lundi 23 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue : Parodie de basket de Nancy à Sopot

Euroligue : Parodie de basket de Nancy à Sopot

jeudi 30 octobre 2008, par patnba

Comment Nancy peut-il prétendre faire carrière en Euroligue avec ce que l’on a pu voir hier soir en Pologne, à Sopot (défaite de près de 30 points, 91-62). En effet, s’il y avait des circonstances atténuantes avec la venue de Barcelone il y a une semaine (moins 30 aussi), hier soir, il ne s’agissait que d’un soi-disant "petit" de la poule.

On se demande à quoi ont joué les Nancéiens hier soir. Avec Ricardo Greer voulant jouer les meneurs de jeu et perdant à qui mieux mieux des ballons ou faisant des mauvais choix, abusant de pénétrations. Ou bien Lamayn Wilson qui lui aussi abusait du shoot à 3 points.

En fait, il n’y avait aucune idée directrice au niveau du jeu, hier soir, aucun jeu collectif (3 passes décisives recensées, c’est dire). Seulement une succession d’actions individuelles. Il a fallu l’entrée en jeu de Steed Tchicamboud, un peu en retrait jusque là en championnat, pour voir quelques actions construites. En effet, à part lui et Cyril Julian, tous les Lorrains ont été en dessous de tout, hier soir.

Il aurait fallu autre chose pour contrer des joueurs de Sopot qui ont déroulé en deuxième mi-temps après une première moitié de match serrée. Les deux arrières US, David Logan et Daniel Ewing, jouant les artilleurs avec respectivement 18 et 32 points. Avec l’inusable Pat Burke à l’intérieur qui tenait la marque en première mi-temps (16 points) et la bonne surprise Dilewicz (12 points et 10 rebonds).

On peut se poser des questions sur la suite de la compétition pour des Lorrains qui devront vite se reprendre. Mais en ont-ils les moyens ?