jeudi 19 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Final Four Paris’10 : Holden offre la 3ème place au CSKA

Final Four Paris’10 : Holden offre la 3ème place au CSKA

dimanche 9 mai 2010, par Christophe Blandin

Dans le match pour la 3ème place, c’est le CSKA Moscou qui s’est imposé sur le score de 90 à 88 face au Partizan de Belgrade. Comme en demi-finale, les Serbes ne seront vraiment pas passés loin et il aura fallu une prolongation aux Moscovites pour arracher cette victoire. Une nouvelle fois, c’est le meneur américain naturalisé russe JR Holden qui se sera montré décisif en inscrivant le panier de la victoire à 2 secondes du terme. Un match marqué également par la belle réussite du scoreur Trajan Langdon : 32 pts.

Bercy est loin d’être rempli lorsque commence ce match pour la 3ème place. Dans les tribunes, les supporters serbes et russes font "copain-copain" en chantant respectivement "Russia" et "Serbia". Sur le parquet, le CSKA va creuser l’écart dès le premier quart-temps grâce à l’adresse du shooteur américain Trajan Langdon (15 pts dans les 10 premières minutes), principal acteur d’un 9-0. L’ailier fort russe Victor Khryapa prend son relais en début de second quart-temps et la formation russe fait monter l’écart à +11. L’arrivée dans la salle des premières grappes de supporters de l’Olympiakos vient faire monter quelque peu l’adrénaline. Conséquence ou pas, le Partizan revient à quelques longueurs de son adversaire grâce à l’activité du bondissant Lawrence Roberts et aux qualités de finisseur de la pépite tchèque Jan Vesely. A la pause, le CSKA ne possède plus que 3 points d’avance : 47-44.

Au retour des vestiaires, Belgrade recolle de suite (49-49) sur un panier primé de Roberts puis prend même l’avantage au tableau d’affichage grâce à son pivot australien Aleks Maric efficace près du cercle. Comme lors de sa demi-finale, les Serbes sont sanctionnés de coups de sifflet plutôt surprenants et malvenus. Le CSKA n’en profite pas pour autant puisqu’au terme du 3ème quart-temps, le Partizan est toujours devant : 61-62. Les fans du Partizan utilisent le temps-mort précédant la dernière période pour faire savoir vers qui ira leur préférence : "Barça, Barça !" scandent-ils. Les 10 dernières minutes sont accrochées. A 4 minutes du terme, Nikita Kurbanov offre un mini-break aux siens sur une réussite à 6,25 m : 73-69. Les Serbes reviennent à un petit point mais Siskaukas puis Langdon ne tremblent pas sur la ligne des lancers-francs. A 6 secondes du terme, Khryapa fait quant à lui seulement 1 sur 2 aux lancers-francs (78-76) ce qui permet à McCalebb d’égaliser à 78 partout après avoir remonté le terrain en un éclair. Le CSKA n’a pas le temps de décrocher un dernier tir : prolongation !

Grâce à la réussite de ses shooteurs Kecman et Bozic, le Partizan prend le meilleur dans cette prolongation. Mais le CSKA ne lâche pas et reste à hauteur des Serbes. Mené 87-88, le CSKA s’en remet à son killer : JR Holden. A 2 secondes du terme, la balle échoue dans ses mains et il dégaine derrière la ligne des 6,25 m : rien que le filet ! Bo McCalebb échoue dans une ultime tentative longue distance. Le buzzer final retentit donc sur le score de 90 à 88.