jeudi 19 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue - Le Mans : que de regrets face à l’ogre basque

Euroligue - Le Mans : que de regrets face à l’ogre basque

vendredi 8 décembre 2006, par patnba

Mercredi soir, Le Mans n’a pas eu à rougir d’avoir perdu face aux extraterrestres basques du Tau Vitoria (79-76). Perasovic n’a d’ailleurs pas dû en revenir de la résistance mancelle. Quand on voit son effectif, on ne peut que féliciter l’équipe de Vincent Collet.

Les Manceaux, mercredi soir, peuvent regretter d’avoir eu face à eux une équipe presque intouchable. Car ils peuvent s’enorgueillir d’avoir réussi un des matches les plus accomplis de cette saison d’Euroligue. Face à l’armada basque (deux Yougos Planinic et Rakocevic, un Brésilien Splitter, deux Argentins dont Luis Scola, champion du monde 2002, et Prigioni ; deux Turcs Erdogan et Peker), que pouvaient faire les Sarthois sinon se battre. C’est en effet ce qu’ils firent en défendant botte à botte. Et, pour une fois, presque tout le monde fut au diapason des Américains (Gregory et Nicevic 18 pts, Bogavac 15, Koffi 8 et 4 rbds, Campbell 10 pts, 10 rebds et 5 passes).

Gregory et ses coéquipiers ne retrouveront sûrement pas une si belle occasion de mettre à terre une grosse écurie européenne. Le mérite des Manceaux mercredi soir ne fut pas mince : en effet, Perasovic, le coach basque, ne fut soulagé qu’au coup de sifflet final. Pourtant, ses hommes avaient creusé à un moment un trou de 15 points. Mais la ténacité mancelle lui permit de revenir dans la partie pour venir mourir à trois points (79-76). Les Manceaux, à l’instar des Palois jeudi soir, vainqueur à Kaunas après prolongation (110-106), ont encore une bonne chance de se qualifier pour la deuxième phase. On leur souhaite.