lundi 29 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > LFB > Euroligue dames : 7 ème journée

Euroligue dames : 7 ème journée

jeudi 27 novembre 2008, par Alain Gaignet

Un presque sans faute cette fois !
Trois sur quatre c’est une première cette saison.
Bourges, l’Union Hainaut et Montpellier qui s’imposent de fort belle manière, la soirée aura été faste pour les clubs engagés en Eurolique. Seule Villeneuve d’Ascq aura bu la tasse et pris l’eau en République Tchèque à Brno.

Les joueuses de Pierre Vincent à la faveur de la défaite de Salamanque chez les Russes d’Orenburg trônent désormais à la première place de leur groupe à égalité avec les Espagnoles. Mais pour en arriver là mercredi soir les Tangos auront du attendre deux quart temps pour prendre la mesure des Polonaises de Cracovie et de l’ex Berruyère Maksimovic-Tuvic. Un 7 à 2 à l’actif du duo Serbo-Croate , Lelas-Manic au retour des citrons, Bourges en virant à son avantage à la pause 33-27 allait s’offrir un petit matelas au tableau d’affichage grâce à une Ana Lelas deux fois primée par ses missiles au delà de la ligne des 6,25 mètres et par Alessandra Santos de Oliveira impériale dans la raquette. Pour se charger de terminer le travail, Miyem, Dumerc, Bujdoso, N’Dongue, Melain et Paul allaient parachever la solide victoire des filles du Cher, 72 - 51, avec du même coup une place de co-leader dans l’escarcelle.

L’Union Hainaut retrouve la gagne

Après Valence, Ekaterinbourg et Prague la série des défaites des Nordistes a enfin connu son terme mercredi, le collectif de Fabrice Coursier renouant avec un succès qui le relance dans la course à la qualification pour les huitièmes de finale . Et ce sont les Croates de Sibenik qui auront fait les frais du redressement Hennuyer, Wambe "and co" chipant au passage le point average (+ 2) au nez et à la barbe des coéquipières de Constance Jinks malgré les 24 points de cette dernière.

Montpellier ouvre son compteur

Pauline Krawczyk aurait bien voulu être de la partie mercredi et fêter la première victoire des Latto - Montpelliéraines dans cette Euroligue. Une cloison nasale déplacée ..et c’était hélas le banc assuré pour la mitraillette Héraultaise. Heureusement Whittington faisait son retour pour le plus grand bonheur d’un Valéry Demory qui l’aura enfin décroché ce succès à domicile (78 - 73) devant les Italiennes de Schio où l’ex "frenchie " Nicole Antibe n’a décidément pas pris une ride, enquillant 23 points sur le parquet Lattois.

Villeneuve flanche à Brno

Les banlieusardes Lilloises ont hypothéqué mercredi leur espoir d’aller humer le parfum des huitièmes de finale en allant s’incliner en République Tchèque sur un écart assez conséquent, 61 à 81. Brno avait les crocs après sa défaite à Venise mais surtout à la suite du forfait du CSKA Moscou . En effet le jet d’éponge du prestigieux club Russe, en situation financière plus que délicate, laché à la fois par son sponsor et par son président ne fait pas, mais alors pas du tout les affaires des Tchèques qui perdent le bénéfice de leur victoire de la 2 ème journée face aux Russes (70-65). Aux Wauters, Korstine et Lawson-Wade de rebondir ailleurs mais pour l’heure Abdou N’Diaye et ses joueuses ont déja la tête tournée vers la réception des Hongroises de Sopron, deuxièmes de la poule, mercredi 3 décembre prochain.