vendredi 23 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Fabien CAUSEUR : "Les places sont très chères !"

Fabien CAUSEUR : "Les places sont très chères !"

lundi 18 mai 2015, par Christophe Blandin

Auteur d’une très belle saison individuelle sous le maillot de Vitoria (9,3 pts et 2,3 pds en 24 min en Euroligue), l’arrière international Fabien CAUSEUR a accepté d’évoquer avec nous sa saison en Espagne et, bien entendu, son espoir d’être sélectionné pour l’Euro en France.

Basket Info : Après une dernière saison compliquée notamment en raison des blessures, tu réalises une très bonne saison pour ta 3ème année à Vitoria. Comment l’expliques-tu ?

Fabien Causeur : "Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. Je pense aujourd’hui avoir tous les ingrédients pour faire une bonne saison. Mon coach a confiance en moi, je joue beaucoup et j’ai maintenant beaucoup d’expérience à ce niveau. Du coup, je suis à l’aise sur le terrain et ça se ressent dans mes performances."

Basket Info : Dans quels domaines penses-tu avoir le plus progressé depuis ton arrivée en Espagne ?

Fabien Causeur : "Si je devais en retenir qu’un, je dirais la défense. Pour pouvoir jouer à ce niveau, tu es obligé de défendre car tous tes adversaires sont de forts attaquants, surtout au poste d’arrière. Mais je pense aussi avoir beaucoup progressé dans ma compréhension du jeu."

Basket Info : Tu as aussi pu profiter de la présence à tes côtés du meneur international français Thomas Heurtel. Comment as-tu vécu son départ en cours de saison ?

Fabien Causeur : "J’étais content pour lui mais déçu pour l’équipe car on perdait une pièce majeure de notre système et il nous a fallu reconstruire après son départ."

Basket Info : Kim Tillie vous a aussi rejoint l’été dernier au sein du club basque. Considères-tu que c’est un avantage d’être 2 français au sein d’une équipe étrangère ?

Fabien Causeur : "Un avantage personnel pour nous deux, oui, car on se comprend, on se connaît depuis des années et je pense que ça a facilité l’intégration de Kim dans ce club comme pour moi auparavant avec Thomas."

Basket Info : Malgré une diminution assez importante de son budget, Vitoria réalise plutôt une bonne saison en Liga Endesa. Quel est ton sentiment sur la saison de ton équipe en championnat ?

Fabien Causeur : "On a très mal démarré la saison. On était très loin des attentes du club et cela a donné le départ de Marco Crespi et nous a coûté une place pour la Coupe du Roi. Aujourd’hui, on est remonté au classement mais il reste 4 matchs à gagner pour espérer finir 4ème."

Basket Info : Vous n’êtes pas passés loin d’une qualification pour les quarts de finale de l’Euroligue. C’est une grosse déception ?

Fabien Causeur : "Oui. On a eu plusieurs opportunités pour y être. On a fait de superbes matchs à domicile contre Milan, Olympiacos ou encore Fenerbahce mais, à l’extérieur, contre Nizhni et Malaga, on a pas réussi à faire la différence pour se qualifier. Ça a été dur a digérer."

Basket Info : En France, on a l’impression que le niveau de la ligue espagnole régresse notamment en raison de la situation économique du pays à l’exception des gros clubs. Toi qui vis cela de l’intérieur, fais-tu le même constat ?

Fabien Causeur : "Le niveau ne baisse pas du tout ! On a 5 équipes en Euroligue et 3 ou 4 en Eurocup. Gran Canaria était en finale de l’Eurocup.. et toutes les équipes qui jouent leur survie en ACB sont très dures a jouer. La preuve, Malaga, leader, est allé perdre à Séville et nous à Fuenlabrada ce week-end (ndlr : interview réalisée fin avril). C’est un championnat très dense."

Basket Info : Il te reste un an de contrat à Vitoria et tu es désormais un joueur référencé en Liga Endesa. Est-ce dans tes objectifs de rejoindre une des grosses écuries espagnoles (Real Madrid ou FC Barcelone par exemple) ?

Fabien Causeur : "On a toujours comme objectif de finir dans une des meilleures équipes d’Europe. Maintenant, j’ai toujours privilégié le temps de jeu à l’image d’un grand club. Si les deux ingrédients sont présents, alors il faut tenter."

Basket Info : L’expérience compliquée que connaît Edwin Jackson au Barça te fait-elle réfléchir davantage quant à cette possibilité ?

Fabien Causeur : "Le cas d’Edwin est spécial. Il jouait à Lyon et le Barça l’appelle. Qui aurait dit non à ça ? Après, je pense qu’il savait qu’au retour de Navarro, Oleson et Abrines, son temps de jeu diminuerait. C’est une grosse expérience pour lui."

Basket Info : Tu as manqué l’équipe de France lors de la dernière Coupe du Monde en Espagne. Espères-tu figurer dans la liste que dévoilera Vincent Collet ?

Fabien Causeur : "Evidemment. J’aimerais retrouver cette équipe et en être pour l’Euro mais les places sont très chères. Si je suis appelé, ça ne sera que du positif."

Basket Info : Merci à Fabien d’avoir pris le temps de répondre à nos questions !