaucoup de monde parle de ta petite taille. Est-ce que tu en as marre d’entendre cela ?

Rob Lewin : Si mesurer 2,02 m est trop petit, alors je suppose que j’ai prouvé à ces personnes qu’elles avaient tort parce qu’en fait je ne joue pas à mon réel poste qui est davantage celui d’ailier fort. Beaucoup de personnes pensent que je ne sais même pas dribbler alors que je jouais sur le poste 3 durant 2 années à l’université. Et puis il y a des mecs en Pro A qui sont plus petits que moi qui jouent au poste d’ailier fort et s’en sortent très bien.

Basket Info : Dernière question, apprécies-tu la vie à Reims ?

Rob Lewin : J’aime Reims. C’est une jolie ville, très calme et pas très loin de Paris.

Basket Info : Merci à Rob Lewin pour sa disponibilité !