mercredi 28 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Interview Patch Morlende : "L’essentiel c’est que je puisse jouer au (...)

Interview Patch Morlende : "L’essentiel c’est que je puisse jouer au basket"

lundi 20 février 2006

Dans les coursives du Palais des Sports de Dijon, nous avons croisé Patch Morlende qui était de passage dans son club formateur pour la Semaine des As. La JDA éliminée dès le premier soir, Paccelis a malheureusement écourté son séjour en Bourgogne et est donc retourné en Espagne à Valladolid, son nouveau club.

JPEG - 25.9 ko
Patch Morlende
...sous les couleurs de Dijon

Avant que tu partes en Espagne, on parlait de toi à Dijon, est-ce que tu étais en contacts avancés avec le club ?

Oui, c’est vrai que je me suis entretenu avec le président et le général manager, mais à ce moment là, j’étais pas vraiment libre par rapport à mon club (ndlr : Roseto, Italie). Donc, ça ne s’est pas fait.

Début janvier, tu avais dit que tu allais sûrement signer à Barcelone, finalement c’est Valladolid. Est-ce que tu es déçu par rapport au standing du club ?

Un petit peu déçu, c’est vrai. Entre Barcelone et Valladolid, il y a une grosse différence, mais le problème c’est que Roseto s’est opposé au transfert à l’époque. D’ailleurs ça a avorté pas mal de contacts ces histoire avec Roseto, mais bon l’essentiel c’est que je puisse jouer au basket et surtout que je reste en bonne forme physique.

Et maintenant, comment ça se passe l’ACB ?

Très bien, vraiment très bien. J’ai du m’adapter un peu au début à cause des changements. Maintenant tout va bien.

L’autre meneur de jeu de Valladolid, est Jo Gomis. Comment se passe votre relation ?

Très bien, en ce moment c’est plus avec le coach que ça ne se passe pas très bien, mais avec Joseph, ça se passe très très bien.

Après avoir participé à 5 journées de championnat, Patch cumule 5 points, 1,2 assists, 2,4 d’évaluation et 16 minutes de jeu en moyenne par match. Valladolid est actuellement avant dernier d’ACB.

Bonne chance à Patch pour la suite !