vendredi 24 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue : Sienne l’a échappé belle face à l’Asvel

Euroligue : Sienne l’a échappé belle face à l’Asvel

jeudi 17 décembre 2009, par patnba

Hier soir à Sienne, les Villeurbannais ont sorti sûrement un de leurs meilleurs matches en Euroligue. Un de leurs meilleurs matches tout court d’ailleurs.

Battus à l’aller (65-82) à domicile, les Villeurbannais ont fait mieux que résister, hier soir à Sienne, chez le premier du groupe ni plus ni moins (83-74). Avec ses deux nouveaux fers de lance, Lukauskis (20 pts hier soir) et Marshall (18), les Rhodaniens ont menacé jusque dans les derniers instants les Italiens qui ont été obligés de sortir le grand jeu.

En effet, Villeurbanne s’était rapproché à cinq points à deux minutes de la fin. Mais avec une telle armada, les représentants de la Botte, prenant conscience qu’ils avaient en face d’eux une équipe dangereuse, transfigurée par rapport à l’aller, faisaient le métier et enlevaient la palme.

Mais Villeurbanne pouvait sortir la tête haute. Face à une équipe italienne sérieuse et qui défendait très dur (13 interceptions), Villeurbanne n’était pas en reste (9) avec une défense de tous les instants. Mais, en face, avec de tels joueurs (Stonerook, Lavrinovic, McIntyre, Sato...), avec un banc qui ne dépareillerait pas chez n’importe quelle autre équipe d’Euroleague, l’Asvel partait quand même avec un handicap.

Toujours est-il que les partenaires de Jeanneau peuvent voir l’avenir en rose avec de telles prestations, aussi bien en championnat de France qu’en Euroleague.

L’avis de Jean Galle :

L’ASVEL ne passe pas l’obstacle SIENNE

Malgré sa défaite en Italie, les Villeurbannais gardent leur troisième place en groupe A et toutes leurs chances de se qualifier pour le top 16, mais il faudra « gagner » le match à Zagreb.

Ce qui est certain c’est que depuis l’arrivée de Marshall, le visage de l’équipe a changé surtout que l’on retrouve Lukauskis à sa véritable valeur. Ce qui est dommage c’est que, pour l’instant, Dixon ne soit pas à son véritable niveau car un meneur à 6 pts et 0 passe n’arrange pas les affaires de l’Asvel.

La rencontre avait très bien débuté pour les Villeurbannais menant 18 -11 au terme du premier quart, mais le 14 -1 infligé par Sienne lors du second quart ne leur permettra plus de repasser devant au score. Certes ils reviendront plusieurs fois sur les talons des Italiens mais s’inclineront par un écart de 9 points, qui ne reflète pas vraiment le faible écart sur ce match entre les deux clubs.

L’équipe de Villeurbanne plus forte qu’au match aller c’est une certitude, Sienne un peu trop confiant, il y a de fortes chances. Il faut impérativement que l’ASVEL monte encore son niveau de jeu afin d’atteindre l’objectif de la « qualif » au TOP 16, ils ont les moyens de le faire !

Honnêtement Sienne était prenable, n’oublions pas qu’à 90 seconde de la fin, les Italiens n’avaient que 4 petits points d’avance 78-74.

Les marqueurs pour Villeurbanne : Lukauskis (20pts ¾ à 3pts 7/8 lf et 2 passes), Marshall (18pts) Traoré (10 pts3 rbds) Samnick (10pts 6 rbds).

Sienne : Lavrinovic (16pts 3 rbds), Mc Intyre (13pts 3 passes), Sato (11pts 3rbds et 3 passes).