lundi 21 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Basketball Champions League > FEL - 3ème journée : Dijon et Paris s’imposent à l’extérieur

FEL - 3ème journée : Dijon et Paris s’imposent à l’extérieur

mercredi 10 novembre 2004

Avec les victoires faciles de Paris en Grèce et de Dijon en Allemagne et malgré la défaite de Strasbourg en Russie, les équipes françaises sont bien placées dans leurs groupes respectifs avec un bilan de deux victoires pour une seule défaite.

Groupe B : Braunschweig / Dijon : 63-80

Dijon, qui restait sur une belle victoire sur Chalon en championnat, a facilement remporté sa seconde victoire en FEL. A l’exception d’un retour des Allemands au milieu du deuxième quart-temps, la JDA a fait la course en tête durant tout le match et l’écart est monté jusqu’à +21 à 4 min de la fin. Le coach dijonnais en a profité pour faire tourner son effectif. Charlie Mandic a terminé meilleur scoreur du match avec 21 pts à 8/16 mais aussi 3 rbs et 3 pds tandis que Jérôme Monnet a dominé les débats dans la raquette avec 17 pts à 8/12, 9 rbs et 2 ctrs. Le Canadien de Braunschweig Prosper Karangwa a inscrit 19 pts à 9/12 avec 4 rbs et 3 pds et Srdjan Djuric a ajouté 14 pts à 5/14 et 4 rbs. L’ancien Villeurbannais Joakim Blom a marqué 6 pts à 3/7 et pris 8 rbs tandis que Gordan Firic, lui aussi ancien de l’ASVEL, s’est contenté de 5 min de jeu.

La JDA (2-1) accueillera la semaine prochaine les Ukrainiens d’Azovmash Mariupol (1-2), défaits hier à Besiktas (2-1) 105-83 malgré les 15 pts d’Arnas Kazlaukas. Nahariya (3-0) conserve son invicibilité et la tête du groupe B grâce à sa victoire sur Ionikos (2-1) 104-69. Sacha Giffa n’a pas joué pour Ionikos. Pepinster (1-2) a ouvert son compteur de victoire en battant 76-63 les Russes d’Ural Great Perm (0-3).

Groupe C : Khimki / Strasbourg : 86-66

Bien que sévère, la défaite était difficilement évitable pour Strasbourg qui se déplaçait en Russie sans John McCord, blessé, et sans Ricardo Greer, non qualifié et blessé, mais avec Crawford Palmer, présent pour faire le nombre mais blessé également. Comme de nombreux clubs russes, Khimki s’est beaucoup renforcé à l’intersaison, signant notamment l’arrière vénézuelien Oscar Torres, le meneur américain Melvin Booker et le pivot argentin champion olympique Ruben Wolkowisky.
Les Russes ont rapidement pris l’avantage et ont rallié la mi-temps avec 13 points d’avance. Les Strasbourgeois, sous l’impulsion de leur infatiguable meneur Afik Nissim, sont revenus en seconde mi-temps si bien qu’ils n’étaient plus qu’à -5 à 8 min de la fin. Mais une dernière salve de tirs primés notamment signés Alexander Petrenko allait jeter la SIG à -20.
Melvin Booker a mené Khimki avec 16 pts à 6/9, 3 pds et 3 ints. Alexander Petrenko et Oscar Torres ont chacun ajouté 15 pts. Dans le duel des pivots olympiques, Sharif Fajardo, avec 19 pts à 7/16 et 11 rbs, a dominé Ruben Wolkowisky, crédité de seulement 4 pts à 2/7 et 4 rbs. Le meneur franco-israëlien Afik Nissim est le meilleur scoreur du match avec 21 pts à 9/18 et Jeff Greer a ajouté 12 pts à 3/9 et 4 rbs.

Strasbourg (2-1) se déplace la semaine prochaine à Mons (77-73), actuel second du championnat belge, et qui a battu les Turcs du Tuborg Izmir (0-2) 77-73 à domicile grâce à 21 pts à 3/9 et 13/14 en lancers-francs du meneur expérimenté Jean-Marc Jaumin. Par ailleurs, Amsterdam (80-74) a battu 80-74 Anwil Wloclawek (1-2) grâce à 28 pts de Sergerio Gipson.

Groupe D : Larrisa / Paris BR : 55-78

Le Paris Basket Racing, qui comptait déjà 18 pts d’avance à la mi-temps, n’a eu qu’à géré l’écart dans les deux dernières périodes et le coach parisien Gordon Herbert a pu faire tourner son effectif, donnant du temps de jeu à Gorjan Radonjic mais aussi aux espoirs Xavier Corosine et Sylvain Marco. C.C. Harrison a inscrit 18 pts à 7/13 avec 2 rbs, 2 pds et 4 ints tandis qu’Ali Bouziane a retrouvé son adresse avec 17 pts à 7/11 et 3 pds. Igor Perica a ajouté 6 pts à 3/5, 9 rbs, 3 pds, 2 ints et 2 ctrs. Pour Larrisa, l’intérieur américain Tyrone Grant a inscrit 13 pts à 2/8 et 9/9 aux lancers-francs et capté 13 rbs. L’ancien Limougeaud Kenny Satterfield s’est contenté de 5 pts à 2/4 et 2 pds.

Paris (2-1) accueille la semaine prochaine les Chypriotes de Lemesos (1-2) qui se sont inclinés hier à Khimik (2-1) 81-59 malgré les 19 pts de Michalis Kounounis. Dans le troisième match du groupe, Saint-Petersbourg (2-0) est allé battre le Lavovi 063 Belgrade (1-2) 75-102 grâce à 30 pts de l’Américain Kelly McCarthy. L’Hapoël Tel-Aviv (1-1) accueille ce soir Iraklis (1-1)